Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité

Stationner à Strasbourg : ce qui change au 1er janvier

16.6k Lectures
Publicité
Publicité

« Mieux stationner, c’est ça l’idée », du moins celle que la municipalité veut mettre en avant. Pour justifier quelques changements tarifaires de stationnement et d’amendes, elle défend une meilleure rotation des véhicules dans le centre-ville. En gros, pour optimiser chaque place, éviter les bouchons et diminuer la pollution liée aux véhicules cherchant à se garer, le système de tarification et d’amende change, dès le 1er janvier 2018. Pour le bien-être de votre portefeuille, soyez attentifs à ce qui suit.

Un meilleur contrôle pour une meilleure rotation des places

La durée maximum du stationnement s’allonge et les tarifs augmentent en conséquence. Au lieu d’un maximum de 2h quel que soit la zone en 2017, on passe à 3h en zone rouge, 4h en zone orange et 5h en zone verte. Si le prix des deux premières heures ne change pas, le tarif augmente progressivement après, jusqu’à atteindre un total cumulé de 35€. Attention, vous passez de 16,50 à 35€ en un petit quart d’heure.

Zones tarifaires de stationnement Strasbourg
– crédit: Ville de Strasbourg

Au niveau de l’amende, si vous vous faites griller alors que vous ne payez pas ou quand vous dépassez le temps que vous avez indiqué à l’horodateur (votre petit boitier favori), le tarif reste le même, toujours à 17€, MAIS vous n’avez plus que 3 jours pour régler la prune, sinon elle monte à 35€. Pas l’temps d’niaiser.

Fini le PV, bienvenu au FPS (forfait post-stationnement, pas first person shooter…)

Dans une novlangue assez étrange, le PV (procès-verbal) se transforme en « forfait post-stationnement », histoire de vous dire qu’on ne vous puni pas vraiment, c’est juste que vous avez dépassé le temps pour lequel vous avez payé, donc vous payez plus. En fait, on passe d’une amende pénale à une « redevance d’occupation du domaine public ». Pour autant, ce n’est plus le service public avec l’ASVP (agents de surveillance de la voie publique) qui circulera mais les agents de la société Indigo et de sa filiale Streeteo (délégataires du service public) qui effectueront désormais les contrôles pour le compte de la Ville de Strasbourg. Alors, les contrôles seront-ils plus fréquents, plus intransigeants ou pas ? Ça reste à voir.

Par contre, ce que vous avez déjà payé sera déduit de l’éventuelle amende. Par exemple, vous avez prix 2 heures en zone orange, vous avez payé 3,40€. Si vous retrouvez votre véhicule à 2h10 avec un petit papier en cadeau, vous aurez 17€ d’amende moins les 3,40€ ce qui vous fera 13,60€ à payer. C’est toujours ça de pris… dites-vous que c’est censé financer des projets de mobilité durable ! La voiture, c’est « So 2017 » de toute façon… prenez un vélhop (oui, même si vous venez de Gougenheim pour travailler).

Le forfait journalier pour certains professionnels est toujours mis en place à 11€ et le forfait mensuel pour les résidents est de 15€ ou 12h pour 2,20€.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site de la ville ou sur leur pdf explicatif.


Pour ne plus rien manquer des nouveautés et actus à Strasbourg et ses environs, pensez à télécharger l’appli Pokaa, ça ne mange pas d’pain !

IOS
Android


 

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Non classé"

À la une

Stationner à Strasbourg : ce qui change au 1er janvier

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Non classé”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !