Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité

Mais au fait, c’est quoi ce délire de calendrier de l’Avent, ce compte à rebours avant Noël ?

559 Lectures
Publicité

Julius Pepperwood se trouve dans son bureau. Les bûches craquèlent dans la cheminée, tandis que des chants de Noël sortent de son enceinte. Il fait tourner son verre d’Irish Coffee dans ses doigts, comme pour en savourer chaque instant. L’esprit joyeux par l’arrivée des fêtes de fin d’année, il se tourne vers son calendrier de l’Avent spécial « Mystères à résoudre ». Il décroche la première case et sourit devant l’intitulé de sa première enquête avant Noël : celle du calendrier de l’Avent lui-même.

Combien de fois avons-nous attendu Noël en ouvrant fébrilement les cases de calendriers de l’Avent divers et variés ? Confiseries ou chocolats, bières, cafés, thés ou complètement personnalisés, ces objets permettent de commencer chaque journée de décembre avec une petite surprise, tout en comptant les jours avant Noël.

Et si l’on vous a concocté une liste des calendriers 100 % locaux, et que Strasbourg Capitale de Noël a désormais son propre village de l’Avent, on ne connaît pas forcément son origine…  qui vient de nos voisins allemands.

Publicité
village de l’avent marché de Noël 2021
© Coraline Lafon/Pokaa

Une origine religieuse

Qui dit calendrier de l’Avent dit forcément « Avent ». Alors que les calendriers démarrent tous le 1er décembre, le début de l’Avent lui est fixé quatre dimanches avant Noël. Cette période a été instaurée par le pape Grégoire Ier, et voyait les Chrétiens se préparer à la venue de Jésus-Christ. Ils pouvaient même le faire en observant un jeûne, un peu comme un second Carême, selon l’historien suisse François Walter, cité par Ouest-France.

On avance dans le temps et on se retrouve au 19ème siècle, en Allemagne. En ces temps-là, pas encore de clémentines, mais plutôt une image pieuse chaque jour donnée aux enfants. Comportant une phrase de l’Évangile ou une incitation à faire une bonne action celles-ci permettaient de faire patienter les enfants avant le jour de Noël.

Couronne_de_l’avent_blanche
© 0x010C - Creative Commons Attribution-Share Alike 4.0 International

Une commercialisation progressive à partir du 20ème siècle

Un siècle plus tard, le calendrier de l’Avent tel qu’on le connaît fait son apparition. On le doit à Gehard Lang, éditeur de livres médicaux à Munich. Pour rendre hommage à sa mère qui le faisait patienter chaque année avec Noël, il commercialise en 1908 le premier calendrier composé de petits dessins colorés reliés à un support en carton.

Une dizaine d’années plus tard, le premier calendrier de l’Avent avec des petites portes ou fenêtres à ouvrir est commercialisé en 1920. Et en 1958, ô joie : les chocolats arrivent dans les calendriers, et la joie suit dans les foyers.

Finalement, avec l’essor des marchés de Noël dans les régions limitrophes de l’Allemagne, et notamment l’Alsace avec Strasbourg Capitale de Noël, le calendrier poursuit son essor jusqu’à devenir le phénomène commercial que l’on connaît aujourd’hui. Avec ses chocolats, bières, cafés et innovations en tout genre.

Julius Pepperwood referme la première case de son calendrier de l’Avent, l’esprit satisfait. Une petite enquête sur un des objets phares de l’attente de Noël, moment toujours particulier, et un peu magique, à Strasbourg. Il se ressert un Irish Coffee et se pose tranquillement dans son bureau, regardant la nuit tomber en même temps que les premiers flocons.

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Histoires et secrets d'Alsace"

À la une

Mais au fait, c’est quoi ce délire de calendrier de l’Avent, ce compte à rebours avant Noël ?

Aucun commentaire pour l'instant!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Histoires et secrets d'Alsace”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !