Avec la guerre en Ukraine qui entame son troisième mois, la hausse des prix n’est pas prête de s’arrêter. L’augmentation du gaz se révèle particulièrement problématique pour les Strasbourgeoises et les Strasbourgeois, qui voient pour certain(e)s, leur facture exploser. La raison ? La décision d’Électricité de Strasbourg (ÉS) se ne pas proposer une offre indexée au bouclier tarifaire, alors qu’ils bénéficient d’une position de quasi-monopole sur la fourniture de gaz, comme on vous l’expliquait ici. Mais il semblerait que les choses soient sur le point de changer : ekWateur, fournisseur d’énergie à Strasbourg depuis 2018, lance une offre de gaz indexée au tarif réglementé, disponible dès le 1er juin.

>> À lire ou à relire : « On prend 20 à 30% d’augmentation tous les 2 mois » : des clients en colère se réunissent contre ÉS


Le combat de Kaïdre Bendjama et sa femme semble avoir récolté ses premiers fruits. Leur lutte pour faire entendre leur situation, ainsi que celles d’autres Strasbourgeoises et Strasbourgeois mis en difficulté par les prix du gaz de leur offre ÉS, est en effet arrivée aux oreilles d’ekWateur, fournisseur d’énergie à Strasbourg depuis 2018, que l’on vous présentait ici. Lundi 9 mai, ce dernier a pris la décision de proposer une offre de gaz indexée au tarif réglementé et donc concernée par le bouclier tarifaire.

Plaques de cuisine chauffant au gaz
© Pixabay – Domaine public


« On a mis en place cette offre parce qu’on nous l’a demandé, tout simplement »

Via un communiqué de presse daté du lundi 9 mai, ekWateur explique avoir entendu « le message des Strasbourgeois ». Julien Tchernia, président et co-fondateur d’ekWateur, confirme avoir été interpellé par les consommateurs eux-mêmes à ce sujet : « On a mis en place cette offre parce qu’on nous l’a demandé, tout simplement ». Après avoir vu les débats dans la presse locale sur le bouclier tarifaire à Strasbourg et grâce à la détermination de Kaïdre Bendjama, ekWateur a finalement décidé de se lancer.

Une décision pas forcément évidente : « Cela faisait quelques semaines où l’on se demandait ce qu’il était possible de faire au niveau du bouclier tarifaire. À l’époque des premières mesures en octobre, on pensait que ça n’allait pas durer, donc on n’avait pas de telles offres. Mais quand on a compris que ça allait être beaucoup plus long, on a demandé comment prendre le train en marche ».

Après avoir contacté la Commission de régulation de l’énergie (CRE), ekWateur a donc déposé le dossier pour pouvoir proposer une offre de gaz indexée au tarif réglementé. Une offre qui n’est pas sans risques pour le fournisseur, comme l’explique Julien Tchernia : « Il existe un risque financier pour nous, parce que cela nous oblige à vendre à perte, en attendant que l’État nous rembourse ensuite ». Néanmoins, ils ont franchi le pas, et souhaitent ainsi tester d’abord l’offre de gaz indexée sur le marché strasbourgeois, plus petit, et comportant moins de risques, que le marché français :« Finalement, on s’est dit qu’il fallait le tenter sur Strasbourg, car c’est assez injuste que les habitants ne puissent pas bénéficier d’une telle offre. La concurrence, ça sert aussi à ça ».

Personne de dos
© Bastien Pietronave / Pokaa


Une offre disponible dès le 1er juin

La nouvelle offre de gaz indexée au tarif réglementé sera disponible à partir du 1er juin. Comme précisé par Julien Tchernia, elle concernera les nouveaux clients d’ekWateur, ainsi que ceux qui souhaiteraient renouveler leur contrat et leur permettra ainsi de bénéficier du bouclier tarifaire, afin de se prémunir de la hausse des prix du gaz. Par ailleurs, si le bouclier tarifaire devait normalement prendre fin le 30 juin 2022, il est prévu qu’il soit étendu jusqu’à décembre 2022 au moins. 

Mais ekWateur sera-t-il capable de gérer les potentiels nombreux nouveaux adhérents à son offre de gaz ? Julien Tchernia se montre confiant : « On est sur Strasbourg depuis 2018, on fournit 210 000 compteurs en France et on existe depuis 2015. On vient de lever 30 millions d’euros,  donc on a largement de quoi récupérer tous les compteurs gaz de Strasbourg, si l’occasion en venait là ». Il reste désormais à améliorer le parcours de souscription à l’offre et donc le site internet, sur lequel ekWateur travaille depuis hier. Pour le moment donc, les offres sur Strasbourg ne comprennent pas encore celle indexée au tarif réglementé. Selon Julien Tchernia, cela devrait être le cas d’ici la fin de la semaine au plus tard.

C’est peut-être une nouvelle ère qui s’ouvre mettant à mal le quasi-monopole sur la fourniture de gaz à Strasbourg. Avec l’offre indexée au tarif réglementé d’ekWtateur et donc éligible au bouclier tarifaire, les Strasbourgeoises et les Strasbourgeois ne seront donc plus contraints à accepter les offres d’ÉS. Une jolie première étape qui montre que quand les gens se mobilisent, de vrais changements peuvent arriver. Encore faut-il qu’ekWateur se montre à la hauteur de la tâche.

3 COMMENTAIRES

  1. Si l électricité n était pas indexé sur le gaz on se ferai pas dépouillé comme des cons .merci a nos représentants de protéger son peuple et détruire EDF

  2. C’est une bonne chose que des gens se soient bouges.
    Par contre il n’y aura plus de tarifs régulés au 1er janvier 2023.
    Mais la première chose à faire,quand c’est possible, c’est d’isoler. Hélas les aides diminuent pour augmenter d’autres travaux.(pompes à chaleur).

  3. Attention méfiez vous d EKWATEUR se sont de gros voleur et ne vous laisse aucun choix
    Vous envoi des factures de régularisation après 8 mois de contrat vous baisse les mensualités de plus de la moitié alors que votre consommation est plus élevée et la liste est longue ..
    Service facturation injoignable
    Vous avez un problème y as aucun interlocuteur
    MÉFIANCE DE CE FOURNISSEUR

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here