Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité
L'antenne du quartier russe d'Europa-Park

Début février, un nouveau symbole d’Europa-Park s’en est allé

27.1k Lectures
Publicité
Publicité

En début d’année 2022, Europa-Park connaissait un gros changement. En effet, trois attractions disparaissaient du parc, et non des moindres. Depuis le 9 janvier, les Radeaux de la Jungle, le Dôme des Rêves et Le Vol d’Icare ont en effet rejoint les limbes, remplacées par des projets encore inconnus à ce jour. Un changement qui ne s’arrête pas, puisque depuis le 2 février dernier, le parc se retrouve orphelin d’un autre de ses piliers.

En 2022, le changement, pour Europa-Park, c’est clairement maintenant. Le parc d’attractions semble vouloir faire peau neuve, et a décidé de bouleverser son fonctionnement. Exit donc, les Radeaux de la Jungle, le Dôme des Rêves et Le Vol d’Icare – ainsi que les souvenirs d’enfance de nombre de Strasbourgeoises et de Strasbourgeois. Et bienvenue à un nouveau bouleversement, qui concerne cette fois-ci un monument trônant dans le ciel du parc.


Un symbole qui s’en va

Le monument en question ? L’antenne satellite située dans le quartier russe, qui a plié bagage le 2 février dernier, après 25 ans de bons et loyaux services à orner le ciel allemand. Un monument gigantesque, puisqu’il culmine à 30 mètres de haut, et 44 mètres de diamètre. De plus, l’antenne pèse 65 tonnes, tandis que l’ensemble de la structure pèse près de 140 tonnes.

La nouvelle a été annoncée par Michael Mack sur Twitter le 2 février dernier. En outre, le parc d’attractions promeut encore une fois le flou quant aux nouveaux projets futurs, qui viendront remplacer ce symbole du quartier russe. En effet, comme pour les Radeaux de la Jungle, le Dôme des Rêves et Le Vol d’Icare, on n’obtient uniquement comme information sur Twitter que l’antenne « a été démontée pour laisser place à de nouveaux projets futurs ».

Un deuxième mois de débuté en 2022 et déjà un deuxième changement à Europa-Park. Un rythme de croisière assez élevé qui montre que le parc veut rentrer dans la modernité. Pour les Strasbourgeoises et les Strasbourgeois, il ne reste ainsi plus que la nostalgie de voir l’un de leurs plus grands repères du parc disparaître. En revanche, on ne rigole pas : pas touche à l’Eurosat.


Crédit photo de couverture : Europa-Park

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Info locale"

À la une

Début février, un nouveau symbole d’Europa-Park s’en est allé

Aucun commentaire pour l'instant!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Info locale”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !