Cet été, à l’abri d’un petit coin de nature tenu secret, une bande d’amis s’active pour aménager un festival aux airs de free party. Une scène psytrance et une autre techno sur lesquelles se succéderont une cinquantaine d’artistes locaux et de toute la France pour offrir aux festivaliers une parenthèse de son non-stop à seulement 50 minutes de Strasbourg, du vendredi 22 à 16h, jusqu’au dimanche 24 juillet. Promis à l’Eciton tout est doux, sauf la musique.


C’est l’histoire de Gaspar, Tom et Solweig, trois amis d’enfance alsaciens qui décident d’organiser une fête en pleine nature et inviter toutes celles et tous ceux qui le souhaitent à les rejoindre. Structures en bois, scènes, bars, système son, tout est à faire. Mais la détermination est là. Le goût pour la fête aussi.

Les deux premières années, l’Eciton s’installe sur un terrain privé, mis à disposition par des particuliers à Horbourg-Wihr, dans le Haut-Rhin. Mais cette année, après être allée toquer aux portes de toutes les mairies du coin, la bande d’amis parvient à obtenir un petit coin de nature situé à Sainte-Marie-aux-Mines, mis à disposition par la mairie elle-même ! Le rendez-vous est donné le vendredi 22 juillet prochain, jusqu’au dimanche 24.

On a de belles forêts, de belles montagnes, de beaux territoires. On a envie de le mettre en avant. Aussi on veut montrer aux pouvoirs publics qu’on peut faire la fête propre, dans et avec respect de notre environnement naturel. Le Grand Est un berceau artistique et culturel, mais il a du mal à éclore.” explique Tom, en charge de la programmation de l’événement.


Une scène orientée psytrance et une autre techno 

Sur place, les participantes et les participants pourront découvrir un lieu en extérieur avec deux scènes et des aménagements 100% fait-maison par les organisateurs. La scène Abysse, qui fera office de scène principale sera principalement orientée psytrance, tandis que la seconde appelée Circus Machina, sera tournée vers des sons techno. Du vendredi 16h jusqu’au dimanche 16h, une cinquantaine d’artistes locaux et nationaux se succéderont sur les deux scènes qui feront chacune une pause à des intervalles différents, de façon à ce que le son résonne en permanence sur le festival !

ECITON 2021
© Sophigraphie

Techno, Drum & Bass, Forest, Psytrance, Dub, Acid, les styles des artistes seront variés, mais tous risquent de secouer celles et ceux qui se trouvent à proximité. On retrouvera notamment Anakis, qui s’est fait un nom sur la scène psytrance depuis plus d’une trentaine d’années, la parisienne Saru qui viendra mixer de la forest, ou encore le Nantais N’GwA qui posera deux sets de Psybass et de Forest Groovy. En local, le collectif strasbourgeois Menthe Poivrée avec Ambre, Hunay Saday et Ur Love Affaire seront en B3B, ainsi que le collectif haut-rhinois Gaïaphonik qu’on ne présente plus dans le coin. Et quelques membres de l’Eciton passeront aussi derrière les platines !

Un espace chill sera également aménagé pour celles et ceux qui voudraient se poser et un espace camping, restauration, des bars à bières et sans alcool ainsi que des toilettes sèches seront mis à disposition des participantes et des participants.


Le consentement, la thématique portée par le festival cette année 


Les membres de l’Eciton ont à cœur d’associer à chaque édition une thématique qui sera mise en avant tout au long de l’événement. Une façon de redonner place au dialogue dans la fête. Et cette année, c’est le consentement dans son sens large qui sera à l’honneur. Consentement sexuel, numérique, politique, comment garder le contrôle sur tous ces aspects ?

Pour celles et ceux qui veulent échanger sur le sujet, une bibliothèque éphémère sera aménagée sur le festival et gérée par Mathilda et Lisa qui ont chacune sélectionné plusieurs ouvrages autour de la notion de consentement comme : “La volonté de changer de Bell Hooks qui aborde la masculinité toxique, Révoltes animales de Fahim Amir qui explique comment les animaux, sujets exploités du capitalisme y répondent par résistance, L’automatisation et le futur du travail de Aaron Benanav qui remet en question le réel impact des nouvelles technologies sur le marché du travail…” indique Lisa. Quelques exemplaires seront même disponibles à la vente et la librairie sera ouverte le samedi en journée.  

À 13h30, une conférence débat intitulée “Le consentement d’hier à aujourd’hui : perceptions et mutations” sera aussi animée par Mora, qui travaille autour des violences sexuelles et institutionnelles faites aux femmes.

D’autres petits ateliers et espaces devraient être aménagés au cours du week-end, parmi lesquels une friperie ambulante, mais aussi un stand dédié à la prévention en milieu festif tenu par la structure locale Prev’En Teuf.


ECITON Gathering 2022

Événement Facebook
Prendre un billet
Vendredi 22 juillet à 16h jusqu’au dimanche 24 juillet 16h
à Sainte-Marie-aux-Mines
(Le lieu exact sera dévoilé la veille aux participants) 


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here