Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité
Strasbourg vue des quais des bateliers sous le soleil

Face à la menace de la concurrence, ÉS répond enfin aux Strasbourgeois(es)

95 Lectures
Publicité

La hausse des prix du gaz n’a jamais autant fait débat à Strasbourg. À la fin du mois d’avril, des clients en colère contre Électricité de Strasbourg (ÉS) s’étaient réunis pour contester la politique de l’entreprise strasbourgeoise, qui excluait de nombreux clients du bouclier tarifaire. Un combat qui a porté ses premiers fruits le 9 mai dernier, avec l’annonce d’ekWateur, un autre fournisseur en énergie, qui propose une offre indexée au tarif réglementé. Ce 17 mai, c’est au tour d’ÉS de réagir : à partir du mois de juin, le fournisseur proposera lui aussi une offre de marché indexée au tarif réglementé de vente.




C’est une nouvelle avancée dans la protection des Strasbourgeoises et des Strasbourgeois contre la hausse du prix du gaz. Moins d’un mois après les premières alertes de Kaïdre Bendjama contre les politiques d’ÉS, que l’on vous relayait ici, le fournisseur d’énergie strasbourgeois se décide à lancer une offre de marché indexée au tarif réglementé. Et donc éligible au bouclier tarifaire. 

>> À lire ou à relire : Face à la colère des clients contre ÉS, un autre fournisseur d’énergie répond aux Strasbourgeois

Plaques de cuisine chauffant au gaz
© Pixabay – Domaine public


Une offre éligible au bouclier tarifaire, disponible dès le mois de juin

Le service communication d’ÉS a annoncé la nouvelle ce mardi 17 mai, via un mail envoyé à notre rédaction. Cette annonce fait suite à l’initiative de son concurrent strasbourgeois ekWateur, qui propose une offre indexée au tarif réglementé depuis le 9 mai dernier. Ainsi, « attentif à la situation difficile de certains de ses clients non éligibles au bouclier tarifaire gaz (environ 10% de l’ensemble de ses clients), ÉS travaille depuis plusieurs semaines avec les pouvoirs publics, dont la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) pour trouver une solution adaptée ». 

Ces échanges se sont finalement révélés productifs, puisque désormais : « ÉS se réjouit de pouvoir prochainement proposer à ses clients concernés, une offre de marché indexée au TRV, donnant à accès à la protection du bouclier tarifaire, ce qui permettra aux habitants du territoire qui en feront la demande d’être protégés de la hausse des tarifs du gaz ».

Une bonne nouvelle pour les Strasbourgeoises et les Strasbourgeois, auparavant bloqués par une situation quasi-monopolistique en faveur d’ÉS. Cette nouvelle offre devrait être disponible « tout début juin » à Strasbourg, mais également dans une centaine d’autres communes. Pour y souscrire, il faudra joindre un conseillers ÉS par téléphone, en agence à Strasbourg rue des Bonnes Gens, ou en ligne.

Alors qu’ÉS ne restait sur ses positions il y a moins d’un mois, à cause du jeu de la concurrence avec ekWateur, le fournisseur se retrouve presque forcé de proposer une offre indexée au tarif réglementé, ce qui semblait pourtant impossible au départ. Comme quoi, quand les Strasbourgeoises et les Strasbourgeois s’unissent et se mobilisent, de véritables changements peuvent se produire. Reste à voir si ÉS se montrera à la hauteur de la protection de ses clients, alors qu’ils ont pour l’instant plutôt fait le contraire.

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "L'info locale"

À la une

Face à la menace de la concurrence, ÉS répond enfin aux Strasbourgeois(es)

Commentaires (3)

  1. Bonjour,

    Merci pour l’article !
    Savez-vous à partir de quand les Strasbourgeois et Strasbourgeoises pourront prendre contact avec éS pour souscrire à cette nouvelle offre ? Faut-il attendre le 1er juin ou pouvons-nous d’ores et déjà les joindre pour avoir plus d’informations sur l’offre et son tarif ?

    Merci d’avance !

    MUNYAZIKWIYE Hubert

    • L’électricité est déjà privatisée côté fournisseur.
      D’ailleurs, en intégrant les contrats des personnes qui ont choisi un contrat au prix du marché plutôt qu’un offre de tarif réglementé (EDF, ES, etc…), on paye avec nos impôts pour enrichir des entreprises privées qui sont inutiles.
      D’ailleurs EDF est déjà tenu de vendre de l’électricité à perte à ces fournisseurs.
      youtube.com/watch?v=SRLvVBtWwR8

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “L'info locale”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !