C’est la folie dans toute la ville.

Strasbourg Pleige, l’évènement tant attendu par les Strasbourgeois repart pour une nouvelle saison cet hiver.

Après un franc succès l’an passé, la ville a autorisé la société WinterEvents, les organisateurs, à renouveler cette manifestation colossale qui avait su rassembler des milliers de personnes sur l’ensemble de Strasbourg et ses alentours.

☛ Au programme 2017 : de la pleige sur toutes les chaussées et trottoirs et même de la bouillasse polluée aux gaz d’échappement dans les caniveaux. Un must.
Quelques glissades sur excréments cachés par la neige devraient également être présentes. Un classique dont les Strasbourgeois ne se lassent toujours pas, années après années.

Pourquoi un tel engouement sur un évènement local ?

La simplicité du concept.
Strasbourg Pleige c’est tout simplement des plages de pleige (pluie + neige) réparties dans toute la ville pour offrir du divertissement et une occasion de se rencontrer aux habitants de l’Eurométropole.

Mais que faut-il pour faire une bonne pleige ?

Nous avons pu demander à Thierry Mifigue-Miraisin, cofondateur de la société WinterEvents, quels étaient les ingrédients nécessaires à la réussite d’une bonne pleige.
La combinaison de ces derniers peut suffire à garantir une saison satisfaisante de Strasbourg Pleige.

  • De la neige (avec une température légèrement supérieure à 0° C pour qu’elle devienne épaisse et molle)
  • Du passage, beaucoup de passage (écrasée à maintes reprises, la pleige n’en devient que meilleure)
  • Des gaz d’échappements
  • Des déjections animales
  • Des mégots

Thierry déconseille également de porter des bottes étanches en plastique. Ces dernières nous éloigneraient des véritables sensations de la pleige.
Un puriste ce Thierry, un puriste…

Bref.

On vous souhaite à tous une superbe saison de la Pleige !

N’hésitez pas à nous envoyer vos plus belles photos de pleige en commentaires Facebook ou sur le hashtag Instagram #StrasbourgPleige

Soyez sûrs que nous nous en délecterons avec passion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here