Après le succès unanime des Troyens, le grand spécialiste berliozien, John Nelson, ainsi que la mezzo-soprano américaine Joyce DiDonato seront de retour le 25 et 26 avril aux côtés de l’Orchestre philharmonique de Strasbourg pour un autre chef-d’œuvre du compositeur français, La Damnation de Faust.

Crédit photo: Grégory Massat

La Damnation de Faust est une légende dramatique conçue pour le concert, d’après le Faust de Goethe. Conte populaire allemand, ce dernier fut sujet à de nombreuses réinterprétations, dont la partition de Berlioz reste, sans nul doute, la plus captivante. Commencée en 1828, cette dernière sera achevée en 1846. Son histoire est chaotique. La création à l’Opéra-Comique en 1846 est un échec, Berlioz en ressortira ruiné et quittera la France pour l’étranger où la réception de l’oeuvre s’avérera bien meilleure. En France, il faudra attendre des reprises en 1877 pour qu’elle soit enfin reconnue. Aujourd’hui vous devez être nombreux à connaître la fameuse « Marche Hongroise » qui en est extraite et que l’on peut retrouver dirigée par Louis de Funès à l’ouverture du film « La Grande Vadrouille ».

L’action se situe en Hongrie puis en Allemagne. Faust (Michael Spyres), accablé par le dégoût de la vie, veut mettre fin à ses jours. A cet instant, apparaît le démon Méphistophélès qui lui promet tous les plaisirs de l’existence et l’entraîne dans une taverne bruyante où étudiants et soldats s’enivrent de bon vin. Parmi eux Brander (Alexandre Duhamel) égaie les cœurs avec ses chansons, mais n’arrive pas à dissiper le désespoir et l’ennui de Faust. Méphistophélès propose alors au jeune homme de se reposer sur le bord de l’Elbe et attend qu’il s’assoupisse afin de faire glisser dans ses songes, l’image de la douce Marguerite. A son réveil, Faust éperdument amoureux, demande à rencontrer la jeune fille, et y parvient à l’aide du démon. Le coup de foudre sera réciproque et la jeune fille, obligée de dissimuler cette relation à sa mère, lui administrera chaque soir un somnifère.

Illustration de Faust et Marguerite

Jusque là, l’histoire semble plutôt bien partie : un homme retrouve goût à la vie grâce à l’amour passionné et exaltant qu’il porte à sa dulcinée, une mère dort bien la nuit. Tout pourrait se finir en un « ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants ». Mais que nenni! Nous sommes tous bien placés pour savoir que « les histoires d’amours, finissent mal, en général ». Roméo et Juliette, Tristan et Iseult ou Hélène de Troie ne viendront pas nous dire le contraire. Et ce récit n’excepte pas à la règle, puis-qu’après diverses péripéties, * attention spoiler alert* Marguerite se retrouvera incarcérée et condamnée pour le meurtre de sa mère ( trop de dosage dans le breuvage). Le diabolique Méphistophélès proposera alors un pacte au jeune Faust : il sauvera Marguerite si Faust accepte de le suivre en enfer. En voilà une bonne fin bien tragique comme on les aime ! Évidemment, Faust va donner son âme au diable pour sauver sa dulcinée puisqu’à cette époque, les hommes étaient encore prêts à faire ce genre de choses. Et cerise sur le gâteau, ce sublime chef-d’oeuvre rassemblera une nouvelle fois la mezzo-soprano de renommée internationale Joyce DiDonato, le chef américain John Nelson et notre talentueux Orchestre Philharmonique de Strasbourg.

John Nelson. Crédit photo: Grégory Massat.

Les 25 et 26 avril 2019, le public strasbourgeois pourra assister au concert de La Damnation de Faust dans la salle Erasme du Palais de la musique et des Congrès. Une occasion de découvrir cette oeuvre majestueuse portée par des artistes de renom et de talent. Et pour égayer ta journée avant le déluge de larmes que te procurera ce drame, Pokaa te fait gagner tes places.


POKAA T’OFFRE 2 X 2 PLACES POUR LE CONCERT  » LA DAMNATION DE FAUST » DU 25 ET 26 AVRIL

Pour participer il te suffit de faire deux choses :

Liker la page Facebook de l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg
• Liker et Partager la publication Facebook de cet article (en public) →

Les gagnants remporteront chacun deux places pour soit la représentation du 25 soit du 26 avril au Palais de la Musique et des Congrès. Bonne chance!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here