Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité

Mercre’ride : à l’assaut du bitume alsacien, ce gang de cyclistes en a sous la pédale

4k Lectures
Publicité

Depuis plus de 10 ans, un drôle de rassemblement a lieu tous les mercredis à 19h au musée d’Art Moderne. Chaque semaine, des cyclistes strasbourgeois amateurs (néanmoins bien en jambes) se retrouvent à la même heure pour partager leur passion du vélo. Derrière ce projet sportif se cache Vincent, un ancien licencié dans un club de vélo qui organise cette sortie hebdomadaire, le “Mercre’ride”. On s’est infiltré dans ce gang de gros mollets pour vous raconter.

Mercre’ride fait son premier tour de roue en 2012. L’idée est d’abord lancée par Nicolas, propriétaire d’un magasin de vélo. Un petit peloton se forme autour de lui et continue, semaine après semaine, à se retrouver pour rouler en équipe. Son magasin ferme en 2014, mais les sorties vélo, elles, ont toujours lieu.

En 2015, Vincent rejoint l’écurie Mercre’ride et ne la quitte plus jamais. Il reprend dans la foulée le flambeau et la gestion de la page Facebook avec ses potes riders Gaëtan et Thibault. Il fait évoluer le projet au fil des années.

Aujourd’hui, le groupe a bien grandi et accueille de plus en plus de monde : « Ma plus grosse satisfaction, c’est de convaincre les gens de passer le cap de venir essayer une première sortie de groupe, une première à vélo de nuit, une première de plus de 50 km… Ou même de commencer le vélo pour certains ».

Publicité

Un rassemblement gratuit entre passionné(e)s de vélo

Mercre’ride, c’est donc un groupe de cyclistes (amateurs mais sportifs) qui se retrouve chaque mercredi soir pour rouler en vélo de route, au départ de Strasbourg. Ils sont plus de 300 sur le groupe WhatsApp géré par Vincent, et depuis le mois d’avril 2023, ils sont entre 30 et 70 à enfourcher leurs vélos et à partir à l’assaut du bitume alsacien à chaque sortie.

Totalement gratuit, il n’est pas nécessaire de faire partie d’une grande écurie du Tour de France pour participer à ce rassemblement passionnés : on vient avec un bon vélo de route le mercredi à 19h devant le Musée d’Art Moderne de Strasbourg, et c’est parti. Tout simplement.

À l’annonce de chaque ride, Vincent rappelle quand même quelques consignes : apporter de quoi changer de chambre à air en cas de crevaison, des lumières, un casque et « une petite laine » quand il fait froid.

Deux circuits sont proposés chaque mercredi (donc plus de 100 possibilités par an !), adaptés en fonction des niveaux  : un circuit pour les « petits mollets », de 40 à 60 kilomètres environ, sans gros dénivelé et un circuit pour les « gros mollets », d’environ 80 à 100 kilomètres avec des dénivelés positifs plus importants. Choisis ton camp ! Mais peu importe ton choix, sois prêt à transpirer… Mercre’ride, c’est sportif !

Ces 2 boucles permettent de voir du paysage et de prendre un bon bol d’air frais. Elles vont vers l’Allemagne, parfois même jusqu’en Forêt Noire, ou dans plein de chouettes endroits aux quatre points cardinaux de Strasbourg. Et comme on avait envie de sculpter un peu notre summer body, on a testé pour vous, et on vous raconte tout.

Belles rencontres, jolis paysages et transpi : let’s (Mercre’)ride !

12 avril : 18h50. Un peu en avance, on se retrouve rapidement avec Guillaume, membre depuis octobre dernier, qui vient depuis Sélestat pour participer aux Mercre’ride ! Il nous explique le déroulé de la sortie et nous met tout de suite à l’aise : on comprend rapidement que c’est un peu ça aussi, l’esprit de ce rassemblement. « Il y a pratiquement un nouveau ou une nouvelle chaque mercredi depuis que je roule avec le groupe », nous informe le passionné de vélo.

Le groupe du soir se complète au fur et à mesure. Guillaume nous explique qu’au vu de la pluie annoncée, on risque d’être assez peu nombreux. Finalement, on sera tout de même une trentaine à pédaler. Tout le monde se salue, est heureux de se retrouver, et on se sent très vite bien accueilli.

Il y a des personnes de tous horizons et de tout âge, d’environ 18 à plus de 60 ans. Certain(e)s viennent de Strasbourg, de Sélestat, de Mulhouse ou d’ailleurs. Parmi les cyclistes, un employé de chez Météo France prévient que pour cette fois, il y a peu de chance que le groupe passe entre les gouttes. Mais il en faut plus pour arrêter les membres de Mercre’ride !

À 19h20 environ, tout le monde est prêt, et Vincent lance un dernier appel général : « Tout le monde est là ? On attend encore quelqu’un ? », « Non ! », « Alors, on se met en route » !

Ce soir-là, départ depuis le Musée d’Art Moderne direction Mittelhausbergen pour sortir de la ville, en passant par la rue de Wasselone, la rue de Koenigsoffen et la piste cyclable parallèle à la rue des remparts.

Le parcours « petits mollets » ira jusqu’aux environs de Molsheim, en passant par Furdenheim, Dachstein, Innenheim, Blaesheim, Entzheim… Parfait pour celles et ceux qui veulent réviser leur géographie bas-rhinnoise et voir de jolis paysages, parce qu’on en prend plein les yeux !

Les petits et gros mollets roulent tous à l’unisson : c’est assez drôle de croiser le regard de piétons, très étonnés de voir 30 cyclistes passer à toute vitesse dans la rue ! « On s’arrêtera pour que chacun suive bien son groupe au moment de la séparation », nous explique t-on.

Groupe cyclistes nature Mercre-ride vélo
© Baptiste Kocher / Pokaa

De notre côté, on est plutôt ce qu’on appelle des cyclistes du dimanche : assez rapidement, nous sommes totalement largués. Vincent roule malgré tout avec nous, avec beaucoup de bienveillance. Finalement, au bout d’un petit moment, on décide d’arrêter de le retarder et de faire demi-tour.

Malgré ce petit flop, on a vraiment trouvé le concept génial et très bon enfant. L’ambiance est tellement sympa que sur le groupe WhatsApp de Mercre’ride, certain(e)s participant(e)s proposent des sorties vélo improvisées les autres jours de la semaine. Guillaume s’amuse de la situation avant notre départ : « maintenant, il y a des dimanche’ride, mardi’ride, ça roule tous les jours. »

Pour conclure, même si c’est toujours assez effrayant de se lancer dans une nouvelle activité, avec Vincent et les mercre’riders, aucune appréhension à avoir ! En tout cas, on recommande chaudement.

Événement

MERCRE’RIDE

Quoi ?

RDV entre passionné(e)s de vélo

Quand ?

Tous les mercredi à 19h

où ?

Devant le musée d’Art Moderne

Plus d'infos ?

La page Facebook

Baptiste Kocher

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Info locale"

À la une

Mercre’ride : à l’assaut du bitume alsacien, ce gang de cyclistes en a sous la pédale

Commentaires (1)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Info locale”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !