Il y a 226 ans nous coupions la tête de notre roi en clamant « Liberté ».
Aujourd’hui nous en couronnons un nouveau en hurlant « Manger ».

Ça y est, Burger King, le monarque du fast food, ouvre les portes de son premier restaurant en Alsace à l’heure où vous me lisez !

Les amoureux de la marque n’auront donc plus besoin de passer outre-Rhin pour satisfaire leurs insatiables envies de Whopper, de supplément bacon ou de chili cheese nuggets.

Le restaurant ouvert aujourd’hui se situe dans la zone commerciale de la Vigie à Geispolsheim, le second arrivera dans le quartier gare de Strasbourg avant la fin de l’année.
Bonnes nouvelles pour les junkfooders en mal de cholestérol !

Mais voilà, face à tant d’enthousiasme et d’excitation, je me suis posé 2 minutes pour me demander si finalement l’arrivée de Burger King à Strasbourg n’était pas une mauvaise chose ?
J’ai éteint mon estomac, j’ai allumé mon cerveau et j’ai commencé à lister le positif comme le négatif.

Burger_833e95_123626

burgerking

burger_king_try_acheesy_anus

Vive le Roi !

Les Whoppers et l’amour du gras.
Dans le fond, on sait que c’est mal, mais parfois c’est si bon de se faire du mal.

Enfin de la concurrence à McDonalds, ils vont enfin devoir se sortir les doigts les cocos.
Si les choses évoluent comme en Allemagne, les prix pourraient baisser et de nouveaux produits devraient être régulièrement ajoutés au menu.

De la création d’emplois à Strasbourg (110 personnes en CDI).

Strasbourg se reconnaît davantage comme une grande ville avec l’implantation de la marque. Il en est de même pour Starbucks, Primark et tutti quanti.

C’est un repas simple, pas trop cher et qui change.

Sur l'échafaud !

L’impact écologique et santé des produits : produire 1 kilo de boeuf pollue autant qu’un aller-retour Paris-Marseille en voiture.

Pendant que les géants de la malbouffe se font la guerre, c’est les indépendants de la restauration qui triment.
Le rapport qualité-prix d’un burger est en général meilleur en restaurant qu’au fastfood du coin. Pourtant, ces derniers ne désemplissent pas.

Création d’emplois mais fuite des bénéfices. Des montages fiscaux sont utilisés pour minimiser l’imposition.

Attendre l’ouverture d’un restaurant d’assemblage pour être fier de sa ville, c’est vachement triste.

– Viande bourrée d’antibio, pain qui ne moisit pas, fromage effet plastique…
Quoique l’on dise, les produits ne sont pas de qualités et encore moins naturels.
Si vous n’êtes pas convaincus, imaginez leurs burgers sans sauce, vous vous rendrez vite compte que c’est fade.

burgerkingpokaa

Finalement, il y a du bon comme du moins bon à l’ouverture du Burger King strasbourgeois.
Sur le court terme, c’est cool. Sur le long terme, j’attends de voir.

Dans tous les cas, une chose reste sûre : je préfère 1000 fois plus aller me taper un burger chez Burger Club, au Pied de Mammouth ou encore au 231 east street qu’à la maison du Whopper !

Bon weekend les bisons.

1 commentaire

  1. burger club, c’est pas des vrai burger, 231 east c’est à peine moyen et le patron est pitoyable (voir ses reponses au comm negatif sur tripadvisor)
    pied du mammouth pourquoi pas mais c’est pas un fast food.

    BK fait les meilleurs burgers est de Strabourg.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here