La famille des escape games s’agrandit désormais hors de notre ville et de ses frontières. Ouvert depuis décembre dernier dans une maison familiale plus que centenaire, Spielhus apporte un vent de fraîcheur dans l’univers bien normé des jeux de rôles grandeur nature. Situé à Lingolsheim et accessible en tram, c’est dans la maison familiale de Laura, Marion, Pierre et de leurs grands-parents que cette aventure un peu zinzin vient de se lancer. Deux salles vous y attendent pour une immersion complète : l’une sur la piraterie et l’autre sur la guerre froide. Comme vous allez le découvrir, Spielhus n’est définitivement pas un escape comme les autres. On y est allé un samedi matin les yeux engourdis, on est ressorti avec la pêche, un paquet de bons souvenirs et une ribambelle de belles histoires. Bon ok on n’a pas tout à fait gagné mais on était à ça… 

Pssst Jamy, c’est quoi un Escape Game ?

Comme son nom l’indique, l’escape game est un jeu de rôle grandeur nature qui consiste la plupart du temps à s’échapper d’une ou plusieurs pièces en un temps donné, généralement une heure. Chez Spielhus le jeu se joue entre 3 et 6 personnes. Les aventuriers doivent le plus souvent chercher des indices disséminés dans une pièce, puis les combiner entre eux pour pouvoir avancer dans l’énigme et trouver les solutions adéquates afin de sortir de la pièce et/ou remplir la mission à 100 %.

Spielhus, un projet personnel pas comme les autres

L’aventure débute en décembre 2017 quand, approchant de la trentaine, nos trois acolytes se sont posés une question existentielle : vendre ou non la maison de la grand-mère (qui a désormais besoin de plus d’attention et de soins particuliers). Ils auraient pu vendre la baraque, une ancienne sellerie maroquinerie et dilapider chaque mois une partie de leur passé dans le financement d’une maison de retraite, mais non, c’était pas leur style. Ohhh non non non mon petit pote.

Ils ne voulaient pas la lâcher, certes, mais leur volonté de conserver la mémoire des ailleux est allée encore plus loin : ils ne voulaient rien changer. Ni la chambre de la mémé, ni le garage et ses odeurs, ni les murs, ni les sols, rien de ce qui faisait l’authenticité de cette maison, rien de ce qui pouvait jadis faire battre son petit coeur tout mignon. Ils ont même pensé à faire empailler le chien mais c’était un peux chelou. Mais ils ne voulaient pas non plus la laisser mourir sous un tas de poussière.

L’extérieur de la sellerie accolée à la maison familiale

Leur réelle volonté était simplement de faire vivre la maison, lui donner une seconde jeunesse. Aucun travaux d’envergure n’a été entrepris, tout est dans son jus : les photos des anciens, les objets qui ont toujours été là, tous les souvenirs de la famille et surtout son esprit originel. Alors pendant un an, ils ont consacré tous leurs weekends (en marge de leur métier) à ces travaux qu’ils voulaient réaliser personnellement, de leurs propres mains. Ils ont imaginé le thème des deux salles en fonction des objets qu’ils de la maison et certains dénichés dans une brocante toute proche. Une manière de rendre un hommage touchant aux anciens, aux vieilles pierres et de faire un clin d’oeil plein de fierté à un passé pas si lointain en apportant le jeu (et donc la vie) là où elle a tendance à filer doucement.

Les deux salles : 

  • Le trésor de Barbalsace

    Le capitaine BarbAlsace compte sur vous pour retrouver son Trésor.

    Morbleu ! Depuis Juillet 1751 l’Île secrète sur laquelle ce maléfique pirate est mort est protégée par une étrange malédiction. Personne n’a jamais pu en revenir sain et sauf.

    BarbAlsace vous a laissé de précieux indices à bord de son navire pour vous aider à lever cette malédiction et récupérer son Trésor.

    Hissez ho ! Embarquez  vite à bord de son bateau et allez le récupérer si vous en êtes capables !

    Attention de ne pas vous faire repérer par les redoutables pirates du navire de feu qui ont déjà hissé les voiles en direction des Caraïbes.

    Difficulté : moyenne
    Durée : 60 minutes
    Joueurs : de 3 à 6

  • La mission à 1 million 

    Un espion de la DDR s’est enfui de Berlin Est avec des documents hautement confidentiels issus de l’espionnage soviétique, ainsi qu’1 Million de Deutschmarks.

    Nous n’avons plus de nouvelles de lui depuis plusieurs jours, mais nous suspectons que sa planque se trouve proche de Strasbourg. Nous vous envoyons en mission sur place pour récupérer les documents qui ne doivent surtout pas être divulgués ainsi que la mallette contenant les billets.

    Attention, vous ne savez pas de quoi il peut être capable. Faites vite et soyez discrets 

    Difficulté : Difficile
    Durée: 60minutes
    Nombre de joueurs : de 3 à 6


Alors… ça donne quoi ?

Nous avons eu la chance de tester la nouvelle salle (la mission à 1 million) qui est réputée difficile. Mais mes deux acolytes ont du niveau et de l’expérience (de par leur âge avancé). Remplis de sagesses, ils ont utilisé le décor pour se taper dessus, ce qui nous a fait perdre un temps précieux. Pour ma part je déambulais la bouche ouverte en touchant chaque chose pour voir si elles étaient vraiment vraies. Voilà donc deux choses qu’il ne faut pas faire. 

Le décor et les énigmes ne sortent pas de l’imagination de grosses entreprises parisiennes spécialisées mais de celle de nos hôtes du jour. Il y a quelque chose de très rustique, de très humain, et vous savez quoi ? C’est génial. Tout colle avec l’environnement, la maison et le décor, l’ensemble est réalisé avec peu de moyen mais une précision déroutante, on se demande comment on peut imaginer de telles énigmes avec si peu de choses. Un peu comme si ils avaient construit une montre suisse avec plein de petits bouts de bois. Lorsqu’on entre dans la première salle on se dit qu’il y a quelque chose de très amateur dans le décor, mais lorsque on se lance dans l’aventure on se dit : ah ouais ok on est pas là pour cueillir des cerises à l’arbalète, ce truc là qui est sensée servir à rien est finalement une pièce maîtresse du puzzle !

La première salle nous casse bien la tête, on se fait un touuuut petit peu aidé pour en sortir et là… la seconde salle se dévoile. Et c’est la claqueun décors 100 % authentique, plein de surprises, des énigmes à tiroir, de vieux objets, du son, de la lumière, de la transparence, des reflets, des odeurs… et une belle surprise bien vintage… chut j’en ai trop dit.

Spielhus est un véritable coup de coeur et pour moi la salle ‘La Mission à 1 Million » est l’une des plus aboutie que j’ai eu la chance de faire. On retourne à la notion essentielle de jeu, ces jeux à objets qui avaient une âme, ces jeux qu’on bricolait quand on était gamin. Dans le garage de nos parents ou grands parents, lorsqu’ils nous laissaient enfin quartier libre après quelques bonnes bouteilles de pinard. Alors on courait mettre la main dans la boite à outils comme des mécanos aventuriers. Chez Spielhus j’ai retrouvé ces vieilles sensations finalement pas si lointaines. 

En trois mois, ce ne sont pas moins de 112 groupes qui ont tenté l’expérience, c’est dire le succès de l’établissement qui est animé humblement, avec sourire, envie, passion et une certaine volonté de mémoire et de transmission. Chapeau pour leur travail et leur imagination. 


Spielhus (Escape Game)

2 Rue de la Croix
67380 Lingolsheim

Ouvert le vendredi de 19h00 à 23h00, le samedi de 10h00 à 23h00 et le dimanche de 10h00 à 19h00.

Page facebook

07 87 92 68 26

La salle Barbalsace 

La salle « La mission à 1 million » 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here