Nous sommes rue de l’Ail, une artère piétonne située au cœur de la ville. C’est dans cette petite ruelle historique que vient de s’installer A Cantina, le premier restaurant traditionnel corse de la ville. Entre comptoir à tapas, restaurant authentique et bar à l’ambiance parfois survoltée : l’adresse tenue par trois enfants du pays est à la fois un lieu dédié à la gastronomie, au partage et à la pure camaraderie. On y vient pour le charme du lieu (le caveau voûté et les murs de pierres ne laisseront personne indifférent), pour déguster un bout de Corse (celle que l’on trouve hors des sentiers battus), mais on y vient surtout pour participer à cette fête que l’équipe célèbre tous les soirs, parfois travers des chants et des airs de guitare. Vous l’avez compris : on a pris une bonne grosse claque, peut-être LA claque de l’année, on vous en dit plus.




Le bar à vins Le Pif n’est plus. À la place, on retrouve Sébastien, le Chef Anthonin Robert et leurs acolytes : des copains à l’accent chantant qui comptent bien tout donner pour animer le quartier. Ici, le concept est de proposer à la fois un espace dédié aux tapas à partager, avec une ambiance musicale qui monte au fil des heures, et un autre, au sous-sol dédié à la restauration traditionnelle, cette fois-ci sur assiette. Les vins que vous boirez, les plats que vous mangerez et les gens que vous rencontrerez sont tous de caractère. Mélangez-les tous ensemble, fermez les yeux, et vous aurez l’impression d’avoir quitté Strasbourg le temps d’une soirée !


Un restaurant authentique qui fait honneur aux produits, au terroir et aux traditions

Nous sommes dans un restaurant aux multiples facettes, avec une ambiance qui évolue crescendo au fil de la soirée. Ouvert 7 jours sur 7 à partir de 17h et jusqu’à 2h du matin, il est à la fois un bar à vin, un bar à tapas et un restaurant à l’ambiance plus apaisée où l’on prend le temps d’apprécier des plats traditionnels aux saveurs marquées.

Au rez-de-chaussée, on découvre d’abord le bar à tapas : tarte flambée revisitée, rouleaux de printemps déroutants, beignets de courgette traditionnels, mini pitas à l’agneau confit, sèches à l’ajaccienne, burritos au Figatellu et bien sûr charcuteries AOP corses…on retrouve tous ces petits plats délicieux en versions à partager. Ces préparations, que le chef marie avec des légumes du coin, sont inspirées des cuisines du monde entier, mais ici le chef s’éclate à les retravailler à base de produits corses. Le résultat ? La carte est juste démentielle, ultra diversifiée et bourrée d’originalités. Avec une présentation toujours impeccable et des associations de saveurs inédites, franchement on ne sait plus trop où donner de la tête. Avec cette palette de saveurs unique et cette volonté de cuisiner du 100% maison, A Cantina nous réconcilie avec le mot « tapas » qui s’était, il faut l’avouer, un peu perdu en chemin à Strasbourg depuis quelque temps.


En arrivant au sous-sol, après avoir passé l’escalier en colimaçon, c’est la seconde claque. On retrouve un caveau à l’ancienne à la lumière tamisée, des canapés et des fauteuils confortables. Le réseau ne passe presque pas, c’est parfait. On est dans un espace imaginé pour prendre son temps, se retrouver entre amis et apprécier un vrai moment de gastronomie. Dans cette partie restaurant, la carte change complètement par rapport à l’étage : elle est une déclaration d’amour aux producteurs corses, à leurs produits et à leur terroir. Cannelloni au Brocciu et à la menthe, épaule d’agneau confite et frite de polenta à la châtaigne, veau tigré de Corse bio et son jus de viande corsé : tous les plats que l’on retrouve ici ne se retrouvent nulle part ailleurs à Strasbourg et alentours. C’est une cuisine traditionnelle très aromatique, héritée des grand-mères corses, mais qui utilise des techniques modernes pour sublimer le produit et faire honneur aux producteurs. D’ailleurs, le chef Antonin Robert est un fou de terroir, un petit génie de créativité qui aime mettre les paysans en avant, jusqu’à mettre leurs noms sur la carte. À travers ces plats, la Corse est représentée avec beaucoup d’originalité et de contrastes de saveurs, ça fonctionne là aussi à merveille.


Un moment de partage comme chez les copains, sans chichi et le cœur sur la main

Vous l’avez compris : A Cantina est un endroit vivant, convivial et festif. L’une des volontés principale de l’équipe est de bousculer un peu les codes de la restauration traditionnelle en proposant une vraie expérience de chaleur humaine et d’évasion aux clients. On chambre un peu par-ci par-là, on parle parfois un peu fort, on discute avec à son voisin, on trinque… Tous les soirs, les clients doivent se sentir comme à la maison ou comme chez de vieux amis. Ça tombe bien puisque Sébastien, l’un des deux potes associés, qui a quitté sa Corse natale pour venir s’installer à Strasbourg, est passionné de guitare ! Il n’hésite donc pas à entonner des chants corses au cours de la soirée, en haut, accoudé au comptoir.

Cet endroit, c’est une véritable célébration de l’amitié Alsaco-Corse. On se sent vite très à l’aise dans ce lieu géré par des personnes qui ont le cœur sur la main, une bande de potes bosseurs et qui donnent tout pour offrir des petits moments de bonheur à ceux qui franchissent la porte.



Les petits et gros +

  • Les plats servis jusqu’à minuit et le restaurant est ouvert 7 jours sur 7 (uniquement le soir)
  • La décoration est vraiment réussie (surtout au sous-sol), et l’ambiance est au rendez-vous
  • Le rapport qualité/prix est excellent, les plats sont savoureux, originaux, et entièrement faits maison, c’est vraiment une belle claque ! (on a eu une jolie montée d’émotions)
  • On peut choisir de manger en bas puis de passer en haut pour prolonger la soirée et faire la fête
  • La carte des vins est à tomber et fait également honneur aux vignerons corses
  • On retrouve un plateau découverte 37 euros qui met à l’honneur 5 tapas
  • Le mardi 23 novembre, une soirée et une rencontre avec un brasseur est organisé : venez nombreux et prenez des congés le lendemain ça va chanter !


A Cantina / Comptoir Corse

21 Rue de l’Ail
67000 Strasbourg

Ouvert 7 jours sur 7 de 17h à 2h00
0787142543
La page Facebook
La Page Instagram

*Article soutenu mais non relu par A Cantina.

2 COMMENTAIRES

  1. Je suis Corse de Bastia et Alsacienne de Obernai

    Faut il être pique pour venir au petit pays manger boire et chanter ?
    Moi pas pikousee
    Je résiste je leur tient tête
    Corse-Alsacienne cela a du caractère bcp énormément on ne lâche rien
    Un message pour me dire oui ou non ?
    Merci

    • Ah ben oui je pense qu’un restaurateur va prendre le risque de venir dire que sans pass on peut venir…. ^^
      Pas vaccinée n’empêche pas d’avoir un pass et n’empêche pas de rire et chanter…..

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here