Du 30 janvier au 3 février, le Festival International du Film Fantastique revient pour sa 26 ème édition dans l’ambiance mystérieuse et irréelle de Gérardmer, à 1h30 de Strasbourg. Au programme, cinq jours de sensations fortes du matin au bout de la nuit, une cinquantaine de films projetés en compétition officielle, hors compétition ou dans le cadre de rétrospectives, des rencontres, des masterclass et des expos. De quoi te plonger dans un monde aux frontières du réel. 

Le Festival International du Film Fantastique de Gérardmer est l’un des plus importants festivals français de cinéma et l’un des premiers dans le genre en Europe. Sa programmation compte une cinquantaine de films pour plus de 110 projections dont 90% d’inédits et d’avant-premières. Deux compétitions différentes y sont proposées : longs métrages et courts métrages. Ces dernières sont présidées par deux jurys composés de personnalités du 7 ème art tels que des réalisateurs et comédiens… mais aussi d’écrivains notables. Entre Mathieu Kassovitz, Claude Lellouch, Jean-Paul Rouve, John Malkovich (<3), Bernard Werber, Maxime Chattam, Georges Wolinski… ils ont été un nombre incalculable à participer aux éditions passées. Cette année, le festival sera présidé par les réalisateurs, Benoît Delépine et Gustave Kervern (I feel Good, Groland, Mammuth, le Grand Soir…) et présentera de nombreux films dont le très attendu: « Escape Game », dans lequel six personnes sont enfermées dans un jeu grandeur nature et doivent trouver des indices ou mourir.

« Escape Game » d’Adam Robitel

Cette 26 ème édition rendra hommage à deux pontes du cinéma fantastique : Udo Kier, acteur et réalisateur allemand que l’on a pu voir dans plus de 260 films dont « La Marque du Diable »,  » Melancholia » de Lars Von Trier, ou encore « Docteur Jekyll et les Femmes ». Ainsi qu’Eli Roth, réalisateur de « Knock Knock », ou encore « Hostel » et « Hostel Chapitre II », impitoyables fables morales, cruelles et subtiles à la fois, sur le devenir d’un individu à qui le monde moderne et sa technologie semblent promettre la satisfaction de tous les désirs. Ils donneront tous deux des masterclass durant la période du festival.

« Hostel » d’Eli Roth

En plus des projections, Gérardmer associe le cinéma aux autres arts fantastiques et  propose un grand nombre d’animations gratuites en ville (expositions, concerts, salon littéraire, espace jeunesse, rencontres, conférences et ateliers pédagogiques etc.). Aussi pour cette 26 ème édition, le festival international du film fantastique inaugure une nouvelle section sous le nom de « Rétromania » dans laquelle seront présentés, dans une version restaurée, des films fantastiques du patrimoine devenus cultes, populaires, méconnus, rares ou interdits. Ces films marqués par un désir de transgresser les codes du cinéma continuent d’influencer les cinéastes contemporains et irriguent la mémoire des cinéphiles.

Alors si toi aussi tu aimes te faire peur, que tu as envie de sentir les frissons t’envahir, tu ne peux en aucun cas louper ces 5 jours où une atmosphère étrange et angoissante s’installera sur Gerardmer, dans l’ombre des montagnes. Méfie toi de la brume nocturne sur le lac, il paraîtrait que depuis quelques années du 30 janvier au 3 février, des choses étranges s’y passent.


26 ème édition du Festival International du Film Fantastique de Gérardmer

                                Du 30 janvier au 3 février 2019

Toute la programmation ici→


 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here