Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité

Strasbourg : cette année, un « Grand Déballage » va remplacer la Grande Braderie !

14.2k Lectures
Publicité

Ce 20 juillet, la Grande Braderie de Strasbourg prend une forme particulière : celle d’un « Grand Déballage ». Un format réduit, qui est la conséquence d’un trop faible effectif du côté des forces de l’ordre, ne permettant pas de sécuriser correctement l’ellipse insulaire. Malgré tout, l’événement se veut festif, et augure des nouveautés pour l’année prochaine.

Depuis plus de 60 ans, la Grande Braderie transforme le centre-ville en une grande « fête des bonnes affaires », qui divise les Strasbourgeois(es). Certain(e)s sont heureux/ses de voir la Grande-Île s’animer d’opportunités pour chiner, d’autres ont l’impression de vivre Noël en été, la chaleur et la sueur en plus.

Cette édition 2024 s’annonce néanmoins différente pour la Grande Braderie : les Jeux olympiques occupant l’immense majorité des forces de l’ordre, l’événement est obligé de revoir l’organisation à la baisse.

Publicité
centre ville strasbourg
© Pokaa

Un « grand déballage » le 20 juillet

Le 20 juillet prochain, ce sera donc un « Grand Déballage » sur la Grande-Île strasbourgeoise. Un format qui se veut « à l’inverse de la Grande Braderie traditionnelle », selon Gwenn Bauer, président des Vitrines de Strasbourg. « La grande différence, c’est qu’il y aura deux tiers de moins de commerçants non-sédentaires. On va les regrouper comme sur une place de marché sur la place Kléber, en partie place Gutenberg et à côté de la rue des Grandes-Arcades. »

Il faut que ça reste la fête des bonnes affaires.
Gwenn Bauer, directeur des Vitrines de Strasbourg

Cette concentration sur un axe unique permettra aux commerçant(e)s sédentaires [les strasbourgeois, ndlr] de se déployer davantage devant leur commerce. Et Gwenn Bauer souhaite que le « Grand Déballage » soit festif : « On va transformer ça en fête : il y aura des animations avec des jongleurs, des concerts… Les terrasses seront ouvertes, on pourra faire des barbecues, en respectant la réglementation bien sûr. »

place kléber
© David Levêque / Pokaa

Un changement du dispositif de sécurité

Niveau sécurité, le format réduit simplifie quelque peu les choses, car comme le concède Gwenn Bauer : « C’était impossible d’organiser une Grande Braderie à 7 jours du début des JO. » La baisse du nombre de forces de l’ordre (de police nationale et municipale) sera donc visible sur l’ellipse insulaire.

Comme l’explique le directeur des Vitrines de Strasbourg : « On ne ferme pas toute l’île, sur certains axes les voitures pourront circuler et les deux lignes de tram traditionnellement coupées ne le seront pas cette année. »

Grande Braderie Vitrines de Strasbourg
© Document remis / Vitrines de Strasbourg

Vers une Grande Braderie nouveau format en 2025

Ce « Grand Déballage » servira également de « laboratoire pour voir un peu comment on fait dans une version un peu plus “light”, avec les transports en commun et un peu de circulation de voiture » selon Gwenn Bauer.

En d’autres mots, les Vitrines de Strasbourg se serviront sans doute de l’expérience de cette année pour proposer aux Strasbourgeois(es) une Grande Braderie nouvelle génération en 2025.

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Info locale"

À la une

Strasbourg : cette année, un « Grand Déballage » va remplacer la Grande Braderie !

Commentaires (1)

  1. Pas cool pour la krutenau !
    La grande braderie est la depuis des décennies, il n’y a jamais eu de soucis par rapport aux forces de l’ordre il faudrait juste la municipale sur les côtés de la rue de zurich qui était très simple à encadrée ! Je comprend pas si vous voulez faire un truc autre part faites en un nouveau et ne nous enlevez pas ça !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Info locale”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !