À l’approche de Pâques le 17 avril prochain, on repense évidemment tous à notre enfance. On se rappelle les chasses aux œufs, des moments de partage en famille et des siestes à rallonge après avoir mangé beaucoup trop de sucreries. Dans cet univers, le chocolat est roi. Des moutons, des lapins, des poules et une multitude de petits personnages que l’on dévorait en quelques minutes. Mais qui imagine ces petites bêtes, comment sont elles réalisées ? On est allés poser la question à Géraldine, Marie, Anthony et Jessica, artisans chocolatiers chez Daniel Stoffel, qui nous dévoilent une partie de leurs secrets. 



Dans le cœur de l’entreprise alsacienne Daniel Stoffel, située à Haguenau, ça s’active déjà depuis quelques semaines à l’arrivée des fêtes de Pâques. Depuis fin février, on se creuse les méninges pour savoir quels visages prendront les nouveaux personnages de Pâques 2022. Car ici, chaque année, en plus des chocolats incontournables que les habitués adorent, des séries uniques sont confectionnées, de manière artisanale et 100 % à la main.

Ces collections éphémères appelées « collection capsules » sont confiées à des mains délicates, à des artisans et artisanes qui ne tremblent pas. `Cette année, pour nous filer le sourire, les équipes ont trouvé du jeu de mots de qualité pour une collection pleine de tendresse, j’ai nommé : Jurassic Pâques !


Dragons, moutons, cochons : des perso tout en rondeur pour nous ramener en enfance

Dans l’atelier de la chocolaterie, nous rencontrons Géraldine et son équipe, qui travaillent d’arrache-pied pour créer les personnages de la collection 2022. Imaginée pour nous procurer un moment de tendresse, qui ramène même les plus âgés d’entre nous en enfance, ces petits personnages nous rassurent et nous font oublier le quotidien. Mais avant d’être des objets d’artisanat à croquer, ils sont d’abord du chocolat fondu.

Géraldine nous explique les étapes de leur confection« Tout d’abord, on se regroupe tous ensemble pour créer des croquis, des esquisses que l’on couche sur papier pièce par pièce. On regarde si chaque pièce est réalisable en chocolat (il faut que ça reste cohérent et qu’on puisse le monter sans tout casser), puis on fait des tests. On réalise une base de chocolat, avec telle saveur ou tel pourcentage de cacao, puis on réalise un patron. Ensuite, on moule tous ces éléments à la main, le nez, la bouche, le corps, que l’on place à température pour que l’on puisse le manipuler. C’est un vrai travail d’orfèvre et il ne faut pas se rater. Ensuite, on assemble chaque élément grâce au froid, sans dépasser, pour obtenir un personnage unique fait de manière 100 % artisanale, et le tour est joué. » 

Ces animaux fantastiques imaginés par Géraldine et son équipe, ils ont été confectionnés comme un plat de cuisinier. La recherche de la forme, de l’histoire qui va avec les goûts et les textures : on a affaire à de vrais passionné(e)s, qui, à travers le chocolat et les formes qu’il prend après transformation, nous apporte un peu de féerie et de tendresse au moment où on a le plus besoin. Et ça, c’est précieux. 

« On avait envie de réaliser des personnages tout en rondeur, sympathiques et rassurants que l’on a envie de croquer au premier regard, c’est un vrai retour à l’enfance et nous, on adore ça, on aime ne pas se prendre au sérieux et je crois que ça se voit à travers nos réalisations » sourit Géraldine.


Chocolaterie Daniel Stoffel

50 Rte de Bitche
67500 Haguenau
Ouvert du lundi au samedi de 9h à 19h30
Le site de la chocolaterie
La page Instagram
La page Facebook

Attention, la collection est uniquement disponible dans les 3 magasins.

*Soutenu mais non relu par Chocolaterie Daniel Stoffel

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here