La nouvelle est tombée ce soir vers 19h30. Strasbourg n’est pas élue Green Capital of Europe 2021 (ou capitale verte européenne). C’est la ville finlandaise Lathi qui remporte le prix en finale face à Lille et Strasbourg. Une délégation strasbourgeoise avec le maire s’est rendue à Oslo, en Norvège pour l’occasion. La décision s’est jouée sur une douzaine de critères environnementaux.

Dommage, ça aurait pu être encore un titre de plus ! A croire qu’on chercherait à les accumuler… Après Capitale Européenne, Capitale du vélo, Capitale de Noël, Capitale européenne de l’Economie Sociale et Solidaire ou encore plus récemment, Ville la plus attractive de France selon LePoint… on a loupé celle de Capitale Verte Européenne. Tout semblait pourtant sourire à Strasbourg. Le live complet ici.

« Il faut que les villes deviennent une partie de la solution et plus du problème » précise l’un des intervenants. « Et qu’elles aient des stratégies correspondantes aux accords de Paris de la COP21? »

Réaction de Roland Ries, Maire de Strasbourg

Un concours à l’initiative de la Commission Européenne

Pour décerner ce prix européen, mis en place par la Commission Européenne (donc un prix assez largement politique, on peut l’imaginer), une ribambelle d’experts ont fait jury, jugeant les villes sur différents critères environnementaux. Parmi eux, la qualité et gestion de l’eau, de l’air, des déchets, du bruit, l’énergie, la biodiversité, « l’eco-innovation », les mobilités durables ou la gestion des sols.

Objectif zero émission de carbone 2025 pour la ville de Lathi

La ville élue est « ambassadrice pour l’Europe » et doit représenter l’idéal européen d’une ville verte, éco-responsable et durable. Pour la défense de sa candidature, Strasbourg avait décidé de mettre en avant le développement des transports en commun, avec le réseau tram, mais aussi la politique d’urbanisme et la démocratie locale.

Réaction de Robert Hermann, Président de l’Eurométropole

Qu’est-ce qu’on a loupé?

Pas grand chose! Un beau titre, un peu de sous (350 000€), du rayonnement, des dossiers de subventions facilités et encore un peu d’attractivité, et surtout une grosse pression pour devoir montrer l’exemple jusqu’en 2021. On notera qu’une quinzaine de villes américaines ont été invitées à la cérémonie.

Un autre prix, pour les villes entre 20 000 et 100 000 habitants

Deux gagnants en plus pour la « European Green Leaf 2020 », pour les villes moyennes: Mechelen en Belgique et Limerick en Irlande, elles remportent 75 000€.

Et vous, pensiez-vous que Strasbourg méritait ce titre de Capitale Verte Européenne?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here