Etant donné que c’est la fête du travail, aujourd’hui, je suis posée au bord d’un étang tranquille peinard entre potes en lendemain d’une méga soirée et je n’ai pas la foi de vous faire un gros speech, alors bon 1 er mai à tous et surtout ne faites rien à part profiter de ce temps magnifique! La semaine à venir promet de nouveaux événements qui ne vous laisseront aucun répit.


Programme pour une semaine entre roda de Choro, apéro-garden, ciné, théâtre, barbecue et autres douceurs


PARTICIPER A UNE RODA DE CHORO

>> Mercredi 1 er mai, « Mon pote Jack » te convie à une roda de choro. Considérée comme la première musique urbaine développée au Brésil, le choro possède des tonalités plutôt joyeuses. Souvent pratiquée lors de rodas (cercle en portugais) qui peuvent se tenir chez des particuliers, dans des bars, sur des places publiques, les musiciens jouent en cercle et le public prend place autour, pour écouter et danser. Le choro est aussi joué dans de nombreux pays du monde. De nombreux Clubs de Choro se sont notamment créés en Europe. Ce soir, viens te joindre chez Mon Pote Jack pour cette soirée lors de laquelle tu pourras écouter, participer, danser, prendre un verre, manger…Dans une ambiance conviviale et détendue! En savoir plus.

DANSER LORS D’UNE MILONGA EN PLEIN AIR

>> Jeudi 2 mai, dans le cadre du festival Arsmondo Argentine, l’Opéra National du Rhin te propose une grande milonga en plein air, au cœur du printemps strasbourgeois ! Une fête de la danse, de la musique et du partage qui se développera en trois lieux. Ce bal où l’on danse un certain type de tango se déploiera en plein air dans trois endroits de la ville, pour une soirée de fête et de partage. À partir de 20h, le chorégraphe de Maria de Buenos Aires, Matias Tripodi, proposera une introduction et une initiation à la milonga sur le parvis de l’Opéra. La milonga se déplacera ensuite sur le beau Pont de la Poste, à quelques centaines de mètres, à partir de 20h45, avant de se déployer pour quelques heures sur le parvis du Théâtre national de Strasbourg, à partir de 21 h 30. Pour couronner le tout, des spécialités culinaires et des boissons argentines seront à savourer au bar. En savoir plus.

DÉCOUVRIR LE SPECTACLE DÉSOPILANT D’ISABELLE MERGAULT ET GERARD JUGNOT

>> Jeudi 2 mai, le Palais de la Musique et des Congrès accueille la nouvelle comédie signée Isabelle Mergault et mise en scène par Gérard Jugnot : La Raison D’Aymé. Dans cette pièce c’est Isabelle Mergault elle-même qui donne la réplique à Gérard Jugnot en y incarnant sa conscience. Ce dernier interprète donc Aymé, un sexagénaire fou amoureux de Chloé, de 30 ans sa cadette. Complètement vénale, celle-ci tente de le tuer pour son argent. Sa conscience, qu’il a clairement rangée au placard, s’incarne en Isabelle Mergault et tente de l’éclairer. La cohabitation ne va pas être de tout repos entre Aymé et cette Raison autoritaire qui tente par tous les moyens de le sauver. Juste et efficace, « La Raison d’Aymé » est un divertissement à déguster sans modération. En savoir plus.

PASSER UN MOMENT GREEN ET FESTIF AU JARDIN DE L’ARROSOIR

>> Samedi 4 mai, l’Arrosoir ensemence la prairie urbaine pour Les 48h de l’agriculture urbaine avec un programme toujours 100% green et festif. Au programme de la journée, une grande braderie de plantes écolo, avec des jolies fleurs, des aromatiques et des plantes potagères, éco-produites dans la pépinière de l’Arrosoir, à prix fixe de 2 euros, mais aussi une expo photo, un atelier DIY de peinture sur bois pour décorer la structure de la serre de l’Arrosoir, des jeux de plein air, un concours du plus grand cairn… Enfin un line-up de qualité accompagnera l’apéro chill avec Soothpaw, Mossa & Zoya ainsi que BibeleSka’s. Tu pourras ainsi déguster de délicieuses tartes flambées maison et des bières locales, tout en découvrant des groupes incontournables. En savoir plus.

ALLER VOIR BORIS POUR UNE SOIRÉE DISCO FOREVER 90

>> Samedi 4 mai, le Zénith de Strasbourg, accueille Forever 90, le méga show des années 90 avec huit concerts d’artistes qui ont bercés notre jeunesse. Eiffel 65, East 17, 2 Unlimited, les Worlds Apart, Haddaway, Masterboy, Generation Boys Band et enfin BORIS !!! Ils seront tous là pour te faire danser. Plus de 5 heures de concert live pour revivre la décennie 90 avec les artistes cultes de l’époque ! Best-of Dance, Pop, Boys Band & Fun. « Ce soir, Boris est chez lui, il a éteint toutes les lumières, il a son p’tit pantalon à pattes d’ef, rouge, pompes blanches, ce soir chez Boris c’est soirée Disco, toudoudoudoudoudou! ». En savoir plus.

SE FAIRE UN BARBECUE DU DIMANCHE

>> Dimanche 5 mai, le Café de la Biennale remet son nouveau rdv convivial : le BBQ du dimanche, by, Le Diable Bleu – Soul Meat Steak House, un moment chill out, au cœur de l’Hotel des Postes ( intérieur et/ou extérieur ) avec de 11h à 15h et pour le prix de 15 euros pour les adultes, la possibilité de passer 2 fois au buffet et de remplir son assiette d’ aiguillettes de volaille marinées au citron, de cœur de basses côtes en pavés marinées à la coriandre, de saucisses blanches et merguez et de brochettes de légumes. En accompagnements tu auras le choix entre salade de carottes, salade de pommes de terre et taboulé et pour le dessert ce sera de bonnes fraises sucrées. En savoir plus.

ALLER A UN BRUNCH AUX SAVEURS AFRO-CARIBÉENNES

>> Dimanche 5 mai, HEY MAMA s’invite au Graffalgar pour un brunch au concept inédit! En effet, le brunch Hey Mama te fera voyager à travers des saveurs Afro caribéenne dans une ambiance Jazzy, soul et funk puisqu’il te propose à chaque édition des recettes inédites, le tout dans une ambiance animée par une performance live acoustique. Des cocktails et un barista pour arroser tout ça, et voilà un dimanche qui démarre en beauté. En savoir plus.

(RE)VOIR LE MERVEILLEUX ETERNAL SUNSHINE OF THE SPOTLESS MIND

>> Lundi 6 mai, le cinéma Vox te propose de (re) voir le magnifique film « Eternal Sunshine of Spotless Mind » de Michel Gondry. Ce film est de loin la plus belle histoire d’amour qu’il m’ai été donné de voir au cinéma. Une perle d’inventivité et de poésie. Interprétés par Jim Carrey et Kate Winslet, Joel et Clémentine ne voient plus que les mauvais côtés de leur tumultueuse histoire d’amour, au point que celle-ci fait effacer de sa mémoire toute trace de cette relation. Effondré, Joel contacte l’inventeur du procédé Lacuna, le Dr. Mierzwiak, pour qu’il extirpe également de sa mémoire tout ce qui le rattachait à Clementine. Deux techniciens, Stan et Patrick, s’installent à son domicile et se mettent à l’oeuvre, en présence de la secrétaire, Mary. Les souvenirs commencent à défiler dans la tête de Joel, des plus récents aux plus anciens, et s’envolent un à un, à jamais. Mais en remontant le fil du temps, Joel redécouvre ce qu’il aimait depuis toujours en Clementine – l’inaltérable magie d’un amour dont rien au monde ne devrait le priver. Luttant de toutes ses forces pour préserver ce trésor, il engage alors une bataille de la dernière chance contre Lacuna… En savoir plus.

FAIRE LA FÊTE TOUTE LA NUIT

>> Vendredi 3 mai, le Rafiot accueille une nouvelle fois l’un des plus fiers représentants de la house music : Terrence Parker tout droit venu de Détroit. Ce dernier se fait aussi appeler “Telephone Man” en raison de sa façon particulière de mixer, sans casque mais avec un combiné de téléphone trafiqué. L’Américain est d’ailleurs surtout connu pour ses qualités de DJ et son art de la transition (il mixe depuis ses 11 ans !) plus que pour ses productions. Pourtant, TP comme il aime être surnommé a aussi une discographie s’étalant sur 25 ans et pavée de titres cultes comme “Somethin’ Here”. Ce soir, il sera au Rafiot pour un de ses sets légendaires. En savoir plus.

>> Vendredi 3 mai, au Stride Park, Ultratech Record invite Anthony Rother, légende de la scène électronique mondiale pour une Spring Theory qui va marquer les esprits. Producteur allemand de musique électronique, fondateur des labels Datapunk et Psi49Net. Après quelques productions techno, son style s’est affirmé dans la lignée de la musique du groupe Kraftwerk, auquel il a rendu hommage avec un remix de Trans Europa Express. Il est aujourd’hui l’un des représentants majeurs du style électro a proprement parler. Ses performances dans le monde entier, dans les soirées les plus célèbres, en font l’un des Dj’s live les plus fameux du moment. En partenariat avec Hell, le Dj star de Munich, il a produit depuis plusieurs années des morceaux comme ceux du maxi « Teufelswerk » (2009). Il a remixé de nombreux artistes reconnus comme Nena, Tiefschwarz, Ellen Alien, Thomas Schumacher et AUX-88: on comprend donc mieux la place exceptionnelle qu’occupe actuellement Anthony Rother. Ce soir il sera au Stride Park pour un ADJ-Set – soit un DJ set constitué uniquement de ses propres morceaux – d’une DURÉE DE 3 HEURES (!!!). Préparez vos petites oreilles, ça va être renversant! En savoir plus.

>> Samedi 4 mai, le Café de la Biennale, accueille une multitude de concerts ainsi qu’un dj set, pour te faire danser toute la soirée. Au programme du badass avec : GHB, V.90, Hunam Han, Géabé, Dah Conectah et Saligo. Bon, j’aime beaucoup GHB, et leur rap-métal bien hard. Ils ont un sale flow, leurs clips sont complètement déconnants, je te parle pas des paroles. C’est bon, c’est très bon! Ce Boys Band de la haine, composé de Votour, MitchBien et de la fracassante MimiSixKiller, va à n’en pas douter te retourner le Café de la Biennale plus fort que les Black Block. Pour te réconforter du traumatisme subi, V.90 viendra te faire bouger la tête sur les meilleures chansons des boums de ton enfance : GALA,HADDAWAY, les BACKSTREET BOYS et une tripotée de plaisirs coupables des 90’s à la sauce NO-FX, NO USE FOR A NAME ou même Offpsring. Seront également présents, Hunam Han, Géabé Officiel et Dah Conectah, entre hip-hop des 90’s et bon rap strasbourgeois. La soirée se terminera avec le set diabolique de Saligo. En savoir plus.

>> Samedi 4 mai, le Kalt accueille le grand Job Jobse, pour un set entre une house typiquement amstellodamoise et un brin de techno brut. C’est à Amsterdam, berceau des musiques électroniques et du non-conformisme, que Job Jobse déboule dans le game en côtoyant le mythique Club 11. Un stage remarqué chez le label berlinois Innervisions et tout va très vite pour le hollandais qui devient résident et booker du Trouw jusqu’à sa fermeture en 2015 avant de devenir manager du label Life & Death (Tale Of Us, Recondite, DJ Tennis, Jennifer Cardini…). Influencé par son passage à Berlin et programmé au Burning Man ou au Panorama Bar, ses sets séraphiques et déchaînés ne sont pas sans rappeler la patte des Roman Flügel ou autres Dixon. Sa musique lui vaut d’être régulièrement cité dans les 50 meilleurs DJ en activité par Resident Advisor. Désormais résident du « De School », Job Jobse vit pleinement son activité de DJ et saura sans grande surprise mettre tout le monde d’accord au Kalt. En savoir plus.

BONNE SEMAINE LES PETITS POISSONS ROUGES !!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here