Janvier c’est un peu le mois de la galère financière : les fêtes de Noël et les soldes nous ont dépouillés jusqu’à l’os, on a appris à créer des recettes de pâtes de toutes sortes (à la tomate, au fromage, au fromage ET à la tomate…) Heureusement, je t’ai concocté un programme « à ne pas louper » à base de sorties gratuites ou au tarif défiant le prix d’une brique de soupe Liebig. La culture est la nourriture de l’esprit mes chers amis ! Coup de projecteur sur un programme divers et varié !


Programme pour une semaine entre vide-dressing, festival Télérama, soirée après-ski et nuit dans les bibliothèques


PROFITER D’UNE SÉLECTION DE FILMS A PETIT PRIX LORS DU FESTIVAL TELERAMA

>> A partir du mercredi 15 et jusqu’au 21 janvier, la 23ème édition du festival de cinéma Télérama te permet de re(voir) les pépites cinématographiques de 2019, sélectionnées consciencieusement par la rédaction du magazine, et tout ça au prix magique de 3,50 euros. Après les Incontournables UGC en association avec le Figaro, c’est au tour de Télérama de mettre en avant une sélection de 16 films ayant marqué 2019 ainsi qu’un programme d’avant-premières dans les salles des cinémas Star et St-Exupéry. L’occasion de les « re »découvrir dans près de 400 salles d’art et essai en France. Parasite, Once Upon a Time in Hollywood, Les Misérables, Pour Sama, La jeune fille en feu, Sibel… autant de films à voir ou à revoir à tout petit prix. On t’en dit plus par là.

TESTER SES CONNAISSANCES A UN BLIND TEST ANNÉES 80

>> Mercredi 15 janvier, le bar les Tricheurs organise un blindtest 80’s des plus éclectique. Un plongeon dans les boums d’antan avec une large sélection de musiques que tu as pu entendre quand tu allais au Messti de ton village faire des auto-tamponneuses. Les années 80, c’est Emile et Images et leurs démons de minuit, Début de soirée avec leur Nuit de Folie, Partenaire Particulier, Macumba, Besoin de Rien Envie de toi, Ève Lève toi et j’en passe… En gros du sacré level pour passer une soirée au top. Compose ton équipe et viens renouer avec les musiques d’il y a trente ans. Nostalgie quand tu nous tiens… Ce soir, Peter et Sloane prendront possession de ton corps. En savoir plus.

SORTIR SA COMBI POUR UNE SOIRÉE APRÈS-SKI

>> Mercredi 15 janvier, le What The Fox propose de venir faire la fête à sa soirée après-ski. Bon Ok on a dû mal à croire que c’est l’hiver en ce moment, mais avec la pinte de blonde + le shooter de Jaeger à 5 euros, et le mètre à 20 euros tu finiras peut-être par voir de la neige. Pour l’occasion, un Dj te fera groover comme aux meilleurs clubbing de l’Alpe d’Huez. Alors sors ton plus beau bonnet et tes lunettes de ski. En savoir plus.

TITILLER LA QUEUE A UN TOURNOI DE BILLARD

>> Jeudi 16 janvier, le Baraka Jeux t’invite à venir faire briller tes talents au billard. Seul ou à deux, viens affronter les meilleurs joueurs de Strasbourg ! Pour participer, c’est simple, c’est 3€ + 1 conso par joueur (les 3€ comprennent les parties de billard et les parties de jeux entre chaque match). La meilleure équipe sera récompensée, alors viens titiller de la queue, et évite d’arracher le tapis! En savoir plus.

DÉCOUVRIR LA NOUVELLE FRIPERIE ECO-RESPONSABLE OK BOOMERS !

>> Jeudi 16 janvier, à l’occasion de son inauguration, viens découvrir la nouvelle friperie gender neutral, Ok Boomers !. Un endroit éco-responsable et non-binaire où chiner toutes sortes de sapes, mais aussi un lieu qui pulse avec des événements tattoo, sneakers, couture, customisation et DIY. En s’engageant dans le seconde main, Ok Boomers ! s’inscrit dans une démarche écologique, moins de consommation, moins d’empreinte carbone, moins d’eau, moins d’obsolescence, des produits qui créent de l’emploi pour les personnes qui ont en le plus besoin. Alors toi aussi viens y jeter un œil et chiner de jolies pièces. En savoir plus.

SE FAIRE UNE SÉANCE CINE SPÉCIALE QUEEN BADASS

>> Vendredi 17 janvier, en partenariat avec les étudiants du Master 2 Politique et Gestion de la Culture de Sciences Po Strasbourg, les cinémas Star présentent : Queen B(adass) : nanar et femmes puissantes. Tu pourras découvrir en séance spéciale l’excellent : Faster, Pussycat ! Kill! Kill! augmentée d’une intervention musclée d’Eurgen et Estelle Brochard. Un film culte et légendaire qui a marqué la culture pop dans les années 60. Un chef d’oeuvre féministe, à base d’héroïnes dominatrices et assoiffées de sexe. En savoir plus.

S’ENJAILLER TOUTE LA NUIT A UNE RAVE PARTY

>> Vendredi 17 janvier, dans le cadre du festival Ososphère 2020, le collectif hardcoriste « Warum Meine Liebe » pose ses enceintes à la Laiterie pour une nuit riche en BPM. Spécialiste des styles les plus extrêmes, Hardcore, Techno et Frenchcore y auront la part belle. La session strasbourgeoise impliquera Vandal, mythique signature free et underground tout droit venu de Bristol, Billx, figure indétrônable de la Hard-Tech mais aussi Maissouille, digne représentant du Frenchcore, initiateur des soirées « Born To Rave » et Elisa Do Brasil, fer de lance du mouvement drum’n’bass en France. On t’en dit plus.

Crédit photo : E.T.

PARTAGER UN MOMENT LUDIQUE ET POÉTIQUE LORS DE LA NUIT DE LA LECTURE

>> Samedi 18 janvier, bibliothèques et librairies ouvrent, le temps d’une nuit, leurs portes au public plus longtemps, pour accueillir tous ceux qui souhaitent partager, de manière ludique, le livre et la lecture. On passe de l’autre côté du miroir ! Lectures en pyjama, en musique, rencontres avec des auteurs, débats, spectacles, chasses au trésor…, petits et grands pourront découvrir ou re-découvrir, dès la tombée de la nuit, la richesse des bibliothèques et des librairies sous une lumière nouvelle. Tu pourras profiter de multiples animations dans tout le réseau, de 16h à 22h. Voir, lire, s’éblouir, écouter le beau, c’est l’ambition éclatante donnée à ce rendez-vous ! En savoir plus.

VISER LE CENTRE A UN TOURNOI DE FLÉCHETTES

>> Dimanche 19 janvier, le Baraka Jeux organise un tournoi de fléchettes. Tout comme avec un jeu de cartes, le jeu de fléchettes contient de multiples variantes qui permettent de se mesurer entre adversaires de manière amusante et sans se lasser. C’est le moment de venir tester tes talents de lanceur dans l’ambiance chaleureuse de ce bar. En savoir plus.

FAIRE LA FÊTE TOUTE LA NUIT

>> Jeudi 16 janvier, au Local, les soirées Omezis reviennent pour une nuit spéciale tropicale, à base de partage, de boissons, de musique et de discussions. La revue culturelle la Lézarde s’associe au label pour une programmation qui promet de décoiffer. Après un atelier et un moment poétique avec la Lézarde, la soirée continuera dans le caveau pour un concert de Tropical Trap suivi d’une session de Free post-amazonian jazz f-punk. Enfin, un DJ Set Brasilian Grooves soigneusement concocté par Omezis, t’ambiancera jusqu’au petit matin. Alors sors de ta déprime post-fêtes et de cette froideur hivernale et viens te réchauffer dans le caveau du Local pour une soirée tropicale ! En savoir plus.

>> Vendredi 17 janvier, c’est Dj Suspect qui sera derrière les platines du FAT. Membre du prestigieux collectif 45 Live, il parcourt le monde entier avec ses bacs de disques, mais n’oublie pas de repasser nous voir de temps en temps. Après de multiples sorties vinyliques, il a récemment collaboré avec Aeon Seven pour le projet Cosmic Thrill, et Guts pour son dernier projet Beach Diggin qui sortira en juillet. Il officie une fois par mois sur les ondes de Radio Meuh pour son émission « Le Fonk et le Forme », et vient également de sortir son dernier 45 tours sur le label Beatsqueeze Records. En savoir plus.

>> Vendredi 17 janvier, au Kitsch’n Bar, c’est la rencontre de deux amoureux de musique tropicale, du monde, éclectique et foisonnante de richesses. Ils proposeront une sélection suave et chaleureuse, teintée de rythmes des îles, de soukous, ainsi que de basses bien épaisses. Pour le plaisir de vos hanches et de vos oreilles. Une nuit au goût de folklore caribéen avec de la cumbia ou du calypso qui dériveront petit à petit vers les aspects plus hybrides de ces musiques nommées alors reggeaton ou plus largement tropical bass. En savoir plus.

>> Vendredi 17 janvier, Madbès et Philotechnos présentent leur résidence : Kult Nights ! Une invitation au voyage, tantôt cosmique ou orgasmique, avec comme seuls objectifs de libérer les énergies et faire shaker ton booty. Influencé par la techno de Detroit et la house UK, Madbès navigue à travers les styles selon ses humeurs tandis que Philotechnos fait se rencontrer l’EBM, la techno et la philosophie. En savoir plus.

>> Samedi 18 janvier, le Fat invite DJ P et Animal Shampooing aux platines. Qui dans sa vie a déjà vécu l’expérience de voir Dj P aux commandes d’un dancefloor connait la foule en sueur, les errances extatiques et la bonne humeur contagieuse. Mais réduire cet esthète des MK2 à un simple chauffeur de salle serait une erreur de débutant. De ses premières influences, le hip-hop, il a su garder l’amour du sample ultime et des scratches percutants. Se revendiquant de cet héritage de diggers avertis, DJ P s’est forgé une identité musicale en solo ou derrière le collectif de DJs Turntableast. Brassant dans son sillage des influences Boom Bap ou encore Soul Funk, il laisse la porte ouverte à qui veut bien entrer dans son univers. En savoir plus.

>> Samedi 18 janvier, le Kalt invite trois djs venus d’Amsterdam, New York et Paris pour une soirée mêlant deephouse mentale, breakbeat aux accents rave et techno abstract et futuriste. DJ et producteur nord-américain, Joey Anderson fait partie de la nouvelle scène new-yorkaise en pleine expansion. Au fil des années, il s’est rapproché des DJs les plus prestigieux de la grosse pomme avant de lancer sa propre structure en 2011 baptisée Inimeg Recordings, label aujourd’hui référence en terme de deepness novatrice et envoûtante. TITIA quant à elle joue house, acid ou breakbeat aux accents rave. Enfin, Steve Marie offrira un set techno trance/rave parfois abstract et futuriste en clin d’oeil aux années 90. En savoir plus.

>> Samedi 18 janvier, les artistes du grand Est et Wassingue Crew se mobilisent au Molodoï pour sauver les Tribus Sonores, et te proposent une soirée de concerts pour récolter des fonds. Au programme, différents artistes (Delikatess, Asher Endokrin, Moanda, Ka-Ta, Cortex de FLS, Ecophylia) dont des locaux, des membres de l’association, ou des proches issus du monde des « freepartys ». Niveau son, tu retrouvera quelque chose d’assez similaire à celui de Tribus Sonores (musiques expérimentales sur synthé modulaire, tribe, techno, psytrance, dub & drum’n bass, souvent en live, parfois avec instruments et chant), les grosses installations en moins. En savoir plus.

BONNE SEMAINE LES PETITS CHATS !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here