Difficile pour moi de t’écrire alors que je sors tout juste d’un concert dans une étable où un mec doté d’un crâne de taureau agitait des breloques et jouait de la batterie avec ses cornes (merci l’Espace Django et ses concerts cachés, on vous en parle plus en détails ce soir, stay tunned). Tu n’étais pas au courant ? Eh pourtant, il se passe bien des choses à Strasbourg et cette semaine sera encore pleine de surprises. Concerts, vente de plantes, foodtrucks, musées gratuits, animations, théâtre d’impro, clubbing… il y en aura pour tous les goûts.


Programme pour une semaine entre nuit dans les musées, gavage au Street Bouche et concerts éclectiques au Pelpass Festival


PROFITER DE CONCERTS ÉCLECTIQUES AU PELPASS FESTIVAL

>> Du jeudi 16 au 18 mai, le Pelpass Festival revient au Jardin des Deux Rives pour sa troisième édition avec au programme, plus d’une cinquantaine de concerts éclectiques. Trois jours à se prélasser dans l’herbe, la peau dorée par le soleil, au rythme de découvertes musicales, avec en fond les rires de ceux venus là, faire une parenthèse dans leur vie trop chargée. Des moments simples, en famille ou entre amis, durant lesquels l’après-midi se déroule dans une sorte d’atmosphère cotonneuse. Puis le soleil décline et l’atmosphère change : les enfants sont au lit, une ambiance définitivement fêtarde s’installe. On se retrouve à danser sur les prestations de groupes locaux, nationaux, et internationaux exceptionnellement talentueux qui nous étaient quelques fois méconnus. Car dans son beau chapiteau, Pelpass fait place belle aux étoiles montantes, aux petits nouveaux, aux espoirs musicaux; le public en prend plein les oreilles et les mirettes, pour son plus grand plaisir. Ici, la programmation n’est pas dédiée à un seul style de musique, au contraire chaque soirée mêle les genres, du hip-hop, au rap, en passant par le jazz, l’électro, les musiques du monde, le chant bulgare ou encore le punk. Pokaa t’en dis plus ici.

PASSER LA NUIT A LA PLUS GROSSE SOIRÉE ETUDIANTE DU GRAND EST

>> Jeudi 16 mai, la plus grosse soirée inter associations étudiantes du Grand-Est est de retour ! Cette fois-ci encore plus grande, encore plus folle, encore plus incroyable ! Des tarifs étudiants, des animations hors normes et une programmation musicale unique avec les meilleurs DJ’s de toute la région. Pour cette nouvelle édition, l’organisateur Smoothmania a vu les choses en grand… 3 Salles, 3 ambiances musicales, de la Trap à l’EDM en passant par la techno ou la Psytrance, et même une salle entièrement dédiée au Beerpong et au hip-hop. Mais aussi un Coin chill extérieur, 3 bars, plus de 15 DJ’s, des shows CO2 et confettis, des performers et même un food truck corner. Pokaa t’en dis plus ici.

SE LAISSER SURPRENDRE AU FESTIVAL INTERNATIONAL DE THÉÂTRE D’IMPROVISATION

>>Du jeudi 16 mai au samedi 18 mai compris, le Lolifest est de retour au CSC Fossé des Treize pour sa 7 ème édition. Trois jours placés sous le signe du rire, de l’émotion et de la surprise avec ce festival international de théâtre d’improvisation de la Lolita. Des invités venus de Suisse et de Belgique improviseront avec les comédiens de la Lolita pour deux spectacles inédits par soir : un match et un concept original.  Ce soir les festivités commenceront par un spectacle improvisé Belge : « CARTES POSTALES ». Avant ce premier spectacle du festival, le public est invité à écrire une carte postale avec le texte qu’il souhaite voir improvisé par les comédiens. Si ta carte est tirée au sort par un comédien, ce dernier deviendra le personnage central d’une courte improvisation dont tu seras le scénariste. Après l’entracte, le Lolifest continuera avec un match d’improvisation qui mélangera les comédiens invités belges à ceux de la Lolita! De bonnes barres de rires en perspective! En savoir plus.

PARTICIPER A LA NUIT EUROPÉENNE DES MUSÉES

>> Samedi 18 mai, les musées de Strasbourg ouvrent leurs portes toute la nuit lors de la Nuit européenne des Musées. Un rendez-vous immanquable pour les passionnés de culture et de patrimoine, mais également pour tous les curieux. Cette année, les musées strasbourgeois proposeront des visites commentées, jeux et découvertes d’œuvres, concerts, animations diverses et variées autour du thème des femmes. Que vous souhaitiez vous infiltrer dans l’institut de géologie lors d’un Escape Game, percer à jour les liens entre la photographie et les séismes, vous promener sur les sentiers illuminés du Jardin Botanique, ou rêver la tête dans les étoiles en regardant à travers la grande lunette astronomique. Que vous vouliez découvrir l’expo de Blutch au Musée de l’Aubette suivie d’une projection du film « Huit femmes », écouter des concerts,ou vous laisser surprendre par un tas d’animations, il y en aura pour tous les goûts. En savoir plus.

PASSER UN MOMENT GREEN ET FESTIF AU JARDIN DE L’ARROSOIR

>> Samedi 18 mai, l’Arrosoir ensemence la prairie urbaine pour Les 48h de l’agriculture urbaine avec un programme toujours 100% green et festif. Au programme de la journée, une grande braderie de plantes écolo, avec des jolies fleurs, des aromatiques et des plantes potagères, éco-produites dans la pépinière de l’Arrosoir, à prix fixe de 2 euros, mais aussi une expo photo, un atelier DIY de peinture sur bois pour décorer la structure de la serre de l’Arrosoir, des jeux de plein air, un concours du plus grand cairn… Enfin un line-up de qualité accompagnera l’apéro chill avec BibeleSka’s. Tu pourras ainsi déguster de délicieuses tartes flambées maison et des bières locales, tout en découvrant des groupes incontournables. En savoir plus.

PARTICIPER A UNE VISITE GUIDÉE AUTOUR DU STREET-ART

>> Dimanche 19 mai, les fans de street art seront servis puisqu’une visite en partenariat avec la ville de Strasbourg, te proposera de te balader de la Krutenau à l’Esplanade à la découverte d’œuvres créées pour l’occasion et à la rencontre des artistes entrain de les réaliser. Au détour d’une rue, d’un mur ou d’une devanture, laisse-toi surprendre par cet art éphémère qui reflète l’air du temps et les engagements d’artistes aux approches polymorphes : pochoirs, graffitis, mosaïques, affiches, peintures. En savoir plus.

SE GAVER AU STREET BOUCHE CORNER

>> Dimanche 19 mai, le « Street Bouche Corner » revient pour sa deuxième édition 2019. Alors prépare toi à venir te promener toute la journée le nez en l’air à respirer les effluves délicieuses et la bouche pleine. La crème des restaurateurs locaux te concoctera des petits plats et tes boissons artisanales préférées lors de cet instant convivial et gourmand assuré pour toute la famille et les ami-e-s aussi. Grosse nouveauté, lors de cette édition, Cuisine Aptitude proposera des cours de cuisine pour les chef-fes-s en herbe autour des thématiques de l’anti-gaspi et de la réduction du sucre. Plusieurs ateliers seront proposés tout au long de la journée et ils sont tous gratuits ! Inscriptions sur place. Du gros kiff en perspective ! En savoir plus.

VÉGÉTALISER SON APPART A UNE GRANDE VENTE DE PLANTES

>> Dimanche 19 mai, le Café de la Biennale accueille une grande vente de plantes à prix rond, de 3 à 40 euros by l’atelier Mellow.  Ça va être beau, ça va être magique, ça va être vert et ça ne sera pas cher. Il y aura même du bio. Alors n’attend pas pour venir! Fans de cactus, de yukka, de ficus, ou d’aromates bios il y’en aura pour tous les goûts et toutes les bourses. Ramène ta brouette, ton appart va se transformer en forêt vierge. Dans la limite des stocks disponible. En savoir plus.

FAIRE LA FÊTE TOUTE LA NUIT

>> Mercredi 15 mai, la Kulture accueille pour une troisième fois ODC live pour une soirée audiostream et vidéostream en live sur les sites facebook et youtube de la webradio. Pour l’occasion, le dj booth sera placé au centre du dancefloor afin que le public puisse danser tout autour du DJ laissant place à un écran au fond du club. Au programme,  de l’ambient – electrodisco – house – techno et autres curiosités avec ARP & Spintron!k ainsi que Vulpez (SKNDL) + RoyLee & G-Zu (ODC Live). En savoir plus.

>> Jeudi 16 mai, c’est la dernière soirée de l’année de l’AEGS, et pour cela destination le Barco Latino mais surtout les tropiques pour fêter la fin des partiels et le début de l’été à une Spring Party. Des cadeaux pour les 50 premiers arrivés, des tarifs préférentiels avec ton bracelet d’entrée, une soirée qui promet assurément de te réchauffer. En savoir plus.

>> Vendredi 17 mai,  la Laiterie accueille Sam Paganini pour une nuit de clubbing de l’underground italien aux sommets des charts Techno internationaux. Rares sont les artistes avec une carrière aussi riche que celle de Sam Paganini. Depuis 1997, il est au cœur de la scène clubbing internationale. Avec ses productions percussives et pleines d’harmonies puissantes, il se fait rapidement repéré grâce à son tube Zoe sur son propre label Paganini Trax. Depuis il parcourt la planète du plus petit club underground jusqu’aux plus gros rassemblements rave , représentant fièrement ses racines italiennes. En savoir plus.

>> Vendredi 17 mai, le Café de la Biennale accueille Snowgoons et Reef the Lost Cauze pour une soirée définitivement hip-hop. Snowgoons est un groupe de producteurs hip-hop allemand, créé en 1999 et composé de DJ Illegal et Det. Rejoint en 2006 par Torben et DJ WaxWork le groupe devient un véritable collectif, enchaînant les scènes à travers l’Europe et s’exilant aux États-Unis pour y développer de nouvelles collaborations. Leur renommée traverse les États et le collectif rencontre des membres du groupe Army of the Pharaohs, de laquelle naissent deux albums publiés chez Babygrande. L’équipe avoue s’inspirer de DJ Premier, Alchemist et de RZA. Sharif T. Lacey, quant à lui, plus connu sous son nom de scène Reef the Lost Cauze, est un artiste hip hop underground basé à Philadelphie, en Pennsylvanie. En savoir plus.

>> Vendredi 17 mai, Makar et La Kulture invitent Brandeaux + Shearer, pour une escale sonore intense allant de Glasgow à Strasbourg… Joe aka Brandeaux a fait ses armes en tant que DJ dans les clubs australiens d’Adélaïde, tournant dans les bars, les clubs et les festivals dès sa majorité. Passionné de vinyle depuis ses débuts, il était inévitable que son amour pour l’afro, le boogie & disco le mène à un digging de qualité. Un déménagement à Glasgow en 2017 l’implique dans de nombreuses soirées, notamment au sein de Flat 0/1, la soirée soul, disco et funk – Sgutted. Joe dégage un son tropical vibrant, à l’aide de sa large collection de disques pouvant aller des edits jazzy aux grooves rares et percussifs, tout en conservant une ligne directrice cohérente. En savoir plus.

>> Samedi 18 mai, le Kalt accueille DVS1, producteur chevronné à qui l’on doit des maxis redoutables sur les labels Klockworks (Ben Klock), Transmat (Derrick May) ou Enemy, mais également véritable technicien des platines, réputé pour ses mixes explosifs. En plaçant Minneapolis sur la carte de la scène rave mondiale dans les années 1990, Zak Khutoretsky (aka DVS1) s’est imposé comme l’un des artistes techno les plus respectés au monde. Connu pour son sens de l’innovation technique et son regard lucide sur la culture, DVS1 est un fervent défenseur de ce qu’il appelle « les véritables valeurs de l’underground. ». Grand collectionneur de vinyles, il se définit lui-même comme un addict aux disques. Zak de son vrai nom a acheté ses premières platines au lycée et a depuis développé une technique sans faille, dégainant les « secret weapons » avec une habileté déconcertante. C’est en véritable passionné qu’il oeuvre donc depuis plus de 20 ans pour la scène techno et house. À ne pas manquer! En savoir plus.

>> Samedi 18 mai, le Fat accueille une nouvelle fois Reedoo, pour une soirée Funkastique! à base de Soul, Funk, Disco, Afro et autres gâteries pour vous oreilles! Il a initié en 2008, les soirées bruxelloises Afro Heat qui font un tour d’horizon de la musique urbaine africaine des années 70. C’est au cours de ces soirées que DJ ReeDoo a eu l’honneur de partager la scène avec certains des plus grands représentants de cette mouvance : entre autre, Tony Allen (le créateur du rythme Afro Beat), l’Orchestre Poly-Rhytmo de Cotonou ou Ebo Taylor ; ainsi que les platines avec des DJs / producteurs passionnés tels que Samy Ben Redjeb (Analog Africa), Julien Lebrun (Hot Casa rec.), Manu Boubli (Comet rec.) ou encore Rich Medina ; pour ne citer qu’eux. Ce soir il te fera danser jusqu’au bout de la nuit. En savoir plus.

BONNE SEMAINE LES PETITS COLIBRIS !


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here