Comme tout blanc de la classe moyenne qui se respecte, j’ai eu ma période Jimi Hendrix à l’adolescence. J’avais même un poster de lui sur le mur de ma chambre à coté de Nirvana et Jim Morrison. L’autre jour en écoutant « Voodoo Child », je me suis rappelé qu’une amie m’avait dit que son père l’avait vu en concert à Strasbourg. J’ai du mal à me rappeler du visage de cette fille, mais de ce commentaire, je m’en souviens très bien. C’est en demandant autour de moi que je me suis rendu compte que peu de gens étaient au courant du passage de Jimi Hendrix à Strasbourg, et j’ai eu envie de creuser cette histoire pour savoir si c’était vrai ou s’il s’agissait d’une simple légende urbaine.

Après quelques recherches sur les internets, je suis tombé sur cette affiche qui a fait disparaître tous mes doutes :

Eh oui ! Si on regarde en bas à gauche de l’image, on peut constater que LE Jimi Hendrix est entré sur scène au hall 16 du Wacken le mardi 21 janvier 1969 à 20h30.

J’ai aussi pu retrouver la setlist et 3 photos du concert qui ont miraculeusement traversées les années. Voici d’abord les chansons choisies ce soir-là par Hendrix :

Come on
Hey Joe
Spanish Castle Magic
Red House
Fire
Sunshine of your love (reprise de Cream)
Purple Haze
Foxy Lady
Voodoo Child

Et voici une photo du lieu du concert : le hall 16 du parc des expositions du Wacken (qui n’a rien à voir avec le festival de métal en Allemagne) dans les années 1990, aujourd’hui disparue :

Et Les 3 photos du concert du 21 Janvier 1969 à Strasbourg :

J’aimerai acheter cette chemise, si jamais quelqu’un en a une à vendre j’ai un budget de 15€. Me contacter en MP.

 » Hey Joe, I said where you goin’ with that gun in your hand… »

La chemise de Jimi se marie très bien avec ces horribles rideaux marrons.

Je ne pouvais pas m’arrêter là, car non seulement il avait joué à Strasbourg mais c’était aussi son dernier concert en France. Il fallait donc que je creuse plus profondément cet événement. Voilà ainsi que, quelques jours après, je me suis retrouvé à la médiathèque à parcourir toute les éditions des Dernières Nouvelles d’Alsace de Janvier 1969. Après quelques recherches, j’ai trouvé dans la double édition des DNA du Dimanche/Lundi 19-20 Janvier 1969 à la page « sorties de la semaine » dans la partie « Mardi 21 janvier » l’unique mention du concert du dieu de la guitare à Strasbourg :

Un grand Big Up aux infirmières qui sont allé à une conférence sur les fractures du coup de pied pendant qu’à 1km de là, Jimi Hendrix faisait hurler sa guitare…

 

J’étais déjà content d’avoir trouvé tout cela. Mais à tout hasard, j’ai poursuivi mes recherches sur les DNA du 22 et 23 janvier 1969 au cas où un journaliste aurait fait une critique du concert. Et alors que je parcourais l’édition du jeudi 23 janvier, j’ai posé les yeux sur cette critique et je n’ai pu m’empêcher de lâcher un « Yes ! » assez fort pour troubler le calme de la salle du patrimoine à la médiathèque Malraux. Après avoir adressé un regard sous forme d’excuse à la bibliothécaire en charge du calme de la salle, je pris l’article en photo :

« M.M » je ne sais pas qui tu es, ni si tu es encore vivant, mais si on se croise je te paye une bière car ton article m’a fait bien rire !

 

Il y a tellement de chose à dire sur cette article que je ne sais pas où commencer. Déjà il compare Bill Haley et Jimi Hendrix, même si la cause de leurs deux morts à un point commun : l’alcool, les similitudes s’arrêtent la. Cela revient à comparer Kurt Cobain et Charles Aznavour et de dire qu’Aznavour a fait un meilleur concert, ils chantent tous les deux certes, mais ça n’a rien à voir. En plus il a l’air de confondre le R’N’B’ et le Rock and Roll. Et enfin, il y a cette phrase : « Bienheureux ceux qui avaient emporté du coton pour se boucher les oreilles ». J’ai l’impression que les DNA de l’époque ont envoyé leur plus grand fan de musique classique pour témoigner du concert de Jimi Hendrix.

Même si plusieurs témoignages concordant racontent que le son du groupe était fort, vraiment très fort, et peut-être que ce n’était pas son meilleur concert, on parle quand même de quelqu’un qui joue de la guitare avec sa langue

Voilà, les infos s’arrêtent ici. J’espère juste qu’après avoir lu cette article, la prochaine fois que vous entendrez « Hey Joe » , »Fire » Ou « Purple Haze » en soirée, des neurones se connecterons dans votre cerveau et peut-être que vous raconterez à votre audience du moment que le dernier concert que ce génie ait fait en France était à Strasbourg.

source des photos

Antoine Weber

Je suis le meilleur dans ce que je fais de pire.

7 COMMENTAIRES

  1. Sûr!!!! Je suis fan inconditionnel de jimi hendrix depuis 1967. J’ai habité Strasbourg de 1974 à 2004. J’adorais la diversité culturelle et musicale à Strasbourg qui le rendait bien la nuit.
    Jimi Hendrix était et est l’un des plus grands precurseurs de la musique blue’s et rock.
    Bravo pour votre travail de recherche. J’aurais aimé vous rencontrer pendant ma période alsacienne pour parler de jimi Hendrix.
    Bravo encore.

  2. Hi Antoine. Great article !!! I love that concert poster. Any chance to exchange experiences ? I am a longtime Hendrix collector from Germany. You can find me on Facebook.
    Bat, Olaf Kockmeyer

  3. J’étais ce soir là à ce concert, il n’y avait pas grand monde. Par contre un autre concert de la même année et au Wacken de Strasbourg aussi où là c’était plein, c’était le concert de « Ten years after ». Pour la petite histoire mon écharpe c’était prise dans une barrière de sécurité et j’ai bien failli être étranglé (c’était la mode des longues écharpes en laine, la mienne, ce soir là, était rouge)

    • oups, désolé « Ten years after » est passé en 1971 au Wacken et je les ai vu cette année là, il y a si longtemps, il y a de quoi se mélanger les pinceaux !!!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here