C’était avec stupéfaction que les Mulhousiens découvraient hier ce qui semblerait être un nouveau rayon vert, au sein du temple Saint-Étienne. Ce qui a de quoi surprendre car chaque année, c’est bien à la cathédrale de Notre Dame de Strasbourg que l’on observe le curieux phénomène, le jour de l’équinoxe de printemps.

Observable le 20 mars aux alentours de 11 heures du matin, un rayon de soleil traverse depuis 50 ans un vitrail transparent de couleur verte et illumine une statue du Christ. Oui, seulement cette année, le rayon vert n’était pas à Strasbourg comme nous vous l’expliquions dans cet article.

© Franck, un habitant du coin


Bien connue des Mulhousiens car principale église de la ville, les dimensions du temple Saint-Étienne en font l’édifice protestant le plus haut de France, et son architecture lui vaut d’être souvent considéré comme la « cathédrale » de Mulhouse, mais cela n’a bien entendu aucun lien avec l’apparition de ce rayon vert.

Si on en croit Joseph Dietrich, expert en architecture ecclésiastique, cela relèverait presque du mystère : « J’en ai vu des choses en 24 ans de carrière, mais celle là on me l’avait jamais faite. J’ai beaucoup travaillé sur le rayon vert de la cathédrale de Strasbourg, il s’agissait d’un phénomène tout à fait normal, un rayon du soleil qui à un moment de l’année, passait au travers un vitrail vert et donnait ainsi ce faisceau lumineux. Là, on a retourné le truc dans tous les sens, il n’y a aucune raison d’avoir un rayon vert, d’ailleurs le ciel était complètement gris lorsqu’il est apparu. Pour l’instant, on étudie la piste de la supercherie, peut-être un laser envoyé de quelque part au loin ».

À l’intérieur de l’édifice, tous les yeux se tournaient hier vers le fond de l’allée où le rayon vert finissait sa course. Presque éblouissant, statique, puissant, le curieux faisceau alimentait les discussions des Mulhousiens jusqu’à tard dans la soirée. Chacun y allait de sa petite théorie : un coup des extraterrestres pour certains, un signe divin pout d’autres.

D’après nos sources, toujours aucune explication mais une enquête est effectivement en cours. Nous tout ce qu’on espère, c’est que celui de Strasbourg sera encore là l’an prochain.

© Sarah Felps – LVDRV

4 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here