Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité

Maryline, la créatrice strasbourgeoise qui met de la sorcellerie dans ses bijoux

5.7k Lectures
Publicité
Publicité

L’Alsace est une région nourrie par une multitude de légendes de sorcières et de créatures malicieuses. Les collines, les pierres ou les châteaux ont toutes et tous une histoire ésotérique à raconter. Et justement, Maryline trouve son inspiration dans notre folklore et dans le monde de Tolkien, pour créer des bijoux magiques aux pierres protectrices. Nous sommes allés la rencontrer dans son atelier situé dans la vallée de Masevaux.


Dès le premier coup d’œil sur les pendentifs de Maryline, on comprend que son univers est peuplé de contes, de fées et d’elfes. Ce n’est d’ailleurs pas par hasard qu’elle a choisi comme nom “Les Échos de la Gorge aux Loups” : un clin d’œil à un lieu mythique de Ferrette, la commune du Haut-Rhin dans laquelle elle a grandi.

La légende raconte que plusieurs couples de nains auraient jadis cohabité avec les humains, vivant et travaillant dans des petites maisons de roche, sur les hauteurs de la ville : “La Gorge Aux Loups est un endroit à Ferrette, dans lequel se trouve la Gorge des Nains. Et du coup les échos qui viennent de ce lieu, ce sont les sons des nains qu’on entend piocher dans le fond de la grotte”. Le mystère plane. Maryline fabrique-t-elle elle-même ses bijoux, ou se contente-t-elle d’aller les récupérer déjà réalisés par ses petits sous-traitants ferretois ?

© Charlie Picci-Claude


“Je mets de la magie dans mes créations”

Ce que Maryline partage à coup sûr avec les nains de la Gorge aux Loups, c’est une sensibilité pour les beaux matériaux et les pierres semi-précieuses, qu’elle intègre dans toutes ses créations. Selon certaines croyances, les pierres seraient chargées en diverses énergies qui apporteraient protection, force ou apaiseraient les douleurs de l’âme et du corps. Chaque personnalité aurait sa pierre de référence, qui serait comme un talisman dans les moments de la vie : “Parfois, je discute avec certaines personnes, et je sens tout de suite quelle pierre pourrait leur correspondre”, raconte la créatrice.

© Charlie Picci-Claude

Malgré tout, Maryline ne veut pas se présenter comme une spécialiste des pierres et garde de la distance avec la pratique de la lithothérapie : “Je ne fais pas forcément dans la lithothérapie parce que je ne pense pas être assez formée […] je donne des petites directions mais je ne détaille pas trop le sujet parce que je ne le maîtrise pas vraiment”. Pour l’instant, elle sélectionne plutôt les pierres qui viendront habillées ses créations en se faisant plaisir à elle-même avant tout : “Je choisis mes pierres en fonction des formes, des couleurs […] en fait, ce sont les pierres qui m’inspirent le travail”.

© Charlie Picci-Claude


« Tolkien est mon inspiration principale« 

Chaque bijou qui naît du savoir-faire de Maryline est unique, et empreint de magie, comme elle l’annonce sur sa page Etsy. Quand on lui demande son secret pour glisser des formules de protection dans ses pierres, la créatrice explique qu’il s’agit juste d’avoir de bonnes pensées au moment de la fabrication : “Je mets de la magie dans mes créations en les manipulant […] je transmets des bonnes ondes en ayant des pensées positives. En plus, je travaille avec du cuivre, un métal qui est très conducteur, en électricité, mais aussi avec les énergies”.

C’est ainsi que chaque bijou diffuserait quelque chose, comme une pierre de pouvoir qui viendrait accentuer nos qualités et notre force, un peu à la façon des anneaux de pouvoir dans l’œuvre de J.R.R. Tolkien, qui est d’ailleurs une des sources d’inspiration majeure de Maryline : “Tolkien est mon inspiration principale. Souvent, les noms de mes créations sont tirés des personnages de ses contes”. On retrouve ainsi “La Dame de Lòrien”, ou un joli pendentif en forme de goutte qui porte le doux nom de “Larme d’Arwen”.


Si vous aussi vous avez été conquis par les jolies lignes entremêlées, et les pierres colorées de Maryline, vous pouvez retrouver ses créations sur sa page Etsy, mais aussi sur Facebook ou Instagram, où elle partage régulièrement ses nouvelles pièces. Il est également possible de personnaliser un bijou avec la pierre de votre choix, pour faire plaisir ou se faire plaisir !

______________________________

Les Échos de la Gorge aux Loups

Sa page Etsy
Sa page Instagram
Sa page Facebook

______________________________

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Strasbourg"

À la une

Maryline, la créatrice strasbourgeoise qui met de la sorcellerie dans ses bijoux

Commentaires (3)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Strasbourg”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !