L’Alsace est faite de couleurs, de chaleur, de saveurs et d’odeurs reconnaissables entre mille. Nos produits, notre culture et nos coutumes s’exportent et notre savoir faire se transmet entre les générations. Certains essayent de les copier à travers le monde, bien-sûr sans un véritable succès. Tu as déjà mangé une vraie bonne baguette à l’étranger ? L’Alsace c’est la France mais c’est aussi le berceau d’un bout d’histoire commune avec l’Allemagne voisine. Dans notre région jadis il a fallu combattre l’obscurantisme mais également le froid. Et pour combattre le froid il n’y a une solution miracle : MANGER GRAS.

Les boulangers, les pâtissiers, les restaurateurs et les foyers se sont alors exécutés pour créer au fil du temps des mets qui sont désormais inscrits dans la culture et le patrimoine intrinsèque non pas un pays mais de deux nations. Au départ vecteur de partage, source de chaleur et d’énergie pure, la cuisine alsacienne garde aujourd’hui toute sa signature :

LA GÉNÉROSITÉ ET LE PARTAGE

Nos mets ont été revisités par les plus grandes tables, méprisées et mal jugées, massacrées par d’innombrables clichés, mais toutes ses saveurs ont été sublimées et sont restées intactes.  Simplement parce que les alsaciens sont fiers de leurs spécialités et les défendent comme un trésor à consommer. Alors ok nos spécialités ne sont pas vraiment instagramables, mais elles ont la plus belle des qualités, celle de réunir tout le monde à table.

Petit récapitulatif des mets sucrées et salés qu’on trouve dans nos contrées

Le sucré

  • Le Kougelhopf
recettes-alsace

Le Kougelhopf, qu’il soit salé ou sucré fait la fierté de notre région en local comme à l’international. Cette brioche traditionnelle fait partie du folklore et de l’image qu’on se fait de l’Alsace. Trempez-là dans votre café le matin et le tour est joué.

  • Le pain d’épice
cuisineaz.com

Ce gâteau au miel agrémenté d’épices diverses a des origines moyenâgeuses mais une partie de son histoire s’est écrite dans nos contrées. Ses saveurs presque exotiques rendent ce petit gâteau assez léger appréciable par les petits comme les grands en toute saison.

  • Le gâteau au fromage alsacien (Käsekuchen) le cheesecake quoi…
bredele.alsace

Qui ne s’est jamais retrouvé nez à nez avec un gâteau au fromage, le jour où vos grands parents manquaient d’inspiration ou de matière première ? Ce gâteau à la préparation d’une simplicité déconcertante fait bien partie de notre décors alsacien.

  • La tarte aux pommes
casseroleetchocolat.fr

La tarte aux pommes est la signature favorite de toutes les grands mères alsaciennes. Elles ont toutes leur propre recette et sont fières de glisser l’info pendant que tu la dégustes : « yooo moi chmets un peu de cannelle dessus, et surtout pas de crème ! »

  • Le flan alsacien aux pommes
pinterest.fr

Le flan alsacien est un détournement gourmand de la tarte au pommes citée plus haut. Avec un appareil un peu pimpé, ce gâteau n’en devient que plus riche et peut se diviser en plus petites parts pour rassasier toute la troupe affamée.

  • Les Bredeles
bredeles.com

Le bredele, ce petit gâteau sablé se décompose en centaines de recettes que chaque famille alsacienne se transmet de génération en génération, dans un petit carnet au papier jaunis. Il se déguste traditionnellement aux alentours des périodes de fin d’année car il est à concocter en famille et facile à partager.

  • Le Mannele (Bas Rhin) ou Mannala (Haut Rhin)
turbigo-gourmandises.fr

La bagarre de prononciation entre les Haut-Rhinois et les Bas-Rhinois continue de faire rage chaque année dans nos contrées depuis des lustres… Mannele ?  Mannala ? La guerre continuera tant que l’Alsace restera l’Alsace. Moi je préfère Mannele perso.

  • La linzer torte (tarte à la confiture maison)
taste.com

La Linzer torte est un gâteau à la pâte sablée généralement garnit avec de la confiture de framboise ou de groseille. En provenance d’Autriche et d’Allemagne, les familles alsaciennes se sont appropriées la recette originale de ce gâteau tressé pour en faire un incontournable alsacien qu’on sert lors des grandes occasions.

  • Le Berewecke (pain aux fruits secs alsacien)
jds.fr

Le Berewecke est le genre de douceur sucrée qu’il faut apporter avec toi si tu fais Koh Lanta ou si un jour tu es amené à aller sur mars. Ce truc fait 14000 calories, tu manges un petit bout et ça te pose pour le reste de la journée. Plein de fruits secs et de fruits confits macérés dans du schnaps, ce pain complet a définitivement plein de ressources inattendues et lorsqu’on le voit sur une table on sait que Noël arrive.

  • Le schenkele (gateau de carnaval alsacien)
recettes-et-terroirs.com

Ces petits bouts de pâte frite rappellent les souvenirs de fêtes, et plus particulièrement carnaval. C’est à cette époque de l’année que les foyers alsaciens préparent ces petits beignets qui sont saupoudrés de sucre glace et distribués aux enfants qui font semblant de les partager équitablement.

  • Strudel aux pommes
fitnet.com

Le strudel est une sorte de chausson à la pâte feuilletée garnit de pommes, d’amandes et de raisins. Importés par nos amis Allemands et Autrichiens dans nos contrées, il se fait de plus en plus rare dans nos boulangeries et c’est bien dommage.

Le salé

  • Le baeckeoffe
macuisinesanté.com

L’étymologie provient du mot « four » et fait référence au four du boulanger dans lequel on laissait mijoter l’échine de porc, le paleron de boeuf, l’épaule d’agneau, les oignons, les poireaux, les pommes de terre et bon nombre d’ingrédients pendant des heures. Le baeckeoffe est donc un plat riche familial que les alsaciens apprécient tout particulièrement les jours de fête

  • La tarte flambée
fr.m.wikipedia.org/

Imaginez un tapis de pâte légère et croustillante nappée de crème fraiche mélangée à du fromage blanc. Ajoutez-y du lard (paysan s’il vous plait), des oignons jaunes d’Alsace, un peu de poivre et vous obtenez un plat simple, croustillant et délicieux qui se partage entre amis.

  • Le Jaret (Waedele)
gastromaniac.com

Cette pièce de viande marinée puis cuite au four est un peu composée de la même manière qu’un alsacien typique : Une petite carapace de timidité représentée par la peau croquante rôtie au four, une corpulence généreuse un peu brute d’apparence mais un coeur tendre, moelleux, délicat et rassurant.

  • Le bretzel
angelio.com

Cette petite pâtisserie qu’on voit partout et qui fait partie de notre folklore reste l’un des emblèmes gastronomiques les plus ancré dans notre univers culturel et visuel. Ce n’est pas l’emblème de notre région pour rien. Un bretzel c’est bon, c’est pas cher et c’est meilleur un peu chaud.

  • La salade de cervela
marieclair.fr

De la saucisse, du gruyère, de l’ail, des oignons, de la vinaigrette et le tour est joué. La simplicité de ce plat qu’on consomme en guise d’entrée se trouve sur les cartes de toutes les tables traditionnelles alsaciennes depuis une éternité.

  • Le foie gras
tourisme-alsace.com

On le sait peu mais la culture du foie gras est très développée en Alsace et Strasbourg a longtemps été une place forte dans le domaine. On ne présente plus ce met d’exception qui fait notre fierté et que l’on déguste les jours de fêtes une fois le froid hivernal arrivé.

  • La choucroute
tourisme-alsace.com

Du chou, du porc, de la saucisse, des oignons des pommes de terre et j’en passe… sans oublier la feuille de laurier pour la petite touche végétale. A apprécier les jours de grande glaciation et surtout A PARTAGER avec les gens que vous aimez autour d’un vin blanc, d’Alsace bien-sûr.

  • La knack
madeinalsace.com

Les origines de cette saucisse sont bien strasbourgeoises et elle ne datent pas d’hier car c’est au XVIème siècle qu’elle a fait son apparition. Depuis elle régale les alsaciens et le monde entier par sa simplicité et son coût accessible. On l’a retrouve souvent lors des manifestations et fêtes populaires. Par contre sur la photo ci-dessus le poivron s’est incrusté et n’a rien à faire là.

  • Les spaetzeles
bettycrocker.com

« Frite ou spetz » ? Vous avez déjà entendu cette question dans un restaurant traditionnel ici ou là. Ces petites pâtes traditionnelles alsaciennes revenues dans du beurre s’apprécient sans faim et remplacent à merveille n’importe quel accompagnement. Revenues et grillées dans du beurre on atteint un niveau de kiff inégalé.

  • Le Munster
marieclaire.fr

Ce n’est pas un scoop, le fromage le plus odorant de la terre débarque tout droit des contrées alsaciennes desquelles ce fromage à pâte mole tire toute sa force. Il parfume les frigos et les gosiers. C’est une appellation contrôlée depuis 1969 et l’un des fromages forts les plus connus à l’international.


Et pour finir vous accompagnerez bien tout ces délicates saveurs avec un peu de vin blanc ?

Alsacien bien-sûr.

Et vous, quel est votre plat alsacien préféré ?

 

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here