Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité

Lalibela : une pépite de la cuisine éthiopienne se cache au Neudorf

147 Lectures
Publicité

La rentrée est dans toutes les têtes et les vacances paraissent déjà bien loin. Mais si on s’évadait encore un peu ? Aujourd’hui, nous sommes très heureux de vous parler d’un restaurant très discret qui mérite le coup d’œil. Une pépite de la cuisine éthiopienne que l’on veut vous présenter depuis longtemps. Son petit nom, c’est Lalibela. Nous sommes au cœur du Neudorf et Kamela (de son vrai prénom Tiruwerk), la maman et la cheffe des lieux, nous ouvre les portes de son restaurant. Un établissement qu’elle a imaginé et bâti toute seule après des années d’attente. 



Nous sommes au quartier du Neudorf, tout proche de l’arrêt de tram Schluthfeld. C’est là-bas que Kamela a ouvert son restaurant éthiopien au tout début de l’année 2020, précisément 14 jours avant le premier confinement. Ancienne habitante de Mulhouse, où elle tenait un bar appelé Le Perroquet jusqu’en 2014, elle a cherché à ouvrir un restaurant pendant plus de six ans ! Après toutes ces années de recherche pour trouver la pépite qui correspondait à son projet, elle s’est installée au Neudorf pour réaliser son rêve de restaurant éthiopien, un établissement qu’elle a décoré elle-même, aux couleurs de son pays.

Aujourd’hui, ça y est, après cet épisode de Covid compliqué, après des fermetures à répétition et un été caniculaire qui a plombé tout le monde, Kamela est très heureuse de faire à nouveau découvrir sa cuisine aux Strasbourgeois(e)s qui sont rentrés au bercail et qui, on le sait, sont toujours très friands de cuisine du monde. 


Une cuisine de partage, à déguster avec les doigts

Souriante, mais concentrée sur ses tâches avant d’accueillir les clients du soir, Kamela nous reçoit dans son immense cuisine où elle travaille principalement seule. Bien sûr, elle demande parfois de l’aide aux deux personnes qu’elle a embauchée en extra, mais c’est elle qui endosse la plupart des responsabilités et qui abat le plus de travail. Si ici tout est fait maison et que ses ingrédients mijotent lentement, c’est que Kamela souhaite proposer une cuisine authentique, une cuisine de cœur qui reflète les couleurs et les parfums de l’Éthiopie et de Lalibela, la ville où elle est née. 

La cuisine éthiopienne traditionnelle, celle que l’on retrouvera chez Kamela, est une cuisine composée principalement de légumes, de viandes en sauce, de multiples épices (on ne parle pas forcément de piment) et d’énormément de légumineuses, comme les lentilles corail ou les pois cassés. Sa particularité, c’est d’être une cuisine qui se partage. Mais surtout, qui se mange avec les mains (ou plutôt avec la main droite), grâce à une galette que l’on appelle l’ingéra. Au milieu de la table, dans un plat circulaire, on pioche les aliments à sa guise, sans utiliser d’assiette ni de couverts. Et promis, la saveur est encore meilleure. 

On retrouve une ribambelle de plats végétariens aux saveurs marquées comme des lentilles à la sauce pimentée, des épinards aux épices et aux échalotes ou de la purée de pois cassés. On aura également le choix entre des tartares de bœuf épicé, du ragoût de bœuf ou de poulet à la sauce pimentée, de l’émincé d’agneau grillé, du bœuf sauté aux échalotes, mais aussi des beignets frits, des lentilles vertes au gingembre, à l’ail et aux échalotes… 

On retrouve une belle sélection de plats aux saveurs très différentes qui surprennent à coup sûr, et les végétariens pourront aussi se régaler. Évidemment, ce sont des plats que l’on n’a pas l’habitude de manger et qui sont concoctés à partir de mélange d’épices venues d’Éthiopie. Ce sont elle qui font l’ADN de cette cuisine, si riche en saveurs et en parfums.


Une ambiance, des parfums et des couleurs qui réchauffent le cœur

Lorsque l’on passe la porte de Lalibela, on n’entre pas simplement dans un restaurant, on entre chez Kamela, une femme douce et passionnée qui se dévoue totalement à son établissement et aux personnes qui y entrent. Dans son restaurant d’une cinquantaine de couverts, la cheffe a tout aménagé pour que l’on voyage chez elle au maximum et que l’on oublie que nous sommes à Strasbourg. C’est un lieu très personnel : on sent que Kamela a tout donné pour nous accueillir à sa table et franchement, c’est très réussi.

Les couleurs, les portraits sur le mur, les éléments qui constituent la culture éthiopienne, les parfums qui s’échappent de la cuisine, tout cela contribue à nous emmener ailleurs le temps d’un repas. Et le clou du spectacle, c’est évidemment la cérémonie du café. Après plusieurs torréfactions de grains de café pour en extraire tous les arômes, Kamela et ses amies cuisinières endossent l’habit traditionnel pour nous servir un café que l’on n’est pas prêt d’oublier. Vous l’aurez compris, Lalibela, c’est l’un de nos coups de cœur de la rentrée et on est très heureux de vous partager notre petite expérience hors du temps. 


Lalibela

74 Av. de Colmar
67100 Strasbourg
Ouvert du mardi au samedi midi et soir et le dimanche soir
La page Facebook

*Soutenu mais non relu par Lalibela.

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Restos"

À la une

Lalibela : une pépite de la cuisine éthiopienne se cache au Neudorf

Commentaires (4)

  1. J’irai à l’occasion avec plaisir. J’en connais plusieurs sur Paris et vous invite a essayer celui dans le 5eme, Rue de l’Arbalète « les saveurs d’abyssinie » vous ne le regretterai pas.

  2. Très bon restaurant, les différents plat nous fait voyager à travers l’Éthiopie , le restaurant est très original on voit très bien qu on est dans un restaurant éthiopien.
    En rentrant dans le restaurant on est très bien accueilli c est chaleureux ,le nom du restaurant lalibela évoque la paix spirituel c est le nom d’un monument très connu en Éthiopie.
    Je conseille d’aller manger dans ce restaurant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Restos”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !