La nouvelle sympa du jour vient de tomber et elle secoue déjà nos petits fils d’actualité : Kyan Khojandi sera à l’Iliade le 10 mars prochain à l’occasion de son nouveau spectacle intitulé sobrement « Une Bonne Soirée ». Bon on est d’accord, le spectacle est dans 8 mois, autant vous dire que la terre aura peut-être implosé et que les chats auront pris le pouvoir en contrôlant internet. Malgré cela on avait envie de partager l’info avec vous pour que vous puissiez prendre les devants et venir applaudir un très grand monsieur du stand up.

Kyan Khojandi c’est une espèce rare d’humoriste aux multiples casquettes, un petit génie qui mélange récit de vie, humour noir et une tendresse manifeste. Il n’y a qu’à jeter un oeil à son spectacle « Pulsions » (disponible en entier sur Youtube ci-dessous) pour se faire une idée de sa capacité à émouvoir, à troubler et à surprendre le public en mélangeant l’univers du bien et celui du mal. Tout cela en faisant interagir ces forces sur scène, toujours avec une intelligente délicatesse. On parle de très très haut niveau de Stand Up. Une qualité de vannes, de regards, de silences pesants tapis dans l’ombre de la scène qui pousse le public parisien et celui de province à acheter leurs billets des décennies à l’avance. Pour être certain de ne pas se réveiller trop tard. Faites péter la billetterie qu’on se poile un bon coup.

Kyan c’est un crâne presque chauve, un petit gabarit de mec sympa droit dans ses bottes mais c’est surtout l’une des plus belles plumes du stand up français. Humoriste, acteur, scénariste et réalisateur, il a dessiné des millions de sourires sous les yeux des internautes en leur proposant un nouveau format de punchlines balancées à haute vitesse devant une caméra aux plans rapprochés. Avec canal + et bref, Kyan a tué le game de l’autodérision en proposant une formule innovante que tu ne peux pas copier, sauf si tu n’as pas d’inspi (si tu copies Bref tu fais du Bref). Kyan a enfanté d’une jolie nouveauté qui n’a fait alors que souligner les talents pour lesquels il n’était pas encore reconnu (notamment sa capacité à discuter sur scène avec sa propre schizophrénie).

Une écriture sensible, poétique, sombre et cash qu’il met en exergue avec tendresse dans son spectacle Pulsion (ci-dessous) et aussi, surement à travers les histoires qu’il nous racontera lors de son passage à Strasbourg.

On espère que vous passerez un bon moment

KYAN KHOJANDI

« Une bonne soirée »

L’illiade
Illkirch Graffenstaden.
mar. 10 mars 2020 à 20:30

Les ventes à l’unité démarreront le 16 août 

La billetterie

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here