Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité

La Cuvette de Bouillons : le bar au toboggan géant qui réveille nos âmes d’enfants

796 Lectures
Publicité

Ouvert en mai dernier du côté de la rue du 22 Novembre, le Street Butcher a fait place à La Cuvette de Bouillons, un bar-restaurant bourré d’originalités qui sent bon les années 80-90, le partie de flipper et les bons petits plats de mamie. Avec ses deux bars sur deux étages, son toboggan central et son style qui traverse les époques, on est définitivement chez une mémé qui sait recevoir. On a voulu jeter un œil sur la déco, sur la carte et sur le bric-à-brac organisé de La Cuvette et on vous en donne quelques aperçus. 


La Cuvette de Bouillons (vous avez compris le jeu de mots), c’est l’une des jolies nouveautés de cette année. Située dans une rue du 22 Novembre piétonne et récemment transformée, c’est le rendez-vous de celles et ceux qui veulent manger un bout ou boire un verre sans trop dépenser, dans une ambiance qui sent bon la convivialité et le retour en enfance. 

Un vrai concept, une déco hétéroclite qui ne ressemble à aucune autre et de jolies surprises à tous les étages, le lieu a une véritable identité. En plus il est immense, il semble donc parfait pour rassembler toutes les générations de strasbourgeois(e)s.

Un bar-restaurant en forme de salle de jeux pour grands enfants

L’idée ici, c’est le retour en enfance et la nostalgie. Que ce soit la vaisselle chinée, le mobilier dépareillé ou les accumulations d’objets d’antan, ce petit coté kitsch plein de lumière et de couleurs débordantes donne un vrai cachet, et il nous rappellera à tous quelque chose ou quelqu’un. On est à la fois dans une guinguette, chez notre grand-mère et dans une brocante, et les générations nées pendant ou avant les années 90 trouveront forcément un objet qui les téléportera dans un souvenir plein de tendresse. Original, rassurant et plein de bonnes ondes, c’est un lieu qui donne envie d’y passer la journée avec sa bande de potes, et on sent que l’équipe de FHB (les propriétaires du lieu) s’est fait plaisir pour proposer un lieu avec une vraie signature.

Mais il n’y a pas que la déco et l’ambiance hors du temps qui nous projettent en enfance. Au premier étage par exemple, on retrouve une véritable salle de jeux avec son propre bar. Il dispose d’un billard, d’un petit bar à jeux à l’ancienne et d’un flipper (l’un des seuls de la ville). Mais l’attraction principale, vous l’avez compris, c’est cet immense toboggan qui vous ramènera au rez-de-chaussée sans avoir à dévaler les marches. Le départ se fait évidemment au premier étage, une bonne manière de s’approprier tout l’espace de la Cuvette. Encore un petit plaisir qui donne une autre dimension à ce lieu entre bar, resto et salle de jeux pour toutes et tous. D’ailleurs, comme n’importe quelle salle de jeux qui se respecte, la Cuvette est ouverte tous les jours en continu jusqu’à 1 h 30, parfait pour venir se caler à l’improviste, faire une petite partie et rencontrer du monde.


De bons petits plats à petits prix, inspirés par nos mamies

La convivialité et le retour en enfance, on les retrouve aussi dans l’assiette. À la carte, on nous propose évidemment les coquillettes au jambon, le petit coquelet rôti ou les beignets aux pommes, mais aussi toute une palette de petits plats de brasserie maison comme le Tartare de bœuf, les burgers, les ribs, le fish and chips ou les incontournables planchettes. Et chaque lundi, on retrouvera un menu de la semaine différent sur ardoise avec à chaque fois deux entrées, trois plats dont un végé et deux desserts, le tout pour 15,90 € le menu complet. Au niveau du rapport qualité-prix, là aussi, la team a mis le paquet. Et évidemment, qui dit bar dit bières et petites réjouissances alcoolisées. En pression, on retrouvera une sélection de bières (évidemment majoritairement Météor), ainsi que deux trois originalités. 

Vous l’avez compris, La Cuvette des Bouillons, c’est à la fois un bar, un terrain de jeux et une véritable brasserie inspirée des bouillons parisiens, avec en plus une véritable identité totalement décalée. Certains retrouveront peut-être l’ADN de feu Mémé dans les Ortilles (un bar-resto de la Krutenau), d’autres encore se croiront dans une salle de jeux style Tubi Tuba avec l’alcool autorisé, et d’autres encore y retrouveront leur cantine du jour et une proposition de plats rassurants qui fait aussi l’originalité du resto. Avec son petit cocon, son large espace, ses immenses tables façon stammtish, et ses bonnes vibes, c’est un endroit parfait pour se retrouver et se marrer tous ensemble pendant les longues soirées d’hiver qui arrivent bientôt. 


Les petits et les gros +

  • Entre sons à l’ancienne, variété française, disco et hip hop, la playlist est faite avec soin et ça fait du bien (c’est assez rare pour être souligné)
  • La pinte de blonde est à 4€ à toute heure
  • On peut encore profiter de la terrasse couverte
  • Les horaires d’ouverture sont larges et nous permettent de changer d’air à n’importe quel moment de la journée
  • Le rapport qualité prix des plats est pas mal du tout (de 9€ à 16€)
  • Si vous sentez le pop corn dans la rue, c’est de là que ça vient, d’ailleurs, la sélection de desserts et de sucreries à petits prix est un vrai plus
  • Tous les dimanches dès 11h, c’est brunch avec un buffet à volonté bien garni
  • On est dans un lieu qui rassemble et surtout qui ne se prend pas du tout au sérieux

La Cuvette de Bouillons

8 Rue du 22 Novembre
67000 Strasbourg
Ouvert de 11h30 à 1h30 tous les jours (sauf le Dimanche dès 11h)
La page Instagram
La page Facebook


*Article soutenu mais non relu par La Cuvette des Bouillons.

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Restos"

À la une

La Cuvette de Bouillons : le bar au toboggan géant qui réveille nos âmes d’enfants

Aucun commentaire pour l'instant!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Restos”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !