La municipalité écologiste continue d’avancer dans ses projets de diminution des îlots de chaleurs urbains. Avec son Plan Canopée, la Ville souhaite planter des arbres là où il y en a le plus besoin. Après le Port du Rhin en début 2021, c’est désormais l’historique place Kléber qui voit arriver cinq nouvelles essences. Une bonne nouvelle, qui nous fait repenser à ce qu’était la place Kléber il y a plusieurs dizaines d’années de cela.

Difficile d’imaginer une place Kléber verdoyante aujourd’hui. Les Strasbourgeoises et Strasbourgeois ont davantage été habitués à une place aussi centrale que minérale, avec des pavés qui obligeraient quasiment la capitale du vélo à financer l’achat de pneus anti-crevaison. Néanmoins, il fut un temps, au tout début du 20ème siècle, où la place se retrouvait entourée d’arbres verdoyants.

La place Kléber en 1900
La place Kléber, aux alentours de 1900. © Domaine public


Une place minérale où il est difficile de planter des arbres

Petit à petit cependant, la place qui a servi de parking à ciel ouvert pendant plus de 50 ans, redevient bétonnée. Renouvelée de fond en comble dans les années 90, elle accueille alors un nouveau mobilier urbain, fait de grands divans de béton et de lampes de bureau géantes. En 2007, on lui donne un nouveau coup de jeune, avec cette fois-ci, quelques arbres plantés côté Sud. Ce qui ne résout néanmoins pas les problèmes de la minéralité de la place, sur laquelle il fait extrêmement chaud l’été.

Alors, pourquoi est-ce qu’il n’y a pas assez d’arbres sur le place Kléber ? Le problème, c’est que, si cela paraît simple pour certains, planter des arbres est loin d’être une mince affaire. En effet, si le sujet a souvent été évoqué par les Strasbourgeois, l’emplacement des arbres n’est pas aléatoire : la plantation est rendue difficile en raison du vaste parking souterrain qui empêche aux arbres d’avoir des racines.

>> À lire ou relire : Pourquoi faire pousser un sapin Place Kléber n’est pas forcément l’idée du siècle ?


5 nouveaux arbres plantés sur la place Kléber

Sauf que depuis lundi 11 octobre, on peut voir de grosses machines s’affairer sur la place. Et la raison fera plaisir aux amateurs d’ombre et de verdure. Deux féviers d’Amérique, un charme houblon, un micocoulier de Provence et un pin noir d’Autriche vont en effet bientôt renforcer les rangs du FC Canopée de Strasbourg. La particularité de ces nouvelles recrues ? Une résistance aux pics de chaleur, mais aussi aux hivers.

Dès lors, comment la Ville a fait pour réussir à planter des arbres sur la place Kléber ? Elle a étudié depuis cet été la replantation de cinq fosses d’arbres, vides depuis quelques années. Des fosses qui seront remplies grâce à des travaux préparatoires conduits depuis lundi 11 octobre 2021. L’objectif de la Ville : « Mettre en place un sol portant et fertile pour les futurs arbres, en amont des plantations qui seront réalisées cet hiver« , comme le détaille le communiqué de presse.

Cinq nouvelles essences viendront ainsi peupler la place Kléber ces prochaines années. Loin d’être anodine, cette nouvelle va dans le sens d’une canopée plus étendue, sur une place qui en a cruellement besoin. On est encore loin de la place Kléber du début de siècle dernier. Néanmoins, plus d’ombre et de vert dans nos vies, on ne va pas s’en plaindre. Bien au contraire.

5 COMMENTAIRES

  1. La problématique n’est pas seulement le parking. C’est une place de mobilisation militaire. Ce qui veut dire qu’elle doit pouvoir accueillir les blindé de la division de Strasbourg en cas de mobilisation. Elle doit ainsi rester mineral

  2. 10 ans de vie à Strasbourg … c’est quand tu sors de la ville (pas de Strasbourg en particulier) que tu vois combien on est à côté de la plaque.

    Un article pour 5 arbres plantés … j’apprécie l’initiative … cependant je ne sais pas si je dois en rire ou en pleurer 😄

    À l’heure où toute la communauté scientifique sonne toutes les alarmes possibles et imaginables, nous avons 5 arbres plantés à Strasbourg (!!)

    Bravo pour l’initiative bien entendu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here