Photo de couverture : Frédéric Duriez


Engoncés dans nos mondes présents et nos préoccupations actuelles, il est parfois difficile de prendre un moment pour se pencher sur le passé. Particulièrement sur celui de nos ancêtres. Pour les Alsaciens-Mosellans tout particulièrement, l’histoire des deux régions est reliée aux différentes guerres qui ont secoué la France. Et si vous êtes curieux de savoir si votre arrière-grand-père ou grand-père était un poilu, un malgré-nous ou s’il a participé à d’autres conflits, on a le site pour vous !

3ème Division d’Infanterie embarquant sur les L.C.I. pour le débarquement de Provence en août 1944

Le nom du site ? Mémoire des hommes

Créé en 2003, le site Mémoire des Hommes est cornaqué par le Ministère des Armées. S’il ne prétend pas à l’exhaustivité, il se révèle des plus précieux avec la mise en ligne des 1,3 million de fiches des « Morts pour la France » de la Première Guerre mondiale, complétées en 2008 par la mise en ligne des journaux des unités pour ce conflit. En outre, sont désormais également en ligne les bases des « Morts pour la France » de la Guerre d’Algérie et des combats du Maroc et de la Tunisie (pas moins de 25 000 noms), de la Guerre d’Indochine (37 000 noms), des fusillés du Mont-Valérien (1 010 noms) et enfin des militaires décédés durant la Seconde Guerre mondiale (203 000 noms).

Par la suite, la Direction des patrimoines de la mémoire et des archives mettra en place en 2015 un « plan pluriannuel de numérisation des fonds conservés au Service historique de la défense ». En langage non ministériel, qu’est-ce que cela signifie ? Eh bien, les registres de contrôles des troupes et de l’inscription maritime depuis le XVIIe siècle, mais également les fichiers des Alsaciens-Mosellans incorporés de force dans l’armée allemande pendant la Seconde Guerre mondiale. Toujours utile donc lorsque l’on souhaite faire un peu d’Histoire sur celles de nos ancêtres.

Comment est-ce que l’on fait notre recherche ?

Tout d’abord, allez dans « Conflits et opérations » pour sélectionner l’événement dans lequel a pu être impliqué votre ancêtre. Chaque conflit aura des subdivisions et cela pourra peut-être vous prendre un peu de temps à chercher. Demandez alors de l’aide à votre famille ! Et si vous n’êtes pas effrayé par le design extrêmement ampoulé du site, vous allez pouvoir trouver votre bonheur, pour ainsi dire.

Exemple de recherche sur le site Mémoire des Hommes.

Vous le voyez sur la photo ci-dessus (dans l’exemple de la Première Guerre mondiale), il suffit parfois d’un patronyme. Mais si vous ne l’avez pas, ne paniquez pas. Demandez la date de naissance à votre famille, ou même le département ou le pays de naissance. Le processus est similaire pour les autres bases de données, notamment celle de la Seconde Guerre mondiale. Alors à vos claviers et pensez à aller voir vos grands-parents pour leur demander de l’aide !

L’Alsace-Lorraine a été marquée au fer rouge par différents conflits, ce qui a influencé bon nombre de personnes une voire deux générations au-dessus de nous. Quelques jours après l’armistice de 1918 et quelques jours avant la célébration du 7ème anniversaire de la libération de Strasbourg, pourquoi donc ne pas effectuer une petite recherche sur vos ancêtres ? Un moyen d’apprendre des choses, non seulement sur nos aînés, mais sur nous-mêmes.

5 COMMENTAIRES

  1. J’ai réalisé une recherche sur tous les Morts pour la France de 14 pour le village du Viala du Tarn. Pour cela, Mémoire des Hommes m’a beaucoup aidé ainsi qu’archives et généalogie. Vous avez tout sur le site « Mairie du Viala du Tarn », rubrique « Actualités »

  2. « mais également les fichiers des Alsaciens-Mosellans incorporés de force dans l’armée allemande pendant la Seconde Guerre mondiale » On y a accès comment ? Merci

  3. Bonsoir, vous utiliser une photo dans cette articles que j’ai colorisé sans mon autorisation. Je vous pris soir de siter la source ou de la retirer définitivement. Cordialement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here