Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité
bus cts chron'hop

“Chron’hop” : les nouvelles lignes de bus qui veulent fluidifier le trafic strasbourgeois

8.4k Lectures
Publicité

À partir du 28 août, une petite révolution va s’imposer sur certaines lignes de bus strasbourgeoises, avec l’arrivée de nouvelles lignes de bus, identifiables par leur couleur bleu flashy. Des nouveautés qui promettent une meilleure cadence, une couverture plus efficace du sud de Strasbourg mais surtout un service plus fluide.

« Quand on parle de révolution des mobilités il est important d’envisager le réseau dans son ensemble ». Les mots de Jeanne Barseghian lance le top départ des nouveauté à venir sur le réseau CTS. Mais cette fois-ci, aucune mention du tram. Une rareté.

En effet, quand on parle des transports en commun, « on parle beaucoup du tram et on oublie beaucoup le bus », selon Alain Jund. Trop souvent le parent pauvre des développements du réseau, le bus strasbourgeois va cette fois-ci recevoir un bon petit coup de polish, avec l’arrivée des lignes “Chron’hop” et ses bus flashy, d’une couleur bleue qui se repère de très loin

Publicité
alain jund jeanne barseghian jonathan herry abdelkarim ramdane patrick maciejewski emmanuel auneau
© Nicolas Kaspar/Pokaa

Les lignes L deviennent les lignes C

Premier changement : exit les lignes L, bienvenue aux lignes C. Prévues pour désengorger la perpétuelle bouchonnée place de l’Homme de Fer, les lignes L semblent encore assez méconnues des Strasbourgeois(es), puisque, selon la Ville, seul(e)s 61% les connaissent. Avec les bus tout beaux tout bleus, il y a donc un espoir pour que les Strasbourgeois(es) se les approprient davantage.

À partir du lundi 28 août, trois lignes circuleront déjà sur le réseau : la C1, la C7 et la C8. On vous parle des deux dernières un peu plus bas, mais la première remplace la L1, et garde le trajet reliant la Robertsau à Lingolsheim. La L3 deviendra C3 en novembre, reliant toujours les Halles à Hoenheim Gare.

réseau chron’hop
© CTS - Document remis

Quant à la L6, elle se transformera sans surprise en C6, mais reliera désormais Pont Phario à Elmerforst pour désengorger la C1. Elle sera alors assistée d’une nouvelle ligne, la C9, qui reliera les Halles à Hoenheim et Vendenheim. Le tout, avec des bus reconnaissables de loin, et entre mille.

Une meilleure desserte du Neuhof et de la Meinau

Au-delà de ce changement cosmétique et de nom, la vraie évolution se loge surtout dans une bien meilleure desserte des quartiers Neuhof et Meinau. Grâce aux nouvelles lignes C7 et C8, les quartiers Sud de Strasbourg seront ainsi reliés au centre-ville, mais également entre eux, à partir du 28 août prochain.

Dans le détail, la ligne C7, fusion des lignes 14, 27 et 57/67, reliera désormais le Baggersee au Port Autonome Sud, en passant par la Meinau et le Neuhof. Le tout, avec une nouveauté : elle permettra de relier les quartiers du Neuhof et de la Meinau sans passer par le centre-ville.

Pour la C8, refonte de la 24, elle ira du Stockfeld jusqu’à l’Ancienne Douane. Les deux circuleront avec une amplitude horaire élargie allant de 5h à 0h30, avec des bus toutes les 8 à 10 minutes.

Au-delà de ces deux grandes lignes structurantes pour les quartiers Sud, ces derniers bénéficieront également d’une refonte de certains trajets de bus. La ligne 30 circulera enfin en soirée entre la Robertsau et le quartier Ampère, tout comme la ligne 40 entre la Ganzau et l’Elsau entre la Ganzau et l’arrêt Rodolphe Reuss. Enfin, la toute nouvelle ligne 31 reliera le Baggersee au quartier Ampère, en passant par la plaine des Bouchers.

secteur meinau neuhof nouveaux trajets
© CTS - Document remis

Un trafic simplifié et plus fluide

Pourquoi ces changements ? Selon Emmanuel Auneau, directeur général de la CTS « Les transports en commun, ça fonctionne quand c’est simple ». Donc, on ne s’embête pas et on simplifie le tout. On commence par l’esthétique : avec le bleu flashy, on sait dans quel bus on monte. Ensuite, les horaires : les autres lignes Chron’hop circuleront de 5h30 à 00h30 du lundi au samedi et de 6h à 00h30 le dimanche.

Puis, niveau temps de passage, on peut s’attendre à un bus toutes les 7/8 minutes en heures de pointe, contre 10 min en heures creuses. Pour les trajets, l’aller/retour sera identique et le tout sera plus fluide puisque les bus auront pour la plupart leurs couloirs, ainsi que la priorité aux feux. Enfin, la montée sera possible à n’importe quel endroit du bus, dès le 28 août.

Avec Chron’hop, la Ville, l’Eurométropole et la CTS comptent rassurer les Strasbourgeois sur la fiabilité et le confort des lignes de bus par rapport au tram. Une sacrée promesse d’un réseau plus efficace et mieux pensé, qu’il faudra juger à l’orée des résultats. Et le tout débute, dès le 28 août prochain.

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Info locale"

À la une

“Chron’hop” : les nouvelles lignes de bus qui veulent fluidifier le trafic strasbourgeois

Commentaires (1)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Info locale”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !