Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité

Après 5 ans de fermeture, la pyramide de Vendenheim réouvre enfin avec un nouveau restaurant

26.4k Lectures
Publicité

☀️ Collaboration commerciale (sans droit de regard) avec Itza La Pyramide ☀️

C’est une nouveauté qui va faire grand bruit les ami(e)s. Après plus de 5 ans de fermeture, le premier étage de la Pyramide de Vendenheim renaît de ses cendres et se transforme en gigantesque restaurant. Et vous savez quoi ? On s’est faufilé sur place, avant l’ouverture officielle organisée le 15 juin, pour vous donner quelques détails sur ce resto un peu spécial. Bienvenue dans l’univers haut en couleur de « Itza La Pyramide ».

On connaît toutes et tous la Pyramide de Vendenheim, de près ou de loin.

Construite en 1991, et témoin de l’âge d’or des boîtes de nuit « sélect » des années 90 à la fin des années 2000, elle s’est faite appeler Le Nil’s, L’Addict, ou encore Le Mood.

Que vous soyez passé(e)s par l’autoroute toute proche (d’où l’on voit facilement ce bâtiment imposant), ou que vous ayez passé des soirées à claquer vos PEL, vous avez (pour beaucoup) probablement un souvenir qui ressurgit en pensant à ce lieu.

Publicité

Mais aujourd’hui, le passé de boîte de nuit de ce bâtiment pyramidal mythique semble bel et bien révolu, grâce à l’arrivée non pas d’un nouveau club, mais d’un restaurant qui a d’énormes ambitions.

Itza La Pyramide : un restaurant qui marie les saveurs de l’Asie et de l’Amérique du Sud

Ce samedi, après plusieurs services blancs proposés aux invité(e)s pour roder le fonctionnement, c’était la grande première : l’ouverture officielle de ce nouveau restaurant appelé Itza (en référence à la pyramide de Chichén Itzá, située au Mexique).

Au-delà du nom, le restaurant de plus de 200 couverts, et près de 700 m2, s’inspire également de la cuisine mexicaine, mais ce n’est pas tout.

Pour proposer une cuisine dite « fusion », l’équipe derrière les fourneaux marie également plusieurs saveurs du Japon, ouvrant sa carte à certaines spécialités du Pays du Soleil Levant (et même de la Thaïlande).

Après avoir eu un premier aperçu des propositions, voici (dans les grandes lignes) ce que vous pouvez retrouver :

Une sélection d’entrées comme le tataki de thon, tortillas et guacamole à la tequila ; le gua bao au bœuf effiloché et à la coriandre ou le tacos poulet, tabasco fumé et yogurtito.

Des sushis, des urakamis, des hosomakis, des nigiris, des sashimis confectionnés sur place par un maître sushi, et des « omakasés » : ces propositions qui laissent le champ libre au chef pour vous surprendre.

On profite aussi d’un choix d’huîtres, de ceviches, de tatakis et de yakitoris, et ce n’est pas encore fini…

Faux-filet de wagyu ; noix d’entrecôte Angus ; picanha de bœuf ; tigre qui pleure ; poulpe ou bar grillé ou tofu fumé à la crème de sésame, les chefs ont souhaité surprendre avec des présentations soignées, mais aussi par la diversité des plats et la qualité des produits.

Et pour finir sur une note sucrée, un chef pâtissier nous offre le choix entre six desserts qui sortent aussi de l’ordinaire.

On a donc une vraie diversité dans les propositions, des plats avec des visuels soignés, de la couleur, beaucoup de saveurs et surtout : une fourchette de prix très large, et c’est l’une des forces de cette carte.

Avec cette image de boîte de nuit guindée qui collait encore récemment à ce lieu, on aurait pu penser que ce nouveau restaurant serait dédié à une clientèle à l’aise financièrement (autrement dit blindée), mais ce n’est pas le cas.

Les entrées vont de 9 à 13€, les ceviches vont de 15 à 22€, les tatakis de 13 à 15€, les plats de 20 à 60€ (pour le wagyu), on peut donc se faire vraiment plaisir sans trop dépenser.

Bien sûr, si l’on souhaite basculer dans « l’exceptionnel », des mets raffinés et des plats plus audacieux sont proposés, il y en a donc pour tous les porte-monnaie – et il nous semblait important de le souligner.

Du côté des boissons, là aussi, la team Itza a mis l’accent sur la diversité. Une carte de cocktails signature ou création, mais aussi des recettes inédites, une large gamme de vins à la bouteille ou au verre, des spiritueux et des bulles. Ces propositions ont été soignées et pensées dans les détails pour convaincre une large clientèle.

Itza La Pyramide vendenheim restaurant
© Bastien Pietronave / Pokaa

Un restaurant qui compte bien faire dandiner les convives

Si Itze se positionne comme un restaurant à part entière, et non comme un club ou un bar de nuit, le lieu et l’espace se prêtent évidemment aussi à la fête.

Ici, les client(e)s sont attablé(e)s en toute intimité, mais profitent quand même d’une ambiance musicale et d’une atmosphère singulière qui pourra se pimenter au gré des envies et au fil des heures.

DJ, animations ponctuelles, jeux de lumières, les convives auront les yeux rivés sur leurs assiettes, mais aussi sur toute une ambiance bien particulière qui leur sera proposée.

D’ailleurs, en parlant d’ambiance, l’immense plateau de près de 700 m2 a été divisé en plusieurs espaces distincts qui ont chacun leurs mobiliers, leurs couleurs et leurs lumières, et ça (qu’on aime ou non le style) c’est plutôt bien trouvé.

Des matières nobles, des espaces canapé, des places au bar, des zones plus exclusives ou des grandes tablées à l’ambiance festive, chacun(e) aura son petit coin pour dîner et profiter de ce lieu qui décidément n’a pas vu les choses à moitié.

Établissement

Itza La Pyramide

Quoi ?

Restaurant à concept

où ?

18 rue du Commerce, à Vendenheim

Plus d'infos ?

Pour le soir, ouvert du mercredi au dimanche

Pour le midi, du lundi au vendredi (dès le 24 juin)

La page Facebook

La page Instagram

Tel : 03 88 04 55 35

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Bonnes adresses"

À la une

Après 5 ans de fermeture, la pyramide de Vendenheim réouvre enfin avec un nouveau restaurant

Aucun commentaire pour l'instant!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Bonnes adresses”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !