Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité

À Strasbourg, une exposition autour de l’univers d’Alice au Pays des Merveilles

22.7k Lectures
Publicité

Miroirs déformants, arbre gigantesque, animaux empaillés et sols en échiquier… Il se passe de drôles de choses depuis quelques jours au MAMCS (Musée d’Art Moderne et Contemporain de Strasbourg). Un décor surréaliste… Pour une exposition qui l’est encore davantage ! Jusqu’au 26 février, l’univers fou de Lewis Carroll et des surréalistes se vit en grand, dans les collections du musée. Avec « SurréAlice », plongez tête la première dans le Pays des Merveilles.

Accueilli par une sculpture à la fois loufoque, étonnante et complètement démente de l’artiste Monster Chetwynd, le public entre dans cette exposition « SurréAlice », comme on pénétrerait le terrier du Lapin Blanc d’Alice : avec curiosité et avidité.

Avançant avec précaution, déjà averti sur la démesure que prendra cette muséographie, le spectateur entre dans un monde coloré, sans dessus dessous, réunissant « plus d’une centaine d’œuvres, peintures, photographies, dessins, estampes mais aussi collages ou éditions couvrant la période allant de 1919 jusqu’à la fin des années 1960 ».

Publicité
SurréAlice + mamcs
© Fanny Soriano

Des surprises à tous les étages

Pour ne pas vous gâcher la surprise, nous vous dirons seulement que l’on croise ici ou là un lapin empaillé (ou autres animaux peuplant les livres de Lewis Carroll, et provenant des collections du Musée Zoologique – encore en cours de rénovation). Que Dalí y rencontre Magritte, Duchamp, Victor Brauner ou Hans-Jean Harp.

Rajoutons aussi qu’une belle place y est faite aux artistes féminines du mouvement : Toyen, Gisèle Prassinos, Dorothea Tanning… Que quelques artistes y jouent cartes sur table comme Man Ray avec ses photographies, là où d’autres s’amusent aux échecs. …Loin d’être un échec, cette expo est d’ailleurs une réussite ! Et arrêtez-vous donc devant Jabberwocky, le fabuleux film du cinéaste tchèque Jan Švankmajer. Une petite merveille de montage où bien avant Toy Story, les jouets prenaient déjà vie.

© Page Facebook du Musée d’art moderne et contemporain de Strasbourg + SurréAlice
© Page Facebook du Musée d'art moderne et contemporain de Strasbourg

Sans trop vous en dire, on ne peut que vous conseillez de vous aventurer aussi à l’étage, dans « ExpériMAMCS #3 : dans les rêves d’Alice », un espace immersif illustré par Amandine Laprun, pour se défier au cricket, un flamand dans les mains. Et glisser aussi qu’à l’étage du dessous, où le MAMCS propose un dictionnaire surréaliste de ses collections avec « D’Absurde à Zibou ».

SurréAlice + flamands rose + cricket + mamcs + amandine laprun
« ExpériMAMCS #3 : dans les rêves d’Alice » avec Amandine Laprun © Page Facebook du Musée d'art moderne et contemporain de Strasbourg

Une exposition en deux volets

Si l’on vous a parlé jusque-là du MAMCS, il est à noter que l’exposition est en deux volets, avec un deuxième que lui consacre le Musée Tomi Ungerer – Centre international de l’Illustration. Après « SurréAlice » qui occupe plusieurs espaces du premier, on retrouve dans le second musée « Illustr’Alice », autour des illustrations des ouvrages sur le thème d’Alice.

Si celui-ci peuple l’univers du livre pour enfants depuis sa création, il est également présent dans l’illustration d’humour et satirique où le nonsense et l’image d’Alice ont inspiré nombre d’illustrateurs et illustratrices. …Jusqu’à servir de « support satirique pour le dessin de presse dans un but de critique sociale et politique » comme il est noté en préambule de l’expo. Le musée regroupe pour cet accrochage plus de 150 œuvres, déclinaisons et réinterprétations de ce grand classique.

Pour aller plus loin, la Médiathèque André Malraux nous invite à découvrir « Alice au Pays de l’Illustration », une exposition avec entrée libre autour des ouvrages illustrés des collections de la médiathèque. Si Alice se demande – sous la plume de Lewis Carroll – « à quoi bon un livre sans images ? », avec cette exposition, la Médiathèque y répond à… merveille.

Alors si vous ne souhaitez pas être « En retard, en retard », comme le Lapin Blanc de Disney et que ces expos vous passent sous le nez, vous avez jusqu’au 26 février !

Événement

Expositions « SurréAlice », « Illustr'Alice » et « Alice au Pays de l'Illustration »

Quoi ?

Expositions

Quand ?

Jusqu’au 26 février 2023

où ?

Au MAMCS (Musée d’Art Moderne et Contemporain de Strasbourg), au Musée Tomi Ungerer – Centre international de l’illustration, et à la Médiathèque André Malraux

Plus d'infos ?

Sur « SurréAlice » au MAMCS
Sur « Illustr’Alice » au Musée Tomi Ungerer et « Alice au Pays de l’Illustration » à la Médiathèque André Malraux

surréalice + mamcs + tomi ungerer

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Culture"

À la une

À Strasbourg, une exposition autour de l’univers d’Alice au Pays des Merveilles

Aucun commentaire pour l'instant!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Culture”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !