Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité

Fondue, saucisse et aligot : bienvenue au « Dahu », premier restaurant montagnard de Strasbourg !

16.1k Lectures
Publicité
Publicité

Fermé depuis le début de la pandémie, le restaurant Petit Ours, une adresse que les habitants de la rue de l’écurie connaissent bien, a enfin trouvé son successeur. Son petit nom : Le Dahu, le tout premier restaurant de montagne à Strasbourg. Dans une ambiance qui rappelle les chalets d’Alpage, Gilles et Nicolas proposent tout ce que les montagnes françaises font de meilleur : des plats rassurants, gourmands et généreux préparés à base de produits français. On est allés à la rencontre de ces deux potes bon vivants très fiers d’ouvrir enfin un restaurant qui leur rappelle leur Cantal natal. 



Le Dahu, c’est le nom d’un animal imaginaire, une légende rurale que les montagnards aiment raconter aux gens de passage. Désormais, c’est aussi le nom d’une toute nouvelle adresse strasbourgeoise. Situé rue de l’écurie, dans un quartier quasiment dédié aux bars et aux restaurants, le Dahu est un bistrot de montagne où l’on prend le temps de s’installer et de profiter d’un repas qui rassemble

On y mange de la fondue, de l’aligot, de la truffade, de la saucisse d’Auvergne, de l’os à moelle, des viandes racées, et tout un tas de petits bonheurs aussi légers qu’un nuage (les végétariens n’ont qu’à bien se tenir). Ici, c’est le goût, le partage et la bonne franquette avant tout. Si vous trouvez qu’il est encore trop tôt pour la saison des salades composées, cette petite pépite est spécialement pour vous.


L’histoire de deux Auvergnats qui ouvrent une adresse qui leur ressemble

Derrière les fourneaux, on retrouve Nicolas, le chef de cuisine. Avec son pote Gilles, après 7 années passées à Strasbourg, ils ont enfin ont décidé d’ouvrir un restaurant qui leur ressemble. Cette adresse, ils la veulent chaleureuse, simple et accueillante et ce qu’ils proposent dans les assiettes reflète une cuisine franche et pleine de saveurs. 

Des grandes tables rondes, du vin, de la chaleur humaine, voilà ce qui pour eux crée la vraie convivialité et les meilleurs souvenirs : « On a voulu faire un resto plaisir, un lieu où on prend le temps et où l’on profite des plaisirs de la montagne. » Et il ne parle pas de ski si vous voyez ce que je veux dire. « Chez nous, c’est sûr, on n’est pas chez Pierre Gagnaire [Ndlr. – chef étoilé à Paris], mais on va droit au but, avec des produits qui se suffisent à eux même. On propose une cuisine généreuse, mais aussi des vins méconnus du Jura, des Pyrénées ou du Cantal par exemple. Moi, j’ai grandi dans les Pyrénées, j’ai ensuite passé 12 ans dans les Alpes, puis en Suisse, on peut dire que la montagne ça me connaît. Après L’Italien du Coin, le restaurant Italien ouvert pas Gilles Faubourg de Saverne, on a fait en quelque sorte un retour aux sources. »


Du pinard, de la viande et du bon fromage du pays

Vous l’avez compris, ce n’est pas au Dahu qu’on va lésiner sur le beurre. En salle, sur les ardoises, on retrouve un menu 100 % terroir, avec des clins d’œil à l’Auvergne évidemment, mais aussi à l’Alsace, au Jura, aux Pyrénées… Tous les plats que les montagnards préparent pourront se retrouver au fil des mois sur la carte. Viandes Sallers, d’Aubrac, Aligot travaillé avec amour, truffade croûtée, cordon bleu au Saint-Nectaire Fermier et jambon de pays, cake aux herbes du Cantal, truite au lard (et oui) : les plats sont typiques et certains sont vieux comme le monde. 

Et pour changer du pichet de pinot noir que l’on retrouve habituellement sur les tables tradi, Gilles et Nicolas ont sélectionné une trentaine de quilles : des blancs d’Auvergne à faire pâlir les rieslings alsaciens et des rouges à faire trembler les chais bordelais. Bref, cette adresse a des petits airs de chalet de montagne qui redonne le sourire et resserre les liens.


Les petits et gros +

  • On se sent bien entre ces murs, et le caveau au fond de la salle donne du charme au restaurant
  • Même si le soleil pointe doucement son nez, le soir il fait bon de se retrouver dans la chaleur et la convivialité de cette nouvelle adresse
  • Les produits made in France sont mis en avant dans toutes les préparations et surtout, tout est fait maison
  • C’est le resto parfait pour venir avec sa meilleure bande de potes carnivores
  • La personnalité du chef et son accent ajoute évidemment une âme et un esprit à ce lieu
  • La carte des vins surprendra les amateurs de pinard à l’ancienne

Restaurant Le Dahu

3 Rue de l’Écurie
67000 Strasbourg
03 88 32 13 21
Ouvert du mardi au samedi compris midi et soir
La page Facebook

*Soutenu mais non relu par Le Dahu.


Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Restos"

À la une

Fondue, saucisse et aligot : bienvenue au « Dahu », premier restaurant montagnard de Strasbourg !

Commentaires (1)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Restos”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !