Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité
Illustration canicule

Dès aujourd’hui, l’Eurométropole de Strasbourg interdit l’arrosage des espaces verts

9 Lectures
Publicité

Cela n’a pas dû vous échapper : depuis des semaines, à Strasbourg, on crame. Une vague de chaleur qui dure, et qui a notamment causé un mois de juillet 2022 « au second rang des mois les plus secs tous mois confondus » en France depuis 1958, selon Météo-France. Conséquence ? Le Bas-Rhin et Strasbourg se retrouvent en situation de sécheresse, menaçant les réserves d’eau du département. En Réaction, l’Eurométropole a décidé de suspendre l’arrosage des massifs floraux sur son territoire. On fait le point.



On vous en parlait en début de semaine : le Bas-Rhin, comme toute la France, se trouve en situation de sécheresse. La conséquence d’une série presque ininterrompue de jours de grande chaleur. Pour tenter de réagir, la préfecture du Bas-Rhin a émis un arrêté préfectoral le 4 août dernier, interdisant l’arrosage des pelouses et des espaces verts publics et privés, ainsi que des terrains de sport. Cela comprend aussi l’arrosage des massifs floraux publics, pour les bassins hydrographiques en situation de crise. Une semaine plus tard, l’Eurométropole a décidé d’étendre cette mesure à l’ensemble de son territoire. 


L’Eurométropole de Strasbourg suspend l’arrosage des massifs floraux sur son territoire

L’annonce est tombée ce jeudi 11 août en fin de journée. Comme un hasard du calendrier, elle intervient tout juste une semaine après que le mercure ait flirté avec les 40°C. L’Eurométropole, gestionnaire du réseau d’eau potable, a ainsi annoncé, par voie de communiqué de presse, suspendre l’arrosage des massifs floraux sur son territoire. Une décision prise « dans une démarche de responsabilité et de solidarité territoriale », notamment avec les trois bassins hydrographiques du territoire : le « Bruche, Ehn, Andlau, Giessen et Liepvrette », classé en crise, le « Lauter, Sauer, Moder et Zorn », classé en alerte, et enfin le « Ill aval », classé en vigilance .

Concrètement, jusqu’à la fin de la suspension et la levée des contraintes par la préfecture, il ne sera plus possible d’arroser les massifs floraux sur le territoire de l’Eurométropole, et donc également à Strasbourg. Désormais, seul reste possible l’arrosage des jeunes arbres, « de manière limitée et tôt le matin », afin de permettre leur croissance et leur contribution à la modération des températures en ville.

La sécheresse est bien implantée à Strasbourg, et elle ne compte pas prendre de congés dans les prochains temps. Une situation difficile pour toutes et tous, mais également pour l’environnement et les réserves en eau. En espérant que la pluie, attendue en début de semaine prochaine, puisse soulager un peu tout cela. En attendant, prenez soin de vous.

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Écologie"

À la une

Dès aujourd’hui, l’Eurométropole de Strasbourg interdit l’arrosage des espaces verts

Commentaires (2)

  1. Les jeunes arbres plantés par la « brillante maire « de Strasbourg sont tous cramés, sachant qu’un jeune arbre doit être arrosé. Encore un coup de maître de cette maire !!! Et l’argent du contribuable bien investi. Bravo !!!! Encore une fois de plus 😡

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Écologie”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !