Ce matin, à l’heure où les commerces ouvrent leurs rideaux, nombre d’entre eux restaient clos dans les rues de Strasbourg. Leurs équipes coincées devant, dans l’impossibilité de travailler. Pourquoi ? Les serrures ont été collées ou coincées avec des clés cassées à l’intérieur. Des dizaines de commerces seraient actuellement dans cette situation (on comptabiliserait 25 boutiques pour le moment), rue des Grandes Arcades, rue du Dôme, des Hallebardes, Grand Rue, etc. La police scientifique fait actuellement le tour de la ville. Une réaction au Black Friday plus contraignante que quelques affiches et banderoles.

7 COMMENTAIRES

  1. Il faut être un véritable attardé doublé d’un fils de pute pour faire ça. Les boutiques de strasbourg et en particulier les petites souffrent du manque d’affluence depuis plusieurs mois, mes félicitations, les débiles colleurs, vous avez privé les boutiques d’une journée très rentable pendant une période dure. La prochaine fois que vous voulez faire quelque chose de bien, buvez vos tubes de colle cul-sec. Et je ne porte pas le black friday dans mon coeur, le gouvernement non plus.

  2. C’est vrai : il faut être débile pour penser que le bf sauve un commerce avec des promos avant Noël !
    Mais bon ce n’est pas ce que j’ai dit, j’ai dit que les boutiques ont étées privées d’une journée potentiellement rentable en une période dure 🙂 (ce qui est vrai, même si les grosses promotions ne sont pas forcément une bonne chose pour une petite structure, ces dernières peuvent clairement faire une excellente journée pour une telle occasion et par conséquent rattraper un tant soit peu un retard, t’es pas très fort en économie et en gestion, ce serait bien que tu en prennes conscience, de préférence avant de sommer aux autres d’apprendre avant de l’ouvrir). Et sois attentif à ce qui est écrit.
    En ce qui concerne les petits commerces qui ne sont pas visés, tant mieux, j’admets ne pas avoir été au courant et être parti du principe que tous ont étés touchés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here