Vous ne le savez peut être pas mais c’est la Coupe du monde féminine en ce moment. Nos Bleues la jouent à domicile, et même plutôt bien puisqu’elles viennent d’atteindre les quarts de finale, où les attendent les redoutables Américaines. Si la Meinau n’accueille, à nouveau, aucun match, la Ville a pris l’excellente décision de diffuser la rencontre place Kléber. Petit recap sur la Coupe du Monde et les petites infos qui vont bien.

Le bleu est une couleur chaude

À bien des égards le parcours de nos Bleues ressemble à celui de leurs homologues masculins, lors de l’Euro 2016 disputé à la maison : un jeu pas toujours flamboyant, des erreurs parfois grossières et une pression terrible qui semble les paralyser.

Néanmoins, nos Bleues continuent de gagner. C’est simple : en quatre matchs depuis le début de la compétition, elles les ont tous remportés. 4/0 contre la Corée du Sud, 2/1 contre la Norvège, 1/0 contre Nigéria et finalement 2/1 au bout de la nuit et de la prolongation contre le Brésil en huitièmes, le parcours des Bleus n’est pas une promenade de santé.

Les Bleues célèbrent le deuxième but face au Brésil, synonyme de qualification en quart de finale. Crédit @FRANCK FIFE / AFP)

Eugénie Le Sommer, Wendy Renard, Amandine Henry, Émilie Bussaglia, Amal Majri, Kadidiatou Diani, Valérie Gauvin, Viviane Asseyi, Marion Torrent, Griedge Mbock et Sarah Bouhaddi : elles ont réussi à se donner le droit de rêver. Désormais, elles sont là où on les attendait au début de la compétition. En quart de finale, face à probablement la meilleure équipe possible.

Born in the USA

Les Américaines ont roulé sur le début de la compétition : 13/0 (!!!) face à la Thaïlande, puis des victoires 3/0 contre le Chili et 2/0 contre la Suède. Il n’y a pas à faire dans la dentelle : elles sont favorites.

Les Américaines sont les grandes favorites de cette Coupe du Monde. Crédit @RONALD MARTINEZ / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Néanmoins, leur victoire poussive, et entachée d’une décision arbitrale plus qu’étrange, face à l’Espagne montre que le colosse peut parfois avoir des pieds d’argile. Les Françaises de Corinne Diacre devront se surpasser et sans doute faire le match de leur vie.

Ramenez l’écran géant à la maison, allez les Bleues allez

Pour cela, elles pourront non seulement compter sur le soutien du public parisien ce vendredi 28 juin à 21h, mais également sur celui que vous pourrez leur donner, place Kleber.

Crédit @EPA/MAXPPP

En effet, la ville de Strasbourg et l’Eurométropole ont annoncé la mise en place d’un écran géant sur la place Kléber, pour soutenir l’équipe de France. Alors sortez vos maillots, votre maquillage bleu blanc rouge et préparez vous à vibrer !

C’est un quart de finale historique qui se prépare ce vendredi. Historique parce que les Françaises jouent la meilleure équipe du monde. Historique parce que l’engouement derrière l’équipe de France est sans précédent pour le foot féminin. Historique parce qu’on se prend à rêver d’un doublé femmes-hommes à la Coupe du Monde. Alors venez, chantez, criez, râlez et vibrez. Parce que, après tout, l’aventure des Bleues ne fait que commencer…


Un écran géant pour soutenir les Bleues lors de leur quart de finale à la Coupe du Monde !

Face aux Etats-Unis, le vendredi 28 juin à 21h

Place Kléber


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here