Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité

Dans l’intimité du parc de la Citadelle : balade au coeur de cet écrin vert rempli d’histoire

6k Lectures
Publicité

L’été arrive, les rayons de soleil pointent (enfin) le bout de leur nez, bref, c’est le moment de profiter des espaces verts strasbourgeois pour faire sa petite cure de pollen printanier vitamine D. Pour la peine, on a décidé de faire un tour au parc de la Citadelle de l’Esplanade, avec ses 11 hectares de végétation, de chemins ombragés mais aussi d’histoire. On vous montre tout cela en images. 

Le parc de la Citadelle doit son nom à l’ancienne forteresse militaire qui a occupé les lieux à partir de 1681. Cette dernière a été commanditée par Louis XIV à l’illustre Vauban, à qui on doit le barrage du même nom près des ponts couverts.

L’architecte a imaginé une structure défensive en forme d’étoile pour protéger nos contrées strasbourgeoises, situées stratégiquement sur le Rhin, et donc sources de convoitises. Mais aujourd’hui, il ne reste plus grand chose de cette construction ingénieuse : en effet, les bombardements de la guerre franco-allemande en 1870 ont rasé la majeure partie de l’édifice.

Publicité

On peut encore y retrouver les douves, la porte de secours, deux bastions et un mur. L’espace a été réhabilité en 1964 autour de ces constructions classées Monuments historiques, et le parc qu’on connaît aujourd’hui trône entre le quartier de l’Esplanade, la presqu’île Malraux et ses restaurants, ou encore l’espace culturel Le Vaisseau.

Armé de notre appareil photo, on est allé faire un tour dans ce lieu chargé d’histoire, qui est aujourd’hui un petit poumon vert au milieu de Strasbourg. Entre aires de jeux, équipements sportifs, chemins verdoyants et faune locale épatante, on n’a pas eu le temps de s’ennuyer. On vous montre.

parc Citadelle végétation feuillage arbre (8)
© Marie Goehner-David / Pokaa

Oublier la ville un instant

On rentre dans le parc par l’imposante porte de la citadelle, avant de grimper sur les hauteurs et admirer tous les petits bouts de passé qui cohabitent. La vue est loin d’être ennuyeuse. Nos yeux longent les murs en briques et autres constructions historiques, qui font de ce parc une sorte de cocon de verdure strasbourgeois.

Parc Citadelle (11)
© Marie Goehner-David / Pokaa

Outre son passé captivant, la citadelle regorge de richesses naturelles. On s’en rend compte dès lors qu’on prend le temps d’observer les différents végétaux qui habitent l’espace. Frênes, robiniers, marronniers, platanes, saules pleureurs… Ce sont plus de 40 espèces d’arbres qui font du lieu un joyeux méli-mélo vert.

parc Citadelle végétation feuillage arbre (7)
© Marie Goehner-David / Pokaa

Bon, on n’arrête pas d’utiliser le mot « vert » pour parler de la citadelle, mais c’est sans compter sur les fleurs printanières aux mille nuances, qui font vibrer l’espace quand le soleil revient. Avec toutes ces formes et couleurs, on a envie de pardonner au pollen de faire pleurer nos petits yeux. Parce que c’est tout de même bien agréable.

Parc citadelle fleurs (6) printemps
© Marie Goehner-David / Pokaa

Pour une balade au calme, il suffit de descendre marcher au fil de l’eau. En suivant le trajet des douves, on se balade dans le coin le plus paisible du parc. C’est ici qu’on peut se délecter des recoins aquatiques, en observant tous les reflets et textures oniriques que nous offre l’eau. De quoi rêver un instant.

Citadelle végétation reflet arbre (7)
© Marie Goehner-David / Pokaa

Un parc qui existe depuis 1964, et qui grouille aujourd'hui de vie

Le sentier est silencieux, mais pas inanimé pour autant. En ouvrant les yeux, on tombe nez à nez avec une foule d’êtres vivants, et notamment des oiseaux plus ou moins gros. Canards, poules d’eau, cygnes, moineaux, étourneaux, merles noirs, pinsons… Au milieu des libellules, des carpes ou même des tortues ( !) qui remontent le cours d’eau.

Parc citadelle canards (1)
© Marie Goehner-David / Pokaa

En remontant de notre virée au bord de l’eau, on retrouve les coins les plus animés du parc, qui comblent toutes les envies estivales. Le glacier est niché dans son repère habituel, tandis que les enfants sont occupé(e)s à grimper dans les aires du jeu.

Plus loin, les sportifs/ves profitent du terrain de basket, ainsi que des installations extérieures pour entretenir son cardio et ses biscottos.

Parc citadelle aire de jeu (2)
© Marie Goehner-David / Pokaa

Au milieu des cyclistes ou des coureurs/ses, on voit des groupes en train de pique-niquer en écoutant du bon son, et d’autres qui font leur yoga dominical, tandis que certain(e)s profitent simplement des derniers rayons du soleil, allongé(e)s dans l’herbe, en fin de journée. Et pour finir notre balade, on les a imités, en regardant les nuages avec le vent soufflant dans nos cheveux.

Citadelle végétation feuillage arbre (10)
© Marie Goehner-David / Pokaa

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Strasbourg"

À la une

Dans l’intimité du parc de la Citadelle : balade au coeur de cet écrin vert rempli d’histoire

Commentaires (3)

  1. Très beau reportage qui donne envie. La nature et les animaux, sont ce que nous avons de plus précieux mais malheureusement l’homme détruit tout. Continuez à faire ce genre de reportage pour montrer la beauté de notre monde. Merci à vous ❤️

  2. Marrant le point d’exclamation après tortue 🙂 Il y en a moins? Dans les années 90, ça grouillait de tortues de Floride (je crois) qui avaient été remises en liberté et s’étaient reproduites de faćon exponentielle.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Strasbourg”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !