Les livres s’en vont au profit du cuir. La librairie Broglie, institution ouverte au lendemain de la guerre en 1918, a définitivement tiré ses rideaux en février dernier, ne trouvant pas repreneur dans son domaine d’activité. Son superbe local quant à lui, surplombant la place Broglie, a rapidement attisé d’autres désirs que celui des lecteurs : un commerce déjà existant à Strasbourg, sentant le besoin d’être plus grand, plus beau, plus visible, a sauté sur l’occasion.

Hermès, la marque de luxe, glissera son adresse actuelle de la rue de la Mésange de quelque 180 mètres. Avec près de 500 m2 à disposition, le sellier compte réaffirmer la place du luxe à Strasbourg. Un vaste projet qui au vu de nombreux travaux dans le quartier, se jouera de concert avec les immeubles voisins. L’austérité sonne sa cloche au loin mais le luxe, lui, semble aller bien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here