Même quand on pense en avoir fait le tour, l’Alsace continue de nous surprendre ! À moins d’une heure de Strasbourg se cache Hanau-La Petite Pierre, un territoire très discret, qui a pourtant énormément de choses à offrir. Vous en avez déjà entendu parler ? Pas vraiment ? Pourtant, le secteur accueille des dizaines de sentiers de randonnées dans le cadre verdoyant du parc naturel régional des Vosges du Nord, de jolis jardins secrets, les trésors du Musée Lalique, le château de Lichtenberg ou encore… Des habitats troglodytiques ! Allez, prends ton sac à dos, on t’emmène à la découverte de ce lieu unique en Alsace.




« Les troglodytes, ce sont des gens qui habitent dans une demeure aménagée dans le roc » explique Marc Burckhart, président de l’association de mise en valeur du site, qui nous accueille sur place. Avec son délicieux accent alsacien, il raconte avec passion l’Histoire de Graufthal, de son Abbaye aujourd’hui en ruines et des fameuses Maisons des Rochers, l’attraction phare de ce lieu unique en Alsace. « Les touristes viennent depuis le siècle dernier visiter ces maisons, dans lesquelles nous avons reconstitué l’habitat des derniers troglodytes de la région », détaille le passionné.


Un lieu insolite chargé d’Histoire

Et on comprend pourquoi les touristes font le déplacement : sur place, on est très vite fasciné par les façades bleu clair des maisonnettes et par la singularité du lieu. Rapidement, une question nous taraude : comment des gens ont-ils pu vivre dans ces habitations dénuées d’eau ou de chauffage et qui nous paraissent si étroites et précaires ? Plus fou encore : on apprend grâce à notre guide que ces logements troglodytiques étaient encore habités jusqu’en 1958, soit il y a à peine 63 ans ! Les deux dernières troglodytes d’Alsace, Madeleine et Catherine Ottermann, sont mortes respectivement en 1947 à l’âge de 89 ans en 1958 à l’âge de 83 ans. Marc précise aussi qu’avant leur mort, vivaient sur tout le site trois familles nombreuses, soient entre 20 et 30 personnes, incluant des enfants. Au vu du gabarit des habitations et de la taille du site, autant vous dire que la colocation pouvait rapidement tourner au vinaigre.

Mais pourquoi choisir de vivre ainsi ? « C’étaient des gens très pauvres et construire des maisons dans la roche, ça coûtait beaucoup moins cher », précise Marc. « Le toit, c’est la falaise, le sol, c’est la falaise, le mur du fond, c’est la falaise : il suffisait donc de mettre un mur pour construire sa demeure, pas besoin de fondations. » Mais pour le président de l’association, cette économie n’était pas la seule raison qui poussait les troglodytes à migrer dans les hauteurs : « Ils ont profité de ce que la nature leur offrait : d’ici, il y a un bel ensoleillement puisque les falaises sont bien exposées plein sud, et quand il y a des inondations dans la vallée, il faut du temps avant que ça arrive jusqu’en haut ! »


Une visite, des expos et même des randos

On pourrait vous parler encore longtemps de cet endroit hors du temps. Mais le mieux, c’est vraiment d’aller le découvrir par vous-même ! La visite des maisons, que l’on vous recommande chaudement, coûte 3 euros pour les adultes, 2 euros pour les 12/18 ans et est gratuite pour les moins de 12 ans. Ces quelques euros permettront ensuite aux membres de l’association de continuer à entretenir les lieux, pour le plus grand plaisir des curieux.

En plus de la visite, deux expositions sont accessibles : l’une sur l’Abbaye de Graufthal, qui permet de mieux comprendre les origines du village, et l’autre sur la fabrique d’allumettes qui occupait, pendant un temps, une partie du site troglodytique ! De quoi assouvir largement la curiosité des Strasbourgeois et Strasbourgeoises avides de culture et d’insolite. Pour les plus sportifs, autour des Maisons des Rochers, plusieurs sentiers de randonnées permettent de découvrir la région à travers des paysages verdoyants ! Et en parlant de rando, il y en a justement pleins à faire du côté de Hanau-La Petite Pierre. Mais ça, on vous en parle la prochaine fois 😉


Les maisons des rochers

22, Rue Principale, 67320 GRAUFTHAL
Ouverture du lundi au samedi de 10h à 18h en continu en juillet/août
06 37 80 47 03
Le site internet


Office de Tourisme Intercommunal de Hanau-La Petite Pierre

2a Rue du Château, 67290 La Petite-Pierre
03 88 70 42 30
Le site Internet / Le compte Instagram

© Coraline Lafon

*Article soutenu mais non relu par l’office de Tourisme de Hanau la Petite Pierre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here