Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité

L’Espace K : du Kafteur au quartier Laiterie, un café-théâtre qui a du cœur

9 Lectures
Publicité
Publicité

Connaissez-vous l’Espace K, ce lieu « multi-facettes », comme il est décrit sur son site ? À la fois salle de spectacle, école de théâtre, outil de création, et espace chaleureux, c’est l’ancien Kafteur, qui est passé en 2016, de la gare au quartier Laiterie. Une salle ouverte à tous les publics, du plus jeune au plus décati, parce que plus on est de fous, plus on rit ! Et derrière ? On retrouve une équipe qui a du cœur, et une expérience de près de trente ans dans l’humour, à Strasbourg. Un espace de caractère qu’on vous laisse découvrir.



C’est ki, c’est koi, L’Espace K ?

L’Espace K, installé au quartier Laiterie depuis 2016, est l’héritier du Kafteur, le petit café-théâtre historique ouvert par la compagnie éponyme, en 1993, à deux pas de la gare (à la place de l’actuel restaurant Le Botaniste). Après 24 ans passés dans la première salle, le déménagement à l’Espace K a permis en 2016, avec l’aide de la Ville, de voir plus grand. Dans cette friche – l’ancien Hall des Chars –, l’équipe a tout refait, en transformant ce lieu brut en une salle accueillante, et à son image.

© Dorothée Parent
© Fanny Soriano



Un écrin cosy, avec une belle scène d’un côté avec ses strapontins rouges et ses grands rideaux ; de l’autre, un petit bar et sa terrasse pour boire un verre avant ou après la représentation ; et enfin, son Salon des Curiosités. Dans ce dernier, on retrouve même quelques reliques du précédent petit cabaret : les chaises et les tables y ont trouvé une nouvelle fonction, les luminaires une nouvelle maison. Parce que l’Espace K, c’est aussi ça : beaucoup de récup’, de « bric et de broc », et dans les valises, un bel imaginaire et l’envie de bien s’y plaire.

Plus grand, plus modulable que le précédent, ce nouvel espace est capable d’accueillir des expos comme des shows, de créer, monter et accueillir de plus grands spectacles ; et qui plus est, dans un quartier particulier puisque niché au sein du pôle culturel de la Laiterie, avec pas loin le Molodoï et la Semencerie. Un nouveau souffle, pour cette petite bande de motivés. Car derrière l’Espace K, on retrouve une compagnie à échelle humaine : cinq personnes salariées ; et une bonne quinzaine de bénévoles qui s’inscrivent chaque année [ndlr : si intéressé, l’appel à bénévoles sera lancé à la rentrée].

L’Espace des curiosités © Dorothée Parent
Dans l’Espace des curiosités © Dorothée Parent


De l’humour autrement

L’Espace K, c’est aussi du Karactère, avec la volonté de faire de « l’humour autrement » et offrir « du divertissement noble », rajoute son directeur et programmateur Jean-Luc Falbriard, en paraphrasant Molière. Donner à voir au grand public une programmation originale, variée et intelligente.

Et en bonus, des « curiosités », l’Espace K, en a pas mal dans son sac puisqu’il accueille aussi de la musique contemporaine, et plusieurs festivals comme dans le cadre des Giboulées (de la marionnette et du théâtre d’objet), Théâtralis (autour des pratiques amateurs et compagnies émergentes), le festival 3M (du court métrage, en mai), le Strasbourg Burlesque Festival

Il en ressort une programmation bigarrée, hors des sentiers battus, et différente : une recette qui plaît puisque l’Espace K jouit d’une audience fidèle. Sans jouer le jeu des réseaux sociaux, des tendances, l’équipe part repérer des spectacles à Avignon qu’elle ramène dans son baluchon ; tandis que la compagnie profite de l’espace pour monter et y montrer ses propres créations, comme avec le Capitaine Sprütz, figure incontournable du Kafteur. Et enfin, elle collabore aussi régulièrement avec des compagnies et artistes déjà passés avec des histoires qui s’écrivent sur la durée. Avec une confiance donnée aux spectacles encore en maturation, comme un coup de pouce à la création. Et de l’autre côté : un public qui ose se laisser surprendre.

© Dorothée Parent


Stand-up : le Klash des générations

Et puis, on parle beaucoup de stand-up, en ce moment… Si l’Espace K a toujours laissé une place particulière aux humoristes, un autre projet est sur le point d’émerger : La Suite. Dans le Salon des curiosités, tous les samedis soirs de représentation, le Collectif Latéral de Sécurité montera une scène de stand-up. Une toute jeune troupe à suivre sur laquelle l’Espace K a misé.

En parallèle, parce que L’Espace K permet aussi un « clash des générations », la salle continue de booker des artistes qui proposent d’autres formes de seuls-en-scène, à l’instar de Manuel Pratt, sur scène depuis 45 ans. Un tôlier qui faisait « du stand-up avant que ce soit du stand-up », explique Jean-Luc Falbriard. Un humour un peu trash, peu conventionnel et très politiquement incorrect, à découvrir à la saison prochaine.

© Fanny Soriano




Les immanquables de la saison

La saison 2021-22 a d’ailleurs déjà commencé, mais elle n’est pas terminée ! Notons le spectacle à venir de la Compagnie Leandre Clown, N’imPORTEquoi, porté par cinq clowns dont Leandre lui-même, un clown catalan mondialement reconnu avec son Rien à dire. « Exceptionnel », nous dit-on.

Le prochain spectacle ? Le Barouf donneur, le jeudi 28 avril à 20h30, une soirée de soutien pour l’Ukraine, et dont les bénéfices iront à La Croix Rouge. Magie, jonglerie, mât chinois, improvisation théâtrale, humour, chanson… Un plateau composé de douze artistes aux talents variés pour un spectacle qui a du cœur. On dit chapeau, les artistes !

Et comme l’a lancé Jean-Luc Falbriard, l’air rigolard, dans les traditionnelles annonces d’avant-spectacle pour faire fonctionner le bouche-à-oreille : « Ayez une belle bouche, trouvez de belles oreilles ». La formule était bien trop jolie pour tomber dans l’oubli… Alors on vous laisse faire le reste et en parler autour de vous !


L’Espace K

10, rue du Hohwald, 67000 Strasbourg
+ d’infos sur sa programmation

Site internet
Sur Facebook
Sur Instagram

Le site de la compagnie du Kafteur


© Fanny Soriano

*Article soutenu mais non relu par l’Espace K

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Sorties"

À la une

L’Espace K : du Kafteur au quartier Laiterie, un café-théâtre qui a du cœur

Aucun commentaire pour l'instant!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Sorties”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !