En juillet 2020, Décibulles sautait, comme la majorité des autres festivals ce même été. Après une édition spéciale l’an dernier dans un format différent – adapté aux mesures en vigueur en 2021 –, avec dix soirées de concerts plutôt que son traditionnel gros week-end, il nous revient enfin dans sa forme originelle, cette année ! Pour sa 28ème édition, le festival de bières et de bon son en plein air le plus couru d’Alsace nous invite du vendredi 8 au dimanche 10 juillet ! Au programme : trois jours de concerts, de festivités, complétés par les afters sur le camping (toi-même tu sais). Vitalic, Selah Sue, Parov Stelar, Chinese Man… La prog’ vient de tomber et on peut te dire qu’elle va bien secouer la Vallée de Villé !

Décibulles, pour peu que tu sois fraîchement débarqué en Alsace, on t’en fait un petit rappel en quelques chiffres… Lancé en 1992 par une bande de potes qui voulait faire un festival réunissant de la bonne bière et de la musique, il attire 700 festivaliers sa première année. Trente ans et 28 éditions plus tard, Décibulles, c’est des billets sold-out, allant jusqu’à 28 000 personnes en 2019 (dernière année pré-Covid).

Aujourd’hui, trente ans après, il est largement devenu le festival en plein air le plus fréquenté d’Alsace. La recette du succès ? Sa prog’ variée et multi-générationnelle qui passe de Roméo Elvis à Bernard Lavilliers, et fait le grand écart entre Wax Tailor, Ultra Vomit et Pomme ; sa belle carte de 40 bières à la pression ; ses spectacles et animations en journée ; et bien sûr : ses couchers de soleil sur la Vallée de Villé, le tout dans un esprit bon enfant. Décibulles, tu sais que quand t’y vas, t’y passeras un bon moment.

© Laurent Khrâm



Après deux années compliquées, le voilà qui nous revient enfin, pour notre plus grand bonheur. Et on peut lire sur leur Page Facebook que le plaisir est partagé des deux côtés :

« Le Chena, écrin magnifique pour les plus belles rencontres et émotions.

Des couchers de soleil à couper le souffle, des heures à flâner sous les pins, des réveils à contempler le panorama, une montée interminable pour la plus agréable des récompenses… Décibulles, ce sont ces instants inoubliables, gravés dans nos mémoires, qui nous manquent tant et que nous avons hâte de retrouver. C’est quand tout s’arrête que l’on se rend compte de l’importance de ces moments. Aujourd’hui, nous souhaitons par-dessus tout reprendre le chemin du Chena pour le plus beau festival possible : des rencontres, de l’émerveillement, des découvertes, des émotions, du partage… Faire de nouveau vibrer ce site exceptionnel. »


À l’affiche

Comme chaque année, Décibulles propose de grands noms, à côté de groupes locaux émergents ou plus installés. Soul, hip-hop, rock, reggae, électro… Comme à leur carte des bières : y en aura pour tous les goûts, des quatre coins d’Alsace jusqu’au bout du monde.

Le vendredi, Selah Sue partagera l’affiche avec Vitalic et The Groove Sessions Live (Chinese Man et Scratch Bandits Crew). Mazette. Ils seront rejoints par Niska, le Strasbourgeois Larry, Ruff de Sélestat… Donnant ainsi une nette touche hip-hop à la prog’.



Le samedi, place à Woodkid, The Stranglers, La Femme, French 79, et – entre autres – le groupe strasbourgeois Pales, lauréat du Tremplin Décibulles 2022. Une journée axée majoritairement punk et rock. Et pour conclure le week-end, c’est Parov Stelar qui va faire danser la foule le dimanche, dans une « performance spectaculaire », annonce Décibulles. On retrouvera aussi pas mal de reggae avec Dub Inc et l’Entourloop. Sans oublier les performances artistiques avec du théâtre, des déambulations, du cirque, et même un « road movie marionnettique » (avec Anonima Teatro).

Alors, prêt à aller buller dans la Vallée de Villé ?


Décibulles

Du 8 au 10 juillet 2022
À Neuve-Église (67)
L’événement Facebook
La programmation complète
Page Facebook
Site internet


© Aurélien Uhlerich

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here