Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité

Fête de la musique à Strasbourg : le guide ultime pour une édition 2024 sans fausse note

13.2k Lectures
Publicité

Si aujourd’hui, c’est l’été… La Fête de la musique, c’est demain ! Et un vendredi soir : ça tombe plutôt bien. Côté météo, c’est pas encore gagné… Alors on va faire comme à la Star Ac’ : vote 1 pour qu’elle se passe « Au soleil » comme avec Jenifer, ou vote 2 pour « Singin’ in the rain » de Gene Kelly si t’as vraiment pas peur de la pluie. En attendant, voilà ton guide pour vivre Strasbourg en musique, entre scènes officielles ou officieuses… Une balade entre les quartiers, au fil des rues et des notes. Y a plus qu’à prendre note !

Cette année, pour nous « faire découvrir toutes les musiques », la Ville de Strasbourg a lancé un appel à candidatures : artistes en solo ou groupe, amateurs/rices ou confirmé(e)s… La sélection 2024 sera à retrouver de 18h à 23h15 sur les places de la ville.

Sans compter toutes les initiatives individuelles pour animer chaque coin de rue… S’il est difficile de toutes les citer (laisse-toi porter par ta curiosité), en voilà une bonne sélection. À noter : l’heure de fin pour toutes sans exception… minuit, comme Cendrillon !

Publicité
fête de la musique
© Wilfried Rion / Pokaa

Les concerts et la musique live

« La Parenthèse musicale » de la Ville (centre-ville) : les grosses scènes places Kléber et Gutenberg

Pour cette édition, retour place Kléber pour une des deux grosses scènes officielles. Dès 18h, on pourra y retrouver Bonhomme, le rappeur Pers, Joceline, Deaf Kids et Pales.

Idem du côté de la place Gutenberg, où Trapoline, Zweierpasch, Zeyue, Saint Evil Street et Dudes of Groove Factory passeront sous les yeux de la statue de Gutenberg.

Pour compléter la prog’, la Ville a confié quelques « scènes partenaires » à des collectifs ou groupes locaux sur les places du Temple-Neuf, Saint-Étienne, Grimmeissen, de la Cathédrale, Saint-Thomas, du Marché-Gayot, square Louise-Weiss ou devant l’ancienne Manufacture de tabac. (On te détaille le programme de quelques-unes plus bas).

Et si tu veux carrément sortir du centre, direction la Meinau ou Hautepierre pour deux autres scènes partenaires.

+ d’infos en cliquant ici


« Le Campus en musique » (Esplanade) :

Autre rendez-vous annuel : « Le Campus en musique », porté par le Service de l’action culturelle de l’université de Strasbourg (Suac), en partenariat avec l’AJAM (musique de chambre) et avec le support du Service de la vie universitaire… Pour une Fête de la musique « sous les tilleuls du campus de l’Esplanade » (de 18h à 21h).

Si les food-trucks et la brasserie locale éphémère te donnent rendez-vous dès 18h, le premier concert commencera à 18h30 avec un récital de piano de Robin Deloche. Son répertoire ? Scarlatti, Albéniz, Chopin ou encore Rachmaninov, dont il livrera « l’abyssale et bouleversante sonate ».

Et à 19h30 : concert du quatuor Yako, ultra suivi sur les réseaux et lauréat de plusieurs concours. À l’aise aussi bien dans le répertoire classique que rock ou pop, Ludovic Thilly et Pierre Maestra (violons), Sarah Teboul (alto) et Alban Lebrun (violoncelle) reprennent Bach, Mozart, Michael Jackson, Aretha Franklin comme The Rolling Stones.

+ d’infos en cliquant ici

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par YAKO (@quatuoryako)


La Manufacture de tabac (Krutenau) : trois groupes locaux entre Kooma et The People

On quitte l’Esplanade pour la Krutenau, et on se glisse dans la cour partagée de l’ancienne Manufacture de tabac. Dès 19h, les deux bars The People et Kooma inviteront trois groupes strasbourgeois.

On y verra ainsi Bonks « né d’une rencontre entre le hard rock, le punk et de longues jams » qui « s’illustre par la voix tant puissante que suave de sa chanteuse ».

Mais aussi Cache Misère, « groupe de post-punk strasbourgeois fondé dans une cave », et enfin Iota, sorti de l’université de musique strasbourgeoise. Un groupe aux « horizons sonores singuliers » avec « du jazz, de la funk, du rock, de la pop et une dose de psychédélisme », « où riffs enivrants rencontrent d’exaltantes mélodies ».

+ d’infos en cliquant ici

Kooma Strasbourg brasserie tiers lieu restaurant
© Kooma / Document remis

L'Acerola (Krutenau) : le Brésil rue du Renard-Prêchant

Sur le chemin de la Manufacture, tu auras peut-être entendu résonner au loin les batucadas. C’est place de Zurich que le Brésil s’invitera à partir de 18h, grâce au restaurant L’Acerola (situé rue du Renard-Prêchant).

Si tes papilles se sustenteront de spécialités culinaires (feijoada, xinxim de poulet et moqueca de légumes)… Les rythmes entraînants de Pagod’Euro (musique brésilienne), Tudo Bom (percussions brésiliennes) et Bombatuc (batucada) finiront de te faire voyager.

+ d’infos en cliquant ici


L'Orée 85 (Elsau) : trois artistes à l'affiche

On s’éloigne cette fois du centre, et on part s’aérer à L’Orée 85. Pour vendredi, trois artistes à découvrir pour une pause fraîcheur près de l’eau…

Le Lou, « rappeur queer affirmé [qui] vient déranger le rap francophone avec de nouvelles histoires » ; puis Lonlax (Machin noise rock) et Capricciosa Baby pour du « neo-perreo/girly pop/reggaeton ».

+ d’infos en cliquant ici

orée 85
© Coraline Lafon / Pokaa

Les DJ sets

Place Grimmeissen (Petite France) : Tchin Tchin Boom Boom ! (avec De la Food)

On commence ce parcours de DJ sets avec « Tchin Tchin Boom Boom » de l’agence événementielle De La Food que l’on connaît pour ses Street Bouche (Corners et Festival). Celle-ci déboule pour la première fois à la Fête de la musique. Le rendez-vous ? Place Grimmeissen (là où l’on trouve le Marché OFF, en hiver) pour une soirée « avec des basses et des Vins d’Alsace » de 18h à 23h.

Dans les enceintes : de la bass music, tropical bass, trap, kuduro, baile, funk, hip hop et new jersey, pour te faire danser. Et pour te faire saliver ? Plus de neuf domaines alsaciens à déguster au bar à vin AlsaceRocks, avec des saveurs d’ailleurs… Onigirazu, poulet karaage et des pokés sortis des fourneaux en feu du foodtruck Dragon Bowl.

+ d’infos en cliquant ici


À l'Abattoir (Petite France / Gare) : Spectr et Les Ills

Vendredi, l’Abattoir prévoit, lui, une soirée « turbo fun et chargée en gros son » en s’entourant de deux collectifs : Les Ills et Spectr.

À la carte : d’abord des reprises rock et live avec Bière Shot Whiskey Poppers… Puis place à plusieurs DJ sets. D’abord Blanka et Flame, suivis de James Djinn et Naåla « pour un passe-passe aux couleurs tropicales », et enfin Hamza et Wolves, et un final « endiablé » à six !

+ d’infos en cliquant ici

Cour de l’abattoir café
© Mathilde Piaud / Pokaa

Square Louise-Weiss (Petite France) : Merci Beaucoup (MRC BCP)

Pas besoin de partir trop loin… Toujours dans le quartier, c’est le square Louise-Weiss que le collectif strasbourgeois Merci Beaucoup investit le temps d’une soirée.

Après son festival en mai dernier, il s’installe cette fois dans le parc de la Petite France, avec Kleo, Datis, Aneka et Bim au son. Pour étancher ta soif et ta faim, tu retrouveras sur place un bar temporaire et les délices street-food de Kantina.

+ d’infos en cliquant ici


Rue de l'Aimant (Petite France / centre-ville) : La Finca et sa « Magnétique Fête de la musique »

On s’évade cette fois vers la Grand’Rue… Dès 18h, La Finca s’emparera de la discrète rue de l’Aimant (longeant le bar l’Artichaut), pour une « Magnétique Fête de la musique » jusqu’à minuit.

Aux platines, le collectif envoie sa Finca Family : Klau (aka Jeune Pousse), Iyass, Apu, Peut Etre, Mydryaz et Badray.

+ d’infos en cliquant ici


Rue des Aveugles (centre-ville) : l'Aedaen avec PRBN (Club_tonic_)

Presqu’en face de la rue de l’Aimant : celle des Aveugles. Où l’Aedaen – avec ses différentes enseignes – a depuis plusieurs années pris ses quartiers…

Pour cette Fête de la musique, elle confie ses clefs à PRBN pour un DJ set disco/house dès 18h. Co-fondateur de Club_tonic_, il est aussi DJ résident du Carton qu’il ambiance lors des soirées Hot Pants dont on te parlait au printemps.

+ d’infos en cliquant ici

AEDAEN Place brasserie changement d’équipe et de carte brasserie Strasbourg plat du jour Strasbourg BAstien Pietronaveimage00007
© Bastien Pietronave / Pokaa

Place Saint-Thomas (Petite France / centre-ville) : Park'n'Sound

Nouveau stop dans le quartier avec Park’n’Sound. Habitué des parcs, cette fois, ce sera sur la place Saint-Thomas que le collectif posera du « sound », dès 18h.

Au programme ? Miss Tricky, Alex Nevil, Javier, E-Tronik (Motion Sequence – Type /5.2) et Dimitri Rossi pour une vibe groovy et house. T’y trouveras même une buvette et de la petite restauration (tartes flambées et compagnie).

+ d’infos en cliquant ici


Rue Sainte-Barbe (centre-ville) : RBS

Autre crochet : la rue Sainte-Barbe, où RBS – Radio Bienvenue Strasbourg fait son retour (après une première en 2022).

Face au Trolley, la radio balancera un line-up hip-hop de 18h à 23h30. Au micro : son animateur Talri, et DJ Twiddle, DJ Neil, DJ Melka, Mista Brown,DJ Stan Smith, DJ Nook et DJ Q aux platines.

+ d’infos en cliquant ici

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Radio RBS (@radiorbs)


Au 22 (centre-Ville) : Holacratie

« Le 21 au 22 ». C’est comme ça que la brasserie Le 22 (de la rue Gutenberg) te racole habilement pour passer la soirée à ses côtés, en compagnie d’Holacratie.

Dès 18h30, s’enchaîneront ILYBB (Wom.x) pour des sons hip-hop, AltF4 et lmàlà (Holacratie) pour de la tech-house, Lude (Holacratie, Z•est radio) pour un set break/bass, Legday pour de la techno et de la trance et enfin Youn (Holacratie) pour de la bass/Dnb.

+ d’infos en cliquant ici


Au Café Montmartre (centre-ville) : La Co-Lock fête son anniversaire

Après s’être lancée l’an dernier lors de la Fête de la musique, La Co-Lock revient devant le Café Montmartre y souffler sa première bougie.

Pour cet anniversaire, les membres ne feront pas de cadeau à ton déo… Pour transpirer, fais confiance à Mess-Mew, Klau (aka Jeune Pousse), R-Win, Jiene, Max-aqui et 22Mai, dès 18h.

+ d’infos en cliquant ici

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par La Co-LocK (@la_co_lock)


Au Mito (Krutenau) : Ordinaire

L’an dernier, Ordinaire avait réveillé la place d’Austerlitz… Pour cette année, peu après leur open-air aux Deux-Rives, le collectif et label strasbourgeois revient s’y installer de 16h à minuit, et toujours devant le Mito.

Avec Alphy, Makar et Nomis, Stu, Thelau et, évidemment Big Freak, El Kazed et Rony.

+ d’infos en cliquant ici


Rue des Couples (Krutenau) : Chromatico

Toujours à la Krut’, on se dirige cette fois vers la rue des Couples… La rue favorisera-t-elle les rapprochements, vendredi ? En tout cas, le Canapé Queer et la pizzeria La Laguna s’allient et c’est à deux qu’ils invitent Chromatico.

Non pour un tango, mais plutôt des sets trance/dark disco/italo disco. D’abord en extérieur de 18h à 23h, puis en intérieur de 23h à 3h30.

+ d’infos en cliquant ici

canapé queer
Canapé Queer. © Mathilde Piaud / Pokaa

Au Shadok (Malraux) : Longevity et match de foot

On s’éloigne cette fois du centre, direction la presqu’île Malraux. Le Shadok se fait investir par la team Longevity pour un format qui ravira… les fans de foot.

En intérieur : diffusion du match de la France à l’Euro. Tandis que dehors, Virgo puis Varhat assureront deux DJ sets « blindés de groove » de 20h à 23h.

+ d’infos en cliquant ici


À la Péniche Mécanique (Malraux) : Menthe Poivrée

À deux pas de là : Menthe Poivrée à la Péniche Mécanique avec une prog’ en deux parties. D’abord gratuite de 17h à minuit, puis payante pour l’after dans sa cale.

Pour la première, t’y entendras plusieurs DJ sets avec La Lune (ambiant spaciale), Melissa Weikart (free jazz, électro) et Pire Meilleur (progressive psy, acid) ; ainsi qu’un concert de Nygel Panasco (r’n’b hybride, rap) et un solo instrumental de Lazuli.

Pour le reste : rendez-vous dès minuit, avec entre autres Ambre, Hunay Saday et mara zuli.

+ d’infos en cliquant ici

péniche mécanique -agenda
© Page Facebook de la Péniche Mécanique / Capture d'écran

Blue Note Café (Malraux) : Contre-Temps Festival

Et on termine ce petit tour de Malraux en s’arrêtant au Blue Note Café. Pour la Fête de la musique, Contre-Temps Festival s’y installe le temps d’une « Nuit Libre » (de 20h à 4h30).

Le collectif berlinois Istanbul Ghetto Club viendra y dispenser un live mêlant des instruments traditionnels et « des sons acides avec une touche érotique, psychédélique et absurde », tandis que Boboundé te baladera « des années 60/70 aux remix actuels gourmands, le tout avec des disques vinyles soigneusement choisis ».

Pour compléter l’affiche et cette « Nuit Libre » : un live de Funest, ainsi que les DJ sets du duo Ein Klein et de Doppelgänger.

+ d’infos en cliquant ici


Et toi, tu prévois quoi comme parcours ?

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Sorties"

À la une

Fête de la musique à Strasbourg : le guide ultime pour une édition 2024 sans fausse note

Aucun commentaire pour l'instant!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Sorties”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !