J-7. Ce lundi marque le début de la dernière semaine avant le premier tour des élections présidentielles. Une échéance importante, mais dans laquelle il est parfois difficile de s’y retrouver ou plus, de s’y reconnaître. Souhaitant changer cela, un Strasbourgeois a développé une application qui promet de nous confronter à toutes les opinions des 12 différents candidats. Rencontre.



Il y a quelque temps, on vous listait 5 clefs afin de mieux savoir pour qui voter. Parce que, dans l’amas d’informations auquel nous sommes constamment confrontés, il peut rapidement devenir difficile de s’y retrouver. De nombreuses initiatives ont tout de même émergé tout au long de la campagne, dont « Qui pense quoi ? », une application co-développée par Maxime Dupuy, un Strasbourgeois en école de commerce. Une application qui a pour but d’aider et d’inciter les indécis à se faire leur propre opinion.

Carte electorale francaise recto
© Domaine public


« Sortir les gens de leur bulle d’opinion »

Avec un ami de sa promo, Maxime Dupuy avait l’habitude du débat. Malgré leurs différences d’opinion, les deux camarades débattaient dans le respect. Un aspect du débat public qui manque aujourd’hui selon Maxime : « Le respect du débat est une chose que l’on ne retrouve pas dans les outils que notre génération a l’habitude d’utiliser, comme les réseaux sociaux ou le numérique ». Ainsi, avec « Qui pense quoi ? », une application gratuite, le Strasbourgeois souhaite sortir les gens, et notamment les jeunes, des classiques bulles d’opinion auxquelles on est confronté sur les réseaux sociaux : « On veut confronter les gens à toutes les facettes des sujets, pour qu’ils puissent avoir une vision complète de ce qui se passe ».

Lorsque l’on se trouve sur l’application, on retrouve plusieurs possibilités. Tout d’abord, la question du jour. Comme l’explique Maxime : « Cette question sera d’actualité et on va y accoler trois/quatre articles qu’on va piocher dans la presse et qui va chacun présenter une facette différente du sujet. Cela permet de voir les différents choix éditoriaux, mieux comprendre les définitions ou les termes. Le but final, c’est de pouvoir et savoir se positionner ». En plus de cela, on a également accès à la fonction comparateur de candidat, qui nous donne accès aux propositions de chaque candidat, que l’on peut ensuite comparer avec celles d’un autre. Une volonté de simplifier les choses pour Maxime : « On donne accès à l’essentiel et ensuite on met les liens source. Comme on n’avait pas envie de tronquer ou de modifier ce que dit le candidat, on a ainsi sourcé tout ce que l’on faisait ».

Enfin, si vous souhaitez accéder à toutes les fonctionnalités, il faudra vous inscrire sur l’application, que vous pouvez retrouver ici. Pas de panique néanmoins, seuls une adresse mail et un mot de passe seront demandés.

Si l’application a été réalisée dans l’optique d’aider à se faire sa propre opinion pour les présidentielles, le travail réalisé ne va pas s’arrêter après le 24 avril, bien au contraire. Comme le souligne Maxime : « Ce travail réalisé sur les présidentielles est un travail test vers les 18-25 ans qui souhaiteraient former une opinion sur plein de sujets ». Ainsi, la suite de l’application s’imagine vers des sujets allant au-delà du politique. Mais pour l’instant, si vous ne savez toujours pas pour qui voter, ou même si vous allez voter, le 10 avril, peut-être que cette application vous aidera.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here