Rigolez avec le sexe et parlez de vos fesses.
Amusez-vous de la politique et riez de l’impuissance des puissants.
Piquez la religion et irritez ses certitudes qui sont légions.
Mais si nous pouvons vous donner un conseil : Ne rigolez jamais avec Primark. JAMAIS.
L’humour a ses limites que Primark trace à coups de cutter.

Hier nous l’avons découvert, dans nos sociétés certains tabous sont emmenés à disparaître tandis que des nouveaux se profilent déjà à l’horizon.

Politique, religion, sexe, Primark.

Ces tabous ne sont pas des moindres. Ils déchaînent passion, euphorie, colère voir menaces de morts dans le coeur des gens.

primarkstrasbourg5

Hier nous étions le 1er avril et nous avons décidé de transformer notre site en ascenseur émotionnel.
Rien de mieux pour cela que d’annoncer l’ouverture d’une boutique attendue par une partie de la jeunesse Strasbourgeoise : le fameux Primark.

Pour mieux comprendre les réactions qui ont suivi, nous allons nous pencher sur le lien qu’ont les Strasbourgeois avec Primark. On finira par mieux cerner en quoi l’ouverture d’un nouveau lieu de consommation puisse entraîner autant de réactions vives et contrastées.

primarkstrasbourg3

Pourquoi Primark compte beaucoup pour les Strasbourgeois ?

  • Avant tout, l’effet Primark c’est quoi ?
    Une boutique géante aux rayons à perte de vue, des vêtements qui coûtent des clopinettes et la joie de sortir avec une tripotée de sacs autour des bras.
    Primark c’est la consommation dans son excès. C’est un endroit qui ne te juge pas. C’est un endroit dans lequel tu n’auras pas besoin d’une paie à 3K/mois pour remplir ton dressing.
    Primark, c’est rassurant. Quoi qu’il t’arrive tu pourras continuer à y consommer.
    (Et c’est prévu pour ça)
  • Primark, c’est un pèlerinage pour les Strasbourgeoises.
    Si on vous disait que chaque jour des jeunes Strasbourgeoises se tapent 1 heure et demi de route pour rejoindre la boutique de Karlsruhe, vous y croiriez ?
    Et bien le pèlerinage Strasbourg → Karlsruhe → Primark → Starbucks → retour à Strasbourg est bien plus courant que vous ne le pensez.
    (Tapez « Strasbourg – Karlsruhe » sur Google et ce dernier vous le prouvera)
    Primark-strasbourg-8L’arrivé d’une boutique à Strasbourg est donc attendue comme le Christ.
  • Primark, c’est forcément bien.
    Ben oui, c’est pas cher, donc c’est forcément bien non  ?
    C’est pas comme ça que tourne le monde ?
    Ah bon.

primarkstrasbourg

Pourquoi on a fait des bobos dans votre coeur en simulant l’ouverture ?

  • Dans la religion de la sur-consommation, on ne rigole pas avec l’ouverture d’une nouvelle église. D’autant plus que Primark ressemblerait davantage à une cathédrale qu’une petite paroisse de village.
  • Mentir c’est mal, m’voyez.
    (Même le 1er avril)
  • On vous a fait subir une véritable chute libre.
    Un superbe ascenseur émotionnel qui a fait passer de surprise à euphorie, puis de questionnement à désillusion.
    C’était gratuit, c’était vilain et en plus on ne regrette rien.

primarkstrasbourg2

Bref.

On espère que vous nous aimez encore et que le jour maudit où Primark ouvrira officiellement ses portes, vous ne verrez pas un 1er avril à chaque ligne.

Bisous du fond des fesses (sauf celui qui nous a traité de « bouffons », on l’aime pas lui) ♥

primarkstrasbourg6primarkstrasbourg4

2 COMMENTAIRES

  1. C est incroyable que les gens vous traite mal pour un simple poisson d avril ! On rigole de tout et de rien avec vous ! On aime pokaa !!!! Incompréhensible que les gens soient bête et méchant à ce point !
    Restez vous les pokaa vous êtes au top dans un monde qui part en cacahuète ! ❤️❤️❤️

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here