C’est bien connu, en Alsace, on n’est pas les derniers à faire du bon vin. On possède même 51 grands crus sur tout le territoire, tous blancs, avec une multitude de cépages, de goûts et de couleur. Mais depuis le 9 mai dernier, deux nouveaux grands crus sont venus étoffer les rangs alsaciens. Et petite surprise : ce sont des vins rouges !



L’Alsace est en grande majorité une terre de vin blanc, avec 51 Grands Crus. Mais avec son cépage Pinot Noir, notre territoire se défend de plus en plus dans la production de vins rouges depuis plusieurs années. Ça fait un petit moment que de nombreuses voix alsaciennes s’élèvent pour faire reconnaître la qualité de leur Pinot Noir par l’appellation Grand Cru.

route des vins vignes alsace
© Coraline Lafon / Pokaa

Un combat qui a porté ses premiers raisins. En effet, le 9 mai dernier, un arrêté a modifié le cahier des charges des 51 appellations d’origine contrôlée « Alsace grand cru ». De 51, elles sont ainsi passées à 53, avec deux vins rouges en plus. Les heureux lauréats ? Le Hengst, ainsi que le Kirchberg de Barr. Que l’on doit désormais appeler Grand Cru Hengst et Grand Cru Kirchberg de Barr. La nouvelle a été promulguée au Journal Officiel.

Une petite consécration pour le milieu du vin rouge alsacien et une preuve qu’en Alsace, on sait aussi faire du bon vin rouge. Désormais, il ne reste plus qu’à les déguster, avec modération bien sûr !

1 commentaire

  1. Il n’y a pas 53 Grands Crus en Alsace, il y en a toujours 51 – simplement, les Pinots Noirs sont désormais (enfin !) inclus dans les cépages autorisés à mentionner « Grand Cru » sur leur étiquette s’ils proviennent du Hengst ou du Kirchberg. Le Hengst et le Kirchberg étaient déjà des Grands Crus (depuis 1983) 🙂
    Un alcoolique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here