Dans la grande et belle famille des escape games strasbourgeois, je demande John Doe. Ouvert en décembre 2019 dans le quartier Gare, ses concepteurs ont redoublé de créativité pour nous emmener loin dans leur univers. Sur place, quatre salles à la difficulté variable et aux univers bien différents sont proposés aux visiteurs qui se glissent dans la peau d’agents secrets en mission. Comme toujours, vous avez une heure et pas une seconde de plus pour y arriver. On vous raconte notre expérience dans l’une des salles de John Doe, et le moins que l’on puisse dire c’est que l’expérience ne nous a pas laissés indifférents.

Déjà présent dans plusieurs villes comme Lille, Nantes, Bordeaux ou Lyon, John Doe s’installe à Strasbourg avec une proposition diversifiée, immersive et parfois frissonnante qui devrait ravir les fans d’escape games. À travers les 4 missions qui sont proposées, on retrouve tout ce qui fait l’essence même d’un escape : l’observation, la fouille, la logique, l’esprit d’équipe et la rapidité. C’est grâce à la combinaison de ces éléments que l’on sort indemne de la salle… ou pas. Agents, tenez-vous prêts, la mission va commencer.



Quatre missions, un seul thème

Vous incarnez un agent secret recruté pour mener à bien une mission particulière, dans une prison, une mine, un casino ou un temple bouddhiste. Comme souvent, les parties se jouent de 2 à 6 joueurs et le but est de réussir à sortir de la salle avant le temps imparti. Pour cela, il va falloir rassembler des indices et tout un tas d’éléments qui, mis bout à bout, permettront d’évoluer dans le jeu et de réussir sa mission. Sans trop vous spoiler, voici les 4 univers qui sont proposés.

  • La prison de Blue Castle (niveau de difficulté 5 sur 6)

Dans cette mission, vous partez à la recherche de Jeff Donovan, un agent infiltré dans la Prison de Blue Castle depuis plusieurs mois. Torture, maltraitance physique et psychologique, expérimentations médicales sur des détenus : cette base arrière de l’agence Eclipse veut cacher des expérimentations inhumaines. Votre mission : infiltrer la prison en tant que détenu afin de passer inaperçu aux yeux de l’ennemi. Ainsi, vous pourrez tenter de savoir ce qui est arrivé à Jeff puis essayer de vous évader. Restez attentifs, un des gardes fait des rondes à l’improviste. Frissons garantis.

  • La mine de Black Rock (niveau de difficulté 4 sur 6)

Nous avons perdu tout contact avec l’agent Daboville ; celui-ci enquêtait sur un trafic d’êtres humains bien inquiétant. Le shérif Nichols règne en maître sur une bourgade texane reculée et profite de sa fonction pour arrêter, puis pour faire travailler de force des migrants clandestins. Il est temps pour vous d’intervenir. Vous devrez vous infiltrer dans le bureau du shérif Nichols et tenter de trouver un accès à la mine secrète pour désamorcer une bombe. Il ne vous reste qu’une heure avant que tout n’explose.

  • Le Casino Magnifico (niveau de difficulté 5 sur 6)

En 2017 une nouvelle drogue envahit le marché et touche tout particulièrement la ville de Las Vegas. Le V.O.R.A.A.K, c’est son nom, est distribuée sous forme de pilule et rend les consommateurs insensibles à la fatigue, mais surtout effroyablement accros aux jeux d’argent. Il est temps pour vous d’intervenir, l’heure est grave. Attention : on sait de source sûre que le Casino Magnifico, ainsi qu’une célébrité habitant Vegas, sont impliqués dans la production et la distribution du produit stupéfiant.

  • Le temple de l’infini (niveau de difficulté 5 sur 6)

Il semblerait que l’Agence Eclipse ait découvert une source d’énergie surnaturelle en plein cœur du Tibet. Leurs agents ont pour projet de s’emparer de cette source d’énergie pour déclencher un cataclysme afin de rebattre les cartes de la gouvernance mondiale, à leur profit évidemment. Nous avons à notre tour localisé le lieu d’où émane la source d’énergie. Il s’agit d’un ancien temple bouddhiste, le Temple de l’Infini.



Notre avis sur la mission « Prison de Blue Castle« 

Pour cette mission, nous n’étions que trois joueurs. Menottés, enfermés et plongés dans l’obscurité la plus totale avec un fond sonore bien glauque, nous avons vite senti l’angoisse et la pression monter. La première claque, c’est donc de sentir que l’immersion dans la prison fonctionne parfaitement, on s’y croirait dès la première minute. Le décor est lui aussi extrêmement bien réalisé : chaque détail a été minutieusement pensé pour nous mettre mal à l’aise et nous plonger dans l’ambiance de cette prison de l’enfer. Les menottes sont lourdes, l’éclairage nous fait avancer à tâtons, on distingue des injures sur les murs et des blasphèmes plus hostiles les uns que les autres… Ceux qui se sont occupés de la mise en scène n’y sont pas allés de main morte.


Pour ce qui est des indices qui nous permettent d’avancer, ils sont subtilement pensés et cachés dans le décor. Pour résoudre les énigmes, découvrir les éventuels passages secrets et autres informations cachées, il faut redoubler d’attention et ne pas se laisser embrouiller pour ne rien rater et ne pas perdre trop de temps. Dans cette mission, des gardes peuvent également débarquer n’importe quand, à l’improviste. Sans vouloir trop en dévoiler : on a vraiment flippé. Au final, nous avons réussi à mener à bien notre mission 17 secondes avant la fin. On l’avoue, on a été bien aidé par le game master qui a toujours gardé un œil bienveillant sur nous et qui nous a guidés lorsque nous étions bloqués dans notre progression. En bref, cette salle est est une belle claque et c’est une vraie belle surprise, tant au niveau du scénario que des sensations.

Que vous préfériez la fouille minutieuse, les énigmes ou la progression de salle en salle, les équipe de John Doe trouveront toujours la mission qui vous correspond le mieux. Chaque salle a sa particularité, son identité et son propre mode de fonctionnement, donc tout le monde y trouvera son bonheur. L’agent Schizo, l’agent Pap, l’agent Deus ou l’agent Cousteau seront là pour vous mettre dans l’ambiance, vous guider souvent, vous embrouiller parfois, mais aussi pour vous faire flipper. Alors maintenant c’est à vous de jouer !

***

John Doe / Escape Game

25 Bd du Président-Wilson,
67000 Strasbourg
Ouvert tous les jours de 9h30 à 23h30
03 69 61 96 61
Le site de John Doe
La page Facebook

***

*Article soutenu mais non relu par John Doe

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here