Si cette semaine vous êtes passé aux alentours du pont Saint Guillaume vous avez forcément remarqué que le paysage avait changé. Il fallait baisser le regard vers le sol pour découvrir une fresque géante de plusieurs mètres de long. Cette œuvre (qui sera terminée ce week-end), c’est le travail de Raphaëlle Franceschetti et Alexis Moisson, un duo de graphistes strasbourgeois aussi connu sous le nom de Capitaine Bowie. Leur réalisation peinte à même le bitume dans le cadre du NL Contest et inspirée par le collectif d’art urbain Colors redonne de l’éclat et bouleverse, par ses vives couleurs, la monotonie du bitume monochrome. Inspirée du milieu aquatique, de la faune et de sa flore, la fresque sur fond bleu nous plonge le temps de quelques foulées au milieu d’un aquarium. Un espace où chaque passant peut s’imaginer dauphin, hippocampe ou même lamantin (on les oublie trop souvent). Bref, on s’est réjoui de cette initiative, alors on a voulu vous toucher deux mots sur Capitaine Bowie, leur art et leurs créations.

Source : Bartosch Salmanski pour Coze

Déjà trois ans que Raph et Alexis illustrent, peignent et dessinent tout ce qu’ils peuvent. Ce jeune duo multi tâches, en couple dans la vie (et détenteur d’un chien bien trop poupi nommé Bowie) s’est illustré à travers de nombreuses réalisations aux quatre coins de la ville. Ils ont peint des boites aux lettres, crée des flyers, peint des coffrets électrique, réalisé des typographies, des identités visuelles, créer des affiches, des couvertures de magazines, ils ont illustré des boîtes de tartes flambées pour l’exposition Flammekueche ISCH BOMBISCH, personnalisé des skates pour Slidebox et j’en passe… Ils expérimentent, collent, découpent, déchirent, peignent et créent sans limite… (et sans dépasser bordel ! ). Toujours pour créer quelque chose qui leur ressemble, un art vivant et haut en couleur, un art qui non seulement illustre mais place l’objet en situation réelle, un art qui focalise les regards sur ce qui est vu sans noyer le spectateur dans un surplus d’informations. On ne tombe pas dans le cliché de l’art contemplatif, on vit l’œuvre, elle égaye le paysage et notre journée, parce qu’elle est pleine de tendresse POINT BARRE.

Toutes ces réalisations, avec un style et une patte reconnaissable, sont marquées par une seule ligne de conduite : « embellir ce qui nous entoure, créer des choses qui circulent, imaginer des images pour des mots, élaborer des liens entre l’objet et l’individu« . Un courant de pensées encore bien mis en exergue à travers cette fresque : une réalisation lumineuse rapproche les passants (à travers ses couleurs et son thème) de l’eau un peu trop trouble qui coule quelques mètres en contrebas. Alors rendez-vous ce week-end pour la touche finale !

La Page Facebook de Capitaine Bowie

Petit à petit…
la fresque prend vie..

Et après des heures de boulot…

Le résultat est déjà grandiose….

***

Quelques autres réalisations de Capitaine Bowie

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here