Cet été il a fait chaud, très chaud et qui dit chaleur dit… Apéro en terrasse. Après 1, 2, 3 mojitos ( et 5 fruits et Légumes ), pour contredire mes amis qui pensent que je vais finir seule avec 12 chats, j’ai installé TINDER !

Pour ceux qui l’ignorent (ou qui font semblant de pas savoir, parce que j’ai quand même vu tout Strasbourg dessus) Tinder c’est une application de type rencontre, c’est pas bien compliqué tout le monde peut y arriver (hélas ?).
Tu t’inscris en 2 sec avec ton compte facebook, ça importe directement tes photos de profil, tu  choisis tes préférences de « découverte » distance, age et sexe. Et si tu te sens l’âme d’un poète tu peux écrire 416 caractères pour te décrire.

C’est parti !

Une photo de profil s’affiche, tu X ou .

Comme Tinder c’est bien fait et synchronisé avec facebook, je peux voir les amis ou les intérêts communs que j’ai avec la personne, ça peut m’aider dans cette dure mais inévitable décision  NON X / OUI .
Les photos défilent à la vitesse de mes coups de cœur ou non, enfin surtout ceux de mes amis qui finissent par prendre les choses le téléphone en mains. Parfois je cris STOOOOP car je reconnais des photos d’amis ou d’amis d’amis ou de célébrités locales (Coucou Jules).

Hop et si la personne me like aussi, il y a un MATCH et là, tout est possible !
Je peux rentrer en contact avec la personne.

tindermatch

(je peux même le partager sur mon mur facebook. Youhou)


Après 50 matchs :

30 « Salut, ça va ? On dira qu’on s’est rencontré au musée »
(auxquels je ne réponds évidement pas. #connasse )

10 GROOOOS pervers
(et Dieu sait que je suis pas une âme sensible)

⇒ Il reste une dizaine de mecs avec qui j’ai (ou mes amis) échangé plus de 3 phrases

→ Sur les 10 j’ai donné 2 fois mon numéro,
→ Sur les 2 je suis allée manger avec 1
→ Sur ce 1 j’ai passé une nuit avec o

Comme je suis nulle en maths et de mauvaise foi je ne vais pas faire de statistique/graphique Tinder d’après mes propres chiffres.

TinderPokaa

TinderPokaa

TinderPokaa

Mais durant ces 2 mois de test, j’ai pu constater que BEAUCOUP de Strasbourgeois sont sur Tinder. Un grand nombre d’entre eux n’assument pas et font mine de pas savoir de quoi je parle, surtout quand je les croise en soirée en criant « Heeeey je t’ai vu sur Tinder »
#GrosDéni

Tabou les sites de rencontres, pourquoi ?

Les arguments qui reviennent en masse : C’est pour les plans cul ou les désespérés ou pire pour les cul-desespérés.
Mais finalement, j’ai envie de vous dire, oui, oui c’est vrai, il y a des plans cul, des pervers, des personnes mariées, des curieux et des meufs qui ont 12 chats qui sont sur Tinder, mais c’est les mêmes personnes qui déambulent dans les rues Strasbourgeoise #AimeTaVille, alors pourquoi pas ?

« Pourquoi pas », c’est ce qu’on dû se dire Clément et Élodie, 2 Strasbourgeois qui se rencontrés sur Tinder il y a quelques années et qui habitent aujourd’hui ensemble.


Comme je pouvais pas finir cet article avec une morale si fleur bleue parce que ça me ressemble pas du tout, je vais assumer et vous raconter très rapidement pourquoi mon déjeuner Tinder s’est mal fini.

Remontons au mois de juillet, le 29 : J’ai rendez vous à 12h30 pour ce fameux déjeuner Tinder, il est 12h15, je suis prête,  j’ai 15 minutes de vélo, je suis large, je m’apprête à partir lorsque la nature me rappelle que c’est elle la cheffe de toute chose, je file au petit coin et comme je suis une meuf polie, j’écris un texto à TinderBoy pour prévenir de mon retard :

« J’arrive, je vais avoir 5 mins de retard, caca impromptu ».

Comme prévu, j’arrive avec 5 mins de retard mais l’ambiance est… pas au rendez vous, ce fut le premier et le dernier.

Moralité : certains sujets sont à éviter au premier rendez vous Tinder.

logotinder

4 COMMENTAIRES

  1. Caca impromptu, best pick up line evar.

    Nous aussi on t’aime Julie, cadre-à-la con qui appelle ses subordonnés « n-1 », au lieu de dire collègue.

  2. Tout ce baratin pour nous apprendre que :

    1) les gens là-dessus sont à peu près aussi normaux que ceux qu’on croise dans la rue
    2) comme beaucoup de filles tu réponds rarement aux messages reçus
    3) parler de ses problèmes intestinaux au mec qu’on voit pour la première fois n’aide pas à conclure

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here