« Je sais pas jouer autre chose que du reggae ! Je sais pas danser je remue que sur le reggae ! ». Qui ne connaît pas cette chanson mythique qui a envahi les chambres adolescentes à la fin des années 9 0? Pierre Vilmet alias Pierpoljak a largement contribué à populariser le reggae en France avec ses albums « Kingston Karma » ou encore « J’fais c’que j’veux » enregistrés en Jamaïque dans le mythique Tuff Gong studio crée par Bob Marley. 20 ans plus tard, il revient avec « Chapeau de Paille », son 11 ème album au goût de vacances. Il sera le 8 mars sur la scène de la Laiterie. 

A 54 ans, Pierre Vilmet possède un parcours qu’on pourrait désigner de quelque peu chaotique. Révélé à la fin des années 90, avec des tubes comme « J’sais pas jouer » ou « Pierpoljak », le reggaeman aux disques d’or et de platine, récompensé par une Victoire de la Musique en 2000, est promis à un grand avenir. Pourtant, à partir de 2001, la valeur sûre du reggae français va enchaîner problèmes de santé dus à la consommation de drogues et soucis avec la justice. Allez on va se mettre un petit reggae pour oublier ce mauvais épisode.

Après avoir collectionné quelques sombres histoires de machette, de coups de sang et de bordel dans les loges, additionnées à des séjours à l’hôpital,  Pierpoljak partira presque 3 ans en voyage à bord de son voilier. Le bail idéal pour retrouver l’harmonie. Les années suivantes, il sort de nouveaux albums, mais peine à retrouver le succès et son label le lâche en 2011. Il en faudra plus pour décourager l’artiste aujourd’hui assagi, qui a, à n’en pas douter, la musique dans la peau. En 2014, il fonde son propre label, Garvey Drive Records, un clin d’œil à l’adresse à Kingston du mythique studio Tuff Gong et sort ses deux derniers albums « Général Indigo » et « Chapeau de Paille ». Allez un petit reggae pour fêter ce retour à l’harmonie.

Sur « Chapeau de Paille », on retrouve des rythmes ensoleillés qui donnent bien envie de chiller les doigts de pieds en éventail sur une plage de sable fin. Des sons roots au goût d’évasion au soleil, qui prouvent que 20 ans après ses premiers succès, Pierpoljak n’a rien perdu de son talent. Vendredi 8 mars, il sera sur la scène de la Laiterie pour un concert qui invite au voyage. Et Pokaa, te fait gagner tes places.


POKAA te fait gagner 4X2 places pour LE CONCERT DE PIERPOLJAK

Comment ça se passe?

C’est simple, il te suffit de faire trois choses.

Le gagnant remportera deux billets pour le concert du 8 mars à la Laiterie.

Résultat du tirage au sort dans la semaine ! Bonne chance =).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here