À Strasbourg, les traditions étranges sont légions. L’une d’entre elles : préparer Noël alors même qu’Halloween n’est pas encore derrière nous. En effet, Strasbourg Capitale de Noël revient dès le 26 novembre. Avec ses chalets, son sens de la fête et sa densification piétonne. Première étape : la coupe du grand sapin, organisée ce lundi matin 25 octobre.

La fête ne pouvait décemment pas se faire sans lui. L’an dernier, les chalets avaient dû déserter les différentes places de notre ville, à cause de la pandémie. Fier, grand et vert, le sapin avait tout de même trôné sur la place Kléber. Tel un phare enguirlandé, guidant les Strasbourgeoises et Strasbourgeois vers la chaleur de leur maison. Et cette année, le marché de Noël revient dans nos vies, comme l’a en effet annoncé la Ville lors du dernier conseil municipal. Ainsi, tout naturellement, le grand sapin de la place Kléber fait aussi son retour.

© Anne Mellier / Pokaa


Un grand sapin meurthe-et-mosellan

Pour cette année, la Ville, dans un communiqué de presse, explique avoir choisi ce grand sapin « après dix mois de recherches dans le massif vosgien et dans une logique de gestion raisonnée de la forêt ». Après cet intense et réfléchi examen de sélection, la Ville a donc jeté son dévolu sur un sapin de la forêt de Val-et-Châtillon, pesant sept tonnes pour 30 mètres de haut. Une petite commune en Meurthe-et-Moselle qui possède deux particularités. L’importance des forêts et milieux semi-naturels dans l’occupation de ses sols, et le fait que ses habitants s’appellent les Renards.

Peinardeau comme un renardeau donc, le grand sapin est coupé aujourd’hui, lundi 25 octobre, en présence de l’Office national des forêts. Il sera ensuite acheminé vers la place Kléber, sur laquelle il trônera à partir du 2 novembre prochain. Le tout, afin qu’il soit prêt pour le début des festivités le 26 novembre prochain. Et ne vous inquiétez pas, on vous détaille le programme de cette nouvelle édition de Noël dans les jours à venir.

Le sapin qui va faire complexer tous les autres conifères pendant près de deux mois est de retour. Une tradition qui continue, pour illuminer la place Kléber et les vies des Strasbourgeoises et des Strasbourgeois. On a hâte de voir ce nouveau BG trôner au centre-ville. Tout comme on est curieux de voir ce que la municipalité écologiste a prévu pour cette année de retour de Noël à Strasbourg.

© Guillaume Libsig

2 COMMENTAIRES

  1. Organiser Noel « avant Haloween » ??????? Cette dernière fête n’est pas du tout une tradition Française, encore moins Chretienne! C’est d’invention purement US avec une origine Celte!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here