Si toi aussi tu es resté ici tout l’été.
Si toi aussi tu as subi la chaleur sans pour autant avoir les pieds mouillés.
Si toi aussi tu pleures de joie aujourd’hui en voyant ton quartier à nouveau bouger.
Alors, toi, tu comprendras cet article.

Juillet-Août à Strasbourg, c’était vivre dans une ville vidée de sa population. Le rythme de vie change et vu que l’humain a une remarquable capacité d’adaptation, finalement, on commence à y prendre goût et à oublier ce qu’il y avait avant.

Pas trop de monde dans les rues, tout tourne au ralenti, les après-midi chill au bords de l’Ill… Tout ça on s’y est habitué en fin d’été et pas de bol, voilà que septembre arrive et nous balance une claque de réalité dans la face.

strasbourg

► Le rythme « frénétique » reprend et on ne l’a pas vu venir… On doit donc apprendre à tirer un trait sur certains acquis :

  • Fini les restos sans réservation.
  • Fini les administrations sans files d’attente et qui prennent le temps.
  • Fini les jeudis soir paisibles (Big up à Calme Gutenberg).
  • Fini les duels de regards dans le tram (maintenant c’est compression de la cage thoracique et double fractures des côtes flottantes pour trouver une place).
  • Fini les parcs à moitié remplis.
  • Fini la solitude et les amis imaginaires (Wilsooooooonnnn </3).
  • Fini les soirées sans programme et les bars qui ferment à 1h.
  • Fini les commerçants tous adorables parce que vous êtes le deuxième client de la journée.
  • Fini les parkings vides où on a le luxe de choisir une place à l’ombre.
  • Fini les pancartes « en congés jusqu’au … » devant les vitrines.
  • Fini les photos de cuisses bronzées sur Facebook.
  • Fini les festivals sur plusieurs jours.
  • Fini les « j’partirai bien quelque part ! ».
  • Fini les ventilateurs à côté du lit.
  • Fini les « j’me referais bien cette série ».
  • Enfin bref, fini les vacances, on arrête de glander et on retourne bosser, c’est la rentrée !
    Une nouvelle année pleines de découvertes, d’évènements sympas et de nouvelles têtes nous attend !

Si vous êtes un nouveau Strasbourgeois et que vous lisez tout de même cet article, on vous le dit encore une fois : Welcome in Choucroute City !


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here